Regarde qui parle…

René Angélil fait parti des artistes qui ont signé la lettre concernant la transaction d’Astral et Bell. Il dit :

Tout a été dit dans la lettre. Je suis d’accord avec chaque mot et je crains pour la culture francophone si cette transaction a lieu », a conclu l’imprésario vedette.

Ben oui René, tu crains pour la culture francophone… ben oui!

Dis-le donc que c’est pour appuyer Québécor que t’as signé.

On ne sait pas si les gens à Las Vegas sont naïfs, mais ici on l’est, mais pas tant que ça quand même.

Commentaire inutile à m’envoyer : est-ce qu’il craint aussi pour la culture nippone tant qu’à y être.