Quelle histoire!

BusJump

Excellent article dans Le Soleil de ce matin

Un classique du temps des fêtes, faute de nouvelles, on en crée!

L’histoire classique d’un couple pogné pendant 9 heures dans un autobus Greyhound. On a mis en gras les mots qui sont toujours utilisés pour en faire une nouvelle encore plus impressionnante.

Voici des extraits:

  • «On a dû attendre neuf heures les secours! s’exclame Monique Tremblay. Les toilettes étaient bouchées, il n’y avait pas d’eau, pas de manger. Les passagers, on s’est partagé une galette le matin parce que tout le monde avait faim. On était brûlés, fatigués, découragés. C’était un cauchemar
  • « le chauffeur, qui ne parlait pas français, »
  • Et si on avait frappé des gens [passagers] violents, qu’est-ce qui serait arrivé? Il y avait des enfants, des personnes âgées… Quelqu’un aurait pu faire une crise de coeur… En tout cas, il aurait tellement pu y avoir des conséquences plus graves.

Mais la meilleure:

  • Après de nombreux appels sans réponse, un représentant de la branche canadienne de l’entreprise à Ottawa les a finalement rappelés, hier, en fin d’après-midi. Il leur a proposé 1000 $ de dédommagement pour le couple. Les billets d’autocar leur ont coûté 282,16 $. «Avec tout ce qu’ils nous ont fait vivre, dit Mme Tremblay, on aurait aimé plus.»


Commentaire inutile à m’envoyer:c’est vrai que c’est pas beaucoup 1000$…