J’vois pu rien, donne moi un ver luisant.

On peut lire dans le Devoir que le gouvernement Conservateur nous prouve de plus en plus qu’il gère bien notre argent! Voyez-vous, une subvention de 50 000$ a été accordée pour construire un monument à la mémoire des animaux morts… à la guerre.

Le pire, c’est qu’ils ont besoin de 160 000$ pour réaliser leur projet… Tout ça pour une statue d’un berger allemand grandeur nature!

M.Genier un des bénévoles, dit une couple de perles et ce le plus sérieusement du monde,: Les animaux ont contribué de diverses manières à l’effort de guerre. Chevaux, chiens, pigeons, souris, vers luisants ont été mis à contribution pour tirer, protéger, communiquer, détecter le danger, éclairer.

Il dit aussi: Ces animaux reviennent souvent au Canada avec des problèmes psychologiques similaires à ceux des vétérans. Nos soldats ont un gros monument et ils le méritent, mais avoir un beau petit monument dédié aux animaux de guerre serait dans nos valeurs. »

Mais la meilleure: on va pouvoir donner une voix à ceux qui n’avaient pas de voix!

Woof woof…

Que du maudit niaisage! Au lieu de mettre autant d’argent pour un monument ridicule et inutile, est-ce qu’on pourrait à la place se regrouper et doubler d’efforts pour retrouver Roukie, bout de viarge!

Commentaire inutile à m’envoyer: C’est évident que la Clique n’a pas d’animaux pour réagir ainsi! (Michèle Richard)