Sacré Rad-Can…

Capture d’écran 2014-07-25 à 08.40.04

On apprend dans le Devoir que Rad-Can coupe plein de journalistes connus du public. Des gens du téléjournal entre autres, comme par exemple Pascal Robidas.

Mais sachant qu’on paie quelqu’un (Stéphane Bellavance) pour remplacer pendant les vacances de Pénélope (après 2 mois en ondes), Rad-Can ne me fera pas pleurer ce matin.

Notre bon vieux classique…

Capture-d’écran-2014-06-23-à-23.40.21

Dommage pour ces journalistes-là, en espérant qu’ils se trouvent quelque chose ailleurs.

Commentaire inutile à m’envoyer: j’étais fatiguééééééééée(Penelope)