La Clique manque un peu d’inspi… (Ajout)




Avant, les journalistes allaient sur le terrain pour trouver des sujets de chronique. Ils avaient leur carnet de contact, faisaient des appels, parlaient au gars qui connaît le gars… Aujourd’hui, avec les Twitters et Facebook de ce monde, c’est beaucoup plus facile.

T’envoies un message et la magie se fait toute seule! C’est tellement plus simple! T’es chez vous et tu te dis : « hos** ,je n’ai rien pour ma chronique de jeudi, j’fais quoi, j’fais quoi? » Tu vas sur Facebook demander de l’aide!

Avant ça nous agaçait, mais là avec le message de Proulx d’hier, c’est too much! En lisant ça, on avait juste le goût de lui dire : « Coudon, veux-tu qu’on l’écrive à ta place ta chronique? » Ils ont une semaine complète pour écrire 500 mots et ça demande des idées de chronique? Ça c’est fort!

Message aux gens du Voir : pognez pas les nerfs… on le sait que vos chroniques sont ben ben bonnes et que oui ça prend une semaine pour les écrire…  Ha ha ha!

Réponse de Steve Proulx :

Salut La Clique.

Toi qui trouve la plupart de tes scoops sur Twitter et Facebook (ou en lisant les chroniques des autres), tu dois sûrement savoir de quoi tu parles!

Or, même si je n’ai rien à t’apprendre, j’ose tout de même te donner mon point de vue.

Oui, ça m’intéresse de temps en temps de sonder ma « Clique » de suiveux pour savoir ce qui les intéresse. Ils ont des yeux, des oreilles, ils sont préoccupés par des sujets. Voilà. C’est un brainstorming.

Je suis pigiste, tu le sais sans doute. Je n’ai pas accès à une salle de rédaction pour tester des idées, pour échanger avec des collègues.D’où ces petits coups de sonde. Pour moi, ça fait partie de ma « machine à café ».

Ça m’enrichit.

Cela ne m’empêche pas d’entretenir mon réseau de contacts, de cultiver différentes sources, bien entendu.

Cela dit, puisque tu sembles très au fait du B-A-BA du métier de chroniqueur au Voir, il est probablement inutile de t’annoncer que, non, mes chroniques hebdomadaires ne me prennent pas une semaine à écrire.

Elles mûrissent pendant quelques jours. J’y pense en faisant la vaisselle. J’en parle à gauche et à droite pour me faire une tête. L’écriture en tant que telle est la portion la plus facile de l’exercice. Ça me prend à peu près 3-4 heures, le lundi, si tu veux tout savoir.

Cela dit, mon coup de sonde d’hier concernait plutôt mes collaborations à Yahoo! Québec.

Comme tu le sais sans doute, j’écris trois chroniques par semaine pour Yahoo!, portant sur les médias.

J’essaie de faire de mon mieux pour apporter des angles nouveaux, parler de sujets peu traités et que je juge un peu pertinents. Dans cette optique, je trouve utile de savoir ce qui préoccupe les gens.

J’aimerais, comme toi La Clique, avoir toujours de l’inspiration pour constammment me renouveler et trouver des sujets toujours songés et UTILES!

J’ignore comment tu fais. Tu torche, la Clique!

En ce qui me concerne, je ne peux que me rabattre sur un ridicule travail de cueillette d’informations.

C’est pathétique, je sais.

Continue ton travail nécessaire, et surtout, ne néglige pas cette belle indépendance qui te pousse non pas à choisir tes sujets en fonction de leur popularité, mais de leur pertinence.

Et, malgré ce que peuvent dire certains, je te trouve courageux d’amener sur la place publique des questions qui méritent un débat. On a besoin de gens masqués pour dénoncer les injustices de notre système culturel!

Bref, tes succès sont amplement mérités et, en tant que chroniqueur, tu m’inspires beaucoup.

Réponse de la Clique: très flatteur tout ça! Cependant, tu dis que la Clique t’inspires beaucoup, c’est gentil, mais ça ne te prend pas grand-chose…

A+

Commentaire inutile à m’envoyer : vous saurez que les gens au Voir sont plus occupés que vous pouvez le penser! (un gars qui est pas capable d’écrire cette phrase-là sans pouffer de rire)