parce qu'on nous prend pour des clowns

Dérapages!

photo_2060311_resize

Vendredi après-midi (jour de la sortie), Quartier Latin, 8 personnes dans la salle dont une tête blanche et un cycliste… On est tellement passé près de crier au cycliste : heille le casque, c’est pas pour toi ce film-là! C’est un film pour les conducteurs, chose.

C’est en entendant les différents récits qu’on se rend compte qu’il y en a dans la gang qui ont fait des moyens accidents!

Oui leur témoignage est intéressant, mais crime qu’on n’a pas toujours affaire à des lumières devant la caméra… C’est évident qu’il devait y avoir des gens censés qui ont refusé une entrevue, alors Arcand s’est retrouvé avec les pires clowns. Il y a des parents qui doivent tellement, mais tellement ne pas être fiers.

L’histoire de Mikael est selon nous la pire, tout simplement épouvantable, sérieusement c’est le pire passage. C’est lui qui est en chaise roulante et qui habite dans un CHSLD. On a entendu Arcand en parler sur différentes tribunes, mais de le voir, c’est autre chose. Il est tellement agressif avec ses parents, crime, il les envoie chier à tour de bras. Il a 24 ans et on lui donnerait facilement 40!

Histoire la plus triste : évidemment, celle de la petite Bianca 3 ans. La mère qui témoigne …

Une chose est certaine, ça va rendre certains parents paranos, ce film-là! Quoiqu’on l’est peut-être déjà…

Vers la fin, on nous garroche plein de statistiques. On aurait pu s’en passer, au pire, vous auriez dû les placer au début, car l’accumulation de chiffres comme ça, à la longue, ça ne veut plus rien dire.

Jacques Villeneuve témoigne dans le film, et chose surprenante, ses interventions sont pertinentes.

On nous dit que la majorité des jeunes n’ont pas vu les pubs sur la sécurité routière et que même s’ils les voient, ils trouvent ça ridicule. Oui c’est un film qui va peut-être sauver des vies et c’est ben correct. Même qu’en sortant de la projection, vous allez rouler moins vite pour votre retour à la maison, c’est évident. Mais l’affaire c’est, comme le dit un jeune, que les pubs de prévention, on ne les voit même pas! Désolé, mais c’est pas mal ça qui va arriver avec le film. C’est comme une grosse émission Enquête d’une heure et demie. Il n’y aura jamais un groupe de jeunes qui vont payer 15 $ chacun pour aller voir un film qui veut leur faire la leçon.

Alors, c’est quoi la solution? Nous, on aurait jamais mis ça au cinéma. C’est un film qui doit être distribué gratuitement en streaming sur le net ou dans les écoles. Sinon, obligatoire dans les cours de conduite, mais au cinoche avec un gros pop-corn? Non.

Mais bon, il n’y a rien qui empêche un père d’amener son jeune un dimanche après-midi.

Nous entk c’est ça qu’on ferait.

À voir…

Commentaire inutile à m’envoyer : moi j’ai une date mardi, et je pensais l’amener voir ça!


publié le
29 avril 2012 9:31
catégorie
film
mots-clefs
,

Les commentaires sont fermés.

Billets en relation

haut de page