You can’t identify drug rapists…but you can avoid them.



Avez-vous vu la nouvelle bebelle nommée le « Drink Detective« .  C’est un test dont les jeunes femmes dans les bars vont pouvoir se doter pour voir si leur drink comporte des substances qui se rapprochent de la drogue du viol.

L’idée serait bonne s’ils les vendaient 0.25$ chacun, mais non… vous devez débourser quelque chose comme 6$ pour un test. Évidemment, c’est un test par consommation…

C’est tellement ridicule!!! Il n’y a personne qui va acheter ça!  Le test coûte aussi cher qu’un drink… ça fait cher la brosse!  On imagine les filles dans un bar: « ok les girls, qui veut un mojito? »  « Moi moi, moi! » « Ok maintenant, qui veut un test? »  « Moi moi moi! »

Quoiqu’on va peut-être assister à l’arrivée d’un nouveau type de galanterie chez les hommes: « Tiens bébé ton rhum and coke, et v’là le test qui va avec! »

Anyway, c’est tellement out de mettre du GHB dans un drink aujourd’hui. Heille, c’est pathétique pas à peu près quand t’es rendu à mettre de la drogue dans le verre d’une fille pour avoir des chances avec…

Commentaire inutile à m’envoyer: j’ai trouvé que dans votre texte c’était juste des femmes qui étaient citées, vous savez que ça peut arriver à des hommes aussi… (anonyme)