On avait du sexe tout le temps!



Ya rien qui marche dans l’histoire de l’élève qui poursuit son ancienne professeure pour harcèlement sexuel! Cr ***, ils l’ont fait 200 fois! 5 ou 6 fois, ok, ça peut aller, mais à 200 fois, c’est peut-être parce qu’il aimait ça rester faire de la « révision » avec son prof!

L’élève dit : on avait du sexe tout le temps! Ben oui… poor little boy! Ses amis se vantaient qu’ils avaient trop de devoirs, ben lui c’était l’sexe!

C’est clair que la prof va gagner en cour! L’avocate a juste à dire les mots « 200 fois » tout le long du procès pour gagner!

Juge : levez-vous, svp!

Avocate : 200 fois, monsieur le juge!

Juge : maintenant la parole est à l’avocate de Mme Pontbriand

Avocate : 200 fois, monsieur le juge!

Juge : ok, on va prendre une pause de 15 minutes

Avocate : 200 fois, monsieur le juge! 200 fois, 200 fois, 200 fois!!!

Mais blagues à part, est-ce qu’un des problèmes pourrait être les parents de ce jeune homme! On peut lire : au début, la mère du garçon était d’accord pour que son fils voie souvent son enseignante, et qu’il parte camper seul avec elle. !?!?!?! Maman, j’peux aller en camping avec Mme Pontbriand? Oui oui, vas-y, n’oublie pas tes capotes et du linge chaud, là!

Ridicule…

Commentaire inutile à m’envoyer : imaginez, lui, il se plaint de quelque chose que tout jeune étudiant a fantasmé au moins une fois dans sa vie!