Les Chefs!



La Clique a vraiment aimé la première émission des Chefs à Radio-Canada. Évidemment, on n’invente rien de nouveau, mais l’adaptation québécoise est franchement intéressante. Ça ressemble un peu à Hells Kitchen, mais en moins sauvage.

— On aime les trois juges qui participeront toute la saison. Petit bémol cependant à Laurent Godbout qui se prend vraiment trop aux sérieux. L’idée d’entendre les commentaires des trois juges pendant les épreuves, dans un salon à part, est très bonne.

— On aime l’idée d’avoir un invité chaque semaine. Cette semaine, c’était Normand Laprise (Toqué). Lui, contrairement à Godbout, nous le trouvons vraiment sympathique et très terre-à-terre. On aurait bien aimé qu’il soit juge toute la saison.

— Bonne idée aussi de prendre le temps de nous présenter le produit vedette utilisé dans chaque recette.

— L’émission est tournée à Québec. Ça fait changement des habituels paysages montréalais.

— On nomme les trois gagnants d’une épreuve, mais aussi on choisit les 2 pires participants de la compétition. Chose qui, dans l’univers télévisuel québécois, est très rare. Bravo pour l’initiative…

— Finalement, l’idée de mettre la recette du vainqueur sur internet, le lendemain, est très bonne.

Bémol :

— On aimerait que Daniel Vézina soit un peu plus sévère. Sans gueuler comme un fou, mais peut-être mettre plus de pression sur les participants. À date, à les regarder, ça ne semble pas stressant pantoute dans cette cuisine. Il nous semble que deux heures pour faire 8 bouchées c’est un peu trop long, non?

Dernière chose, le participant qui s’appelle Guillaume à une bonne longueur d’avance sur les autres. Il est sous-chef au Panache…  un des meilleurs restos au Canada.

Hâte de voir la suite…

Commentaire inutile à m’envoyer : moi, être de la compétition, c’est moi qui aurait gagné (le cuisinier rebelle)
Commentaire de Lise Thibeault (invitée de la semaine): tous ces chefs juges sont passés dans ma cuisine pour préparer des petits fours pour mes nombreuses réceptions.