Jluii ai dit staiis quii mon peree!



Bon topo sur montopo.ca de l’amie Julie Marcoux! En gros, on a une p’tite conne qui s’est vantée sur son Facebook qu’elle venait d’échapper à une contravention parce que son père était un flic!

Elle dit: Y m’a demandé mes papiers et mon permis et je lui ai dit qui était mon père. Il m’a répondu « Ah! La dernière fois que je t’ai vue, tu portais des couches! Attention la prochaine fois, tu sais que c’est 30 km/h ici.

Tsé, on dit qu’elle est conne, mais le pire c’est le policier qui l’a arrêtée! Imaginez, pour une seule histoire qui sort dans les journaux, combien on en voit passer sous notre nez des histoires comme ça, sans être au courant!

Vous voulez savoir comment ça va se régler? Facile, juste à entendre Sylvain Théoret du service de police de Terrebonne: Nous allons rencontrer la jeune femme et le policier, afin de savoir si l’agent a usé de son pouvoir discrétionnaire ou si ce sont les liens familiaux entre la conductrice et son père, qui ont influencé sa décision!

Ben oui!!! Plaisant de voir qu’ils nous prennent pas pour des cloches au service de police de Terreborne!

Commentaire inutile à m’envoyer: bah, utiliser ses contacts, il y a rien là (Michaelle Jean)