Lucie Laurier

blade laurier

Excellent article sur Lucie Laurier dans le J.M.

Citation:

Lucie Laurier a quitté le Québec «sur un coup de tête», dit-elle, il y a un an et quatre mois. Bizarre on s’est rendu compte de rien. Comment le départ d’une des plus grandes actrices de chez nous à pu nous échapper comme ça? Nous qui la cherchions sans cesse dans Virginie, on comprend là.

Concernant la suite de Nitro, elle nous dit : «Ça m’excite, c’était un beau rôle» Un beau rôle? C’est quoi ça un beau rôle? Tu jouais qui déjà? Ha oui???  Morgane (!?!?!). Une performance à la hauteur de celle de Martin Matte dans le même flop film.

Cet album est un grand rêve artistique. Je sais que je peux concilier ma carrière d’actrice à celle de chanteuse. Évidemment que tu peux, prends exemple sur Caroline Néron, vous devriez bien vous entendre les deux. Il te manque juste de faire des bijoux et tu pourrais devenir la marraine de son p’tit.

«Au Québec, on me cantonnait toujours dans les mêmes rôles de belle fille. Artistiquement, j’avais peur de devenir quétaine et personne ne voulait embarquer dans mon projet d’un premier album de chansons. On espère ben que personne voulait embarquer dans ton projet, il y a des limites à prendre des risques. Regarde le dernier disque de Garou!!! À part ça, l’utilisation du mot « artistiquement » a ses limites. C’est comme si la Clique disait c’est scientifiquement possible, ça n’a aucun sens.

Commentaire inutile à m’envoyer : son meilleur rôle? L’entrevue avec Mike Gauthier!