Un texte à lire…



Steve Proulx, du Voir, ne peut pas viser plus juste à propos des employés de Rue Frontenac dans sa chronique d’aujourd’hui!

Ça fait mal, mais c’est tellement vrai!

Un excellent texte!

Commentaire inutile à m’envoyer: oui mais, bla bla bla (un ancien de Rue Frontenac)