C’est de l’art…



Pour ceux qui se le demandent, non, ce n’est pas un animateur de Choi qui a demandé à ses auditeurs de faire un graffiti géant sur le Grand Théâtre de Québec.

Comment faire pour le savoir? Premièrement, il n’y a pas de fautes dans le mot! Secundo, on aurait sûrement écrit LIBÂRTÉ!

Non, c’est un affreux coup de promotion pour les 40 ans du Grand Théâtre, imaginé par l’administration!

Juste comme ça, combien pensez-vous que l’on a payé pour ça?

50$, 600$, 2000$ ou bien 8000$?

Commentaire inutile à m’envoyer: 8000$, très drôle!