Avoir su, je serais restée pauvre…

johanne

Énormité ici

La femme de Jacques Villeneuve a besoin de travailler.


Mme Villeneuve a beau avoir «de l’aide » pour s’occuper du domaine familial de Westmount, acquis pour 3M$ en 2007, elle insiste pour faire le ménage tous les dimanches et pour passer la moppe.


Bonne : Voilà madame!  Le ménage est fait, il ne reste qu’à nettoyer les planchers!

Mme Villeneuve : Tut! tut! tut!  La moppe c’est moi!  Vous pouvez disposer.


Deux nounous s’occupent d’eux dès 9 h, chaque matin de la semaine. « La vie de famille, ce n’est pas facile tous les jours, dit-elle. Mais on fait avec. »L’horreur toi!  Pauuuuuuuuuvre fille!!!!


« C’est très facile de descendre quelqu’un quand ça ne va pas, souffle-t-elle. Les gens ont parfois tendance à oublier qu’il a été champion du monde [en 1997]. » C’était à lui de ne pas chanter, ma belle!!!

Le pire, c’est qu’au début on peut lire : La femme de Jacques Villeneuve n’a pas l’intention de passer pour « une mignonne blonde qui est juste là pour sourire ».

Commentaire inutile à m’envoyer :  Moi être nounou, moi chercher travail, moi travailler pour pas cher.
Commentaire de Marie-Christine Lavoie (invitée de la semaine) : Moi je te comprends tellement!  Enfin une des nôtres qui le dit!!! U GO GIRL!!!