parce qu'on nous prend pour des clowns

Patrick Huard selon Cassivi



Qu’on aime ou non Marc Cassivi, on doit admettre qu’il sait parfois frapper dans le mille. Son texte d’aujourd’hui en est un parfait exemple. C’est rendu trop rare de nos jours un texte critique comme celui-là.

Meilleur segment: « La principale, sinon la seule qualité de Patrick Huard comme «cinéaste» est sa notoriété. La vérité, c’est qu’à talent égal, si Huard s’appelait Pierre-Jean Jacques, Filière 13 n’aurait jamais reçu de financement public.« 

Ça fait du bien et ça nous change de la complaisance habituelle de tous les autres journalistes. Quoique… est-ce que Cassivi écrirait un texte sur un ton semblable s’il parlait de ses amis Véro Cloutier, Louis Morrissette ou bien André Ducharme?  Mmm, mmm, mmm!

Commentaire inutile à m’envoyer: moi Patrick Huard il me fait rire, c’est plus fort que moi…


publié le
31 juillet 2010 14:52
catégorie
gros ego
mots-clefs
,

Votre réaction




* REQUIS

Billets en relation

haut de page