parce qu'on nous prend pour des clowns

Michèle Ouimet pense avoir rencontré un Tough! (Ajout)



En effet, c’est ce qu’on peut lire dans son article qui s’intitule Entrevue avec Jacques Duchesneau: confidences d’un tough! Après Nathalie Collard qui dit fail, Ouimet utilie tough!

Le hic, c’est qu’on a pas la même définition du mot tough!

La preuve, à un moment donné, il parle d’intimidation. Il dit: De l’intimidation? Oui, répond Duchesneau. Et il donne des noms: Paul Larocque, Jean Lapierre. Andrew McIntosh. TVA, Le Journal de Montréal, l’Agence QMI. 

Ha ha ha ha ha! De l’intimidation de la part de Paul Larocque? Ha ha ha, vous êtes pas sérieux-là! Heille un mec qui est chef de police, c’est supposé être un dur, d’en avoir vu d’autres et ça se sent intimidé par Paul Larocque!

Être victime d’intimidation de Paul Larocque c’est l’équivalent de recevoir des menaces de mort de la part de Justin Bieber!

Ajout: On peut lire dans l’article: À l’avant, Jacques Duchesneau, qui conduit parfois d’une main et, de l’autre, attrape son cellulaire pour parler à sa femme et à ses fils… C’est pas interdit le cellulaire au volant? Bel exemple…

Commentaire inutile à m’envoyer: bizarre, il ne reproche rien aux journalistes de la Presse!


publié le
30 septembre 2011 8:22
catégorie
Pauvre gars
mots-clefs
, ,

Votre réaction




* REQUIS

Billets en relation

haut de page