T’es groundé mon es*** (AJOUT)

news2508.107630.pieds-dans-le-vide_gros

Critique des Pieds dans le vide.

Plusieurs problèmes avec ce film-là, dont le principal : à qui ça s’adresse?

C’est comme un heavy Ramdam. On y voit de tout dans ce film; vous pensez à quelque chose? Ben on le voit. C’est comme un livre : la sexualité chez votre ado, mais en film.

En passant, Laurence Leboeuf est-elle capable de jouer d’autres sortes de rôle?

Tous les clichés y sont présents: chicane de petits amis, nuage qui défile vite dans le ciel, name it! Il y a même celui du gars qui cruise la fille pas trop intéressée, pendant que son vrai chum, plus gros et plus grand, arrive en arrière. En plus, nos hippies habitent dans un genre de commune avec un bar avec fauteuil et tout le tralala. Mais l’affaire c’est qu’il y a pas de mur, juste des poutres. Le trouble que ça doit être quand il pleut et surtout quand il vente. En plus, ils sont en plein milieu d’un champs, pas wise wise… Même chose pour les fauteuils un peu partout sur le terrain, doit tellement être dégeux de s’asseoir la-dessus. Ils essaient de nous faire croire que c’est la réalité des jeunes. Heille, y en a même un qui habite dans un vieil autobus, YA PERSONNE QUI HABITE DANS UN VIEIL AUTOBUS.

AJOUT: Nos excuses, ça l’air que ça existe quelqu’un qui habite dans un autobus. La preuve. Merci à une lectrice pour l’envoi.

Notre scénariste préféré, aka Vincent Bolduc est, à défaut de son scénario, très bon acteur. Surtout une scène en particulier…La Clique n’aurait jamais souhaité voir cette scène de sa vie. Elle n’arrête pas de repasser sans cesse dans notre tête.

Cependant, le top du top est vraiment ce qui arrive au personnage de Guillaume à la toute fin de son saut de Base Jump. On s’attendait à ben des affaires, mais pas à ça. La scène est tellement ridicule que c’en est drôle. Avec toute l’expérience en parachutisme qu’il a, et finir comme ça?

Pauvre gars!!!

Pour le reste, c’est drame après drame….

Une source nous avait déjà dit que Guillaume Lemay Thivierge avait dit à une des avant-premières : si vous aimez ça, dites-le à tout le monde, si vous n’aimez pas ça, gardez ça pour vous.

Désolé Guillaume, on a pas aimé ça.

Commentaire inutile à m’envoyer : Nous, on habite ben dans un container.
Commentaire du Père Noël (invité de la semaine) : C’est un beau DVD à donner aux tout petits.