Quand on se compare…..



Richard Therrien écrit un bon texte aujourd’hui! Il nous explique comment certains médias (lire ici TVA) ont l’épiderme sensible. Il dit qu’ils n’acceptent pas que l’on rie de nos politiciens dans les Bye Bye et qu’avant, on était beaucoup plus méchant dans notre humour.

Il a totalement raison!

Cependant une citation a attiré notre attention, il dit : Quand je regarde Ricky Gervais oser rire des intouchables vedettes américaines aux Golden Globes, je me dis qu’on est bien frileux chez nous, qu’on ne peut plus rire de rien sans s’attirer les foudres des bien-pensants qui réclament mièvrerie et facilité.

Que c’est bien dit, mais voulez-vous savoir ce qui est le plus paradoxal là-dedans? La Clique a l’habitude de critiquer nos différents médias avec humour, un peu comme le fait Gervais. He bien, imaginez-vous donc que ce n’est pas la gang de Quebecor qui accepte le moins bien les blagues de la Clique, mais bien les gens de Gesca qui parfois nous tapent sur les doigts…

Après on se demande qui a l’épiderme sensible…

Commentaire inutile à m’envoyer (inévitablement): comment osez-vous comparer Gervais à la Clique (l’idiot du village qui ne comprend pas grand-chose)