Cessons de taper sur notre cinéma!


Petite fille: Guillaume Lemay-Thivierge
Oiseau: les critiques!



Ce matin, notre chum, Guillaume Lemay Thivierge, en veut aux critiques cinéma qui jugent trop sévèrement certains films québécois. Alors message aux critiques: à l’avenir,si vous n’aimez pas un film québécois, faites quand même une bonne critique, car vous savez, il y a beaucoup des gens qui ont travaillé sur le projet! Dah!!!

Tu dis aussi : On ne peut pas écrire gratuitement qu’une telle oeuvre n’aurait jamais dû exister. Ça s’appelle la liberté d’expression, Guillaume. À part ça, ne dis pas qu’on ne peut pas dire ça, regarde ben : Le poil de la bête n’aurait jamais dû exister! Le poil de la bête n’aurait jamais dû exister!

«Jugé très durement, il n’a, disons, pas eu la chance de faire sa place. J’ai l’impression que lorsque ça vient d’ailleurs, pour certains c’est magnifique, quand ça vient de chez nous, et bien on ne manquera pas de descendre le produit. Ça fait petit peuple je trouve et nous sommes plus grands que cela. Ça se peut, mais t’oublies quelque chose Guillaume, l’inverse se fait aussi. Tu te rappelles quand les Pieds dans le vide est sorti? Tous les critiques disaient que c’était un bon film. La Clique elle, posait la question suivante: est-ce que si le même film avait été produit par Universal (mettant en vedette Lindsay Lohan, Shia LaBeouf et Robert Pattinson par exemple) les critiques québécoises auraient été les mêmes? Jamais de la vie, les Pieds dans le vide se serait fait détruire!

De toute façon, qu’est-ce qui te choque le plus? Qu’il y ait des mauvaises critiques au Québec ou bien que tu fasses partie des 2 pires films québécois de 2010?

C’est peut-être juste toi le problème?

Est-ce que tu serais en chute libre? HA HA HA HA HA, chute libre, parachute, tu vois? Bref… va brailler ailleurs!

Commentaire inutile à m’envoyer : Petit peuple par ci-petit, peuple par là, coudonc, on est tu en train de se redéfinir, nous, là?