Jerome Landry ne comprend pas les émoticônes de Martin Petit.

Capture d’écran 2015-04-20 à 08.38.41

La semaine passée, Jerome Landry écrit un texte pour se plaindre qu’on met des millions dans le diamant de Robert Lepage. Oui, des millions pour un amphithéâtre, mais non, à des millions pour Lepage.

Martin Petit tweet ça

Capture d’écran 2015-04-20 à 07.55.47

Et Jerome d’écrire aujourd’hui:

L’humoriste Martin Petit s’est particulièrement démarqué à mon endroit sur son compte Twitter avec l’illustration suivante:
«Être CONTRE la construction d’un théâtre, mais POUR un amphithéâtre sans équipe de hockey…»
Le commentaire est légitime, mais il y a ajouté une émoticône représentant un fusil sur la tempe.
Un fusil, bordel !
Dois-je comprendre que je mérite une balle dans la tête parce que je suis contre le financement d’un théâtre et pour celui d’un aréna de hockey?

Sacré Jérome qui comprend rien, il essaie d’imiter son idole Martineau.

Primo: c’est un emoticone dans le genre « tirez-moi quelqu’un »

Secondo: Martin Petit écrit clairement en général, il ne parle pas de toi, Jérome.

Tertio: tu penses vraiment que les artistes de Montréal te lisent? Ha ha ha! Le seul moyen qu’ont les artistes pour savoir ce qui se passe à Qc c’est par la Clique.

Commentaire inutile à m’envoyer: c’est quoi un émoticône?