Films dans l’univers des quilles!


Dans le cahier week-end du Journal de Montréal on parle de la sortie du film québécois Curling.

On peut lire: Emmanuel Bilodeau y campe un père surprotecteur, vaguement misanthrope, qui gagne sa vie comme responsable de l’entretien d’un salon de bowling, lieu mythique à l’intérieur des murs duquel le cinéma nous emmène rarement. Des quelques films déjà passés par là, mediafilm.ca en a retenu quatre…

On nomme Au clair de la lune, Kingpin et The Big Lebowski. Là ça va, sauf que le dernier qu’on nous cite c’est… Bowling for Colombine!!!

?!?!?!?!?!

Tellement stupide!

Commentaire VRAIMENT inutile à m’envoyer: ben les 2 gars jouaient aux quilles avant la tuerie, c’est pour ça! ( un gars qui s’y connaît en cinéma)