Quand la Presse se prend pour le JM! (Bis)



Que c’est intéressant cette enquête… que c’est intéressant!

Crime qu’on se croirait au Journal de Montréal. Vous vous rappelez comment nous et les journalistes de médias concurrents pouvions rire de ce pauvre journaliste de Québécor qui s’était déguisé en personne de couleur pour voir comment elles se sentaient à Montréal? Dernièrement aussi, cet autre journaliste qui s’est mis dans la peau d’un professeur. Mais nous, l’exemple dont on se rappelle le plus, c’est Julie Marcoux qui avait porté le voile pour un reportage à TVA, pour « voir c’était quoi » être une femme musulmane. C’était ridicule hein?

Hé bien non ça l’air!!!

Après l’autre qui se croit dans 28 days later, la Presse nous arrive avec Michèle Ouimet qui porte le niqab et qui va sur le TERRAIN.  On se demandait, après son article de mardi et son entrevue filmée de jeudi, quelle serait la prochaine étape. La voilà: on se déguise et on « observe » la réaction des gens. Comme si on allait apprendre quelque chose de nouveau  là. Le pire c’est que tout au long de ces reportages, on a l’audace de mettre le mot « exclusif ». Trouver un cas de corruption à la mairie c’est exclusif, mais pas ça. Un peu plus et vous allez écrire « exclusif » pour nous annoncer une tempête de neige. Désolé de vous l’apprendre, mais il n’y a rien d’exclusif dans votre enquête. Ce même reportage il y a 10 ans peut-être, mais pas maintenant. On le sait tous que tout le monde te dévisage quand t’es voilée et que la préposée du métro a un air bête avec toi. Pis à part de ça, niqab ou pas, elles sont toujours bêtes les préposées dans le métro.

Commentaire innutile à m’envoyer: imaginez le courage de cette journaliste!