parce qu'on nous prend pour des clowns

Wouf ou ouf?

Annie Dufresne, nouvelle résidente de Mercier, veut un parc à chiens. Tsé là, ville Mercier, 220 habitants au km carré et des terrains à perte de vue.

Un exemple de la campagne envahie par les citadins qui décident d’en faire leur « plateau ». On peut lire dans l’article: La future maman, qui attend son premier enfant, estime qu’un parc à chiens permet aux toutous de se dégourdir les pattes en compagnie d’autres chiens.

Misère!

C’est ça qui est bien au Québec, vous êtes une personnalité hmm hmm hmmm un peu « connue ». On parle de vous et de votre parc à chien dans les médias. Vous êtes un Roger de Laval, on n’en parlera pas.

Le pire, c’est que ça nous étonnerait même pas que la ville lui dise oui car c’est une personnalité déjà vue quelque part, ils savent pas trop où, peut-être le Summum. He he he.

Commentaire inutile à m’envoyer : c’est qui Annie Dufresne?


publié le
18 septembre 2012 9:02
catégorie
La vie d'artiste
mots-clefs

Votre réaction




* REQUIS

Billets en relation

haut de page