Sarcasme selon Martineau!

martineau

Richard Martineau est surpris aujourd’hui de voir que certains lecteurs ne comprennent pas son sarcasme. Il en donne même la définition.

Désolé de vous l’apprendre M.Martineau, mais les lecteurs du  Journal de Montréal sont beaucoup moins intelligents que le monde qui lit les journaux concurrents. C’est comme si vous alliez dans une salle de bingo et demandiez aux joueurs: qu’est-ce que les changements climatiques?

On espère ne rien vous apprendre en vous disant cela, sinon léger malaise!

Commentaire inutile à m’envoyer : c’est quoi le sarcasme?