J’suis journalis…, heu, femme de chambre!

 

Ha, ça c’est le fun quand un journaliste se déguise pour faire du « journalisme d’enquête! » Aujourd’hui on a droit à Anabelle Nicoud qui a vécu 8 grosses journées comme femme de chambre dans un hôtel du Vieux-Montréal!

Elle nous raconte l’horreur que vivent les femmes de chambre: les employés sont priés de s’engouffrer dans le sous-sol par une entrée de service, donnant sur une ruelle. Le rythme de travail ne laisse guère le temps de voir le soleil ou la lumière du jour. Quant aux rares pauses, trop courtes pour sortir, elles se prennent au sous-sol, dans un local austère, ironiquement baptisé «club des ambassadeurs». On devrait partir un groupe facebook pour que ces femmes de chambre puissent aller prendre leur pause dans le penthouse ou les différentes suites de l’hôtel… Là, elles seraient bien! Juste comme ça, la journaliste devrait aller prendre une pause au Provigo Monkland dans NDG pour voir de quoi ça l’air! S’ il y a ben une place déprimante pour prendre sa pause, c’est ben là, dans le sous-sol proche des bouteilles de bières vides!

On peut lire le témoignage d’une des femmes de chambre: La jeune femme revient à peine d’un «congé CSST» de six mois: un mouvement répétitif lui a coincé un nerf. Elle croit que son nom a dégringolé dans la liste d’ancienneté depuis son retour. Elle a perdu son étage, son chariot, et plus inquiétant encore, son horaire de travail. En ce début de période estivale, son représentant syndical est en vacances. Tsé, même si à la fin, la journaliste dit qu’elle a changé le nom des principales femmes de chambre, c’est clair que les boss, quand ils vont lire l’article, vont ben reconnaître leurs employées! Avec autant de détails, elle vont se faire virer, ça sera pas trop long!

Au début, pour introduire son sujet, elle fait référence à l’affaire DSK pour nous parler des femmes de chambre! Un lien assez nul merci, la fille a été violée! Ok, oui, faire un parallèle si la chambre de DSK avait été un gros dépotoire, mais là, c’est pas le cas! Tant qu’à ça, Depardieu a pissé dans un avion cette semaine… vas-tu te déguiser en hôtesse de l’air pour nous raconter, dans 3 mois, qu’elles ne peuvent pas sortir dehors pour prendre une pause en plein milieu d’un vol???

Commentaire inutile à m’envoyer: moi j’aime ça une journaliste qui se déguise (lectrice du JDM)