Message pour Philippe Lefebvre…

Philippe Lefevbre: DG de Radio X

Grosse chute pour CHOI hier matin. Celui qui était premier dans toutes catégories est maintenant rendu cinquième… Vous n’auriez jamais dû laisser aller Stéphane Dupont, vos chiffres le démontrent énormément. C’est fou comment ce gros colon-là peut amener une si grosse locomotive.

Capture d’écran 2015-05-29 à 08.15.08

Aussi grosse surprise dans les sondages… Éric Duhaime et Nathalie Normandeau ont d’excellents chiffres. Tellement que CHOI a pogné la trouille et décidé de mettre… Maurais sur l’heure du midi, contre Normandeau/Duhaime.

À voir les chiffres, on comprend vite que les gens de Québec se sont enfin tannés d’entendre des admirateurs de PKP et Labeaume qui n’en ont que pour le Centre Vidéotron et les Nordiques… et ce matin après matin.

Capture d’écran 2015-05-29 à 08.13.32

Bref, quelques conseils, qu’est-ce que CHOI doit changer…

  • Arrêtez de toujours dire que vous représentez et défendez la classe moyenne. Vous êtes loin de ça avec vos 10 voyages dans le sud par année et vos 8 semaines de vacances, l’été. Que ce soit lorsque vous vous faites soigné au privé ou que vous envoyez vos enfants de la maternel au privé. Arrêtez de prendre vos auditeurs pour des tartes.
  • Trop de pubs… des fois entre 9:00 et 9:30 il y a 20 minutes de pub… car on a manqué de temps dans l’émission. 5 minutes de pub, 2 minutes d’intervention, et on revient avec un autre 5 minutes de pub.
  • Arrêtez d’intégrer vos annonceurs dans vos contenus d’émission. Genre,on critique le fait qu’Ikea fasse une annonce à l’hôtel de ville et on en profite pour dire que telle compagnie (comme par hasard un des annonceurs de la station) n’a jamais eu ce privilège-là. Ou ben pour dire qu’on a fait un gros souper hier soir et qu’on a mangé des saucisses de telle marque (annonceurs à la station).
  • Sur le même sujet, arrêter de prendre des segments complets d’émission pour faire une grosse Infopub. Stéphane Gasse, le champion là-dedans. On reçoit le gérant d’un magasin d’électronique et pendant 20 minutes il nous parle des différents produits dans son magasin: cette semaine, j’ai ma 42 pouces en vente à 599$ jusqu’à vendredi et l’animateur d’ajouter: ha oui heille c’est pas cher.
  • Arrêtez de mettre vos intérêts personnels en premier plan, genre « anything but Pauline ». Nous non plus on l’aime pas Pauline, mais la job que vous lui avez faite, c’est dégueulasse.
  • Moins d’arrogance!
  • Arrêtez de prendre vos invités pour des cons. Certains invités sont de bonne foi, ne connaissent pas trop l’émission où se déroule l’entrevue et ne se rendent pas compte qu’ils se font niaiser à tour de bras par les animateurs. Exemple: cri d’oiseau pendant que l’invité parle.
  • Arrêtez de nous parler de vos histoires de brosses que vous avez fait un… lundi soir.
  • Arrêtez de toujours répéter les mêmes choses pendant 4 heures d’émission. L’anecdote à 6 heures du matin est répétée à 8 heures et à 9 heures.
  • Arrêtez, en faisant vos nouvelles, de lire mot à mot ce que vous avez lu dans vos journaux le matin même. « On peut lire dans le journal de Québec ce matin… » Tellement tannant, tu lis ton journal, et t’as l’autre qui répète mot à mot. Moi être journaliste dans un journal, je sacrerais d’entendre mes nouvelles à la radio par quelqu’un qui ne s’est pas forcé.
  • Laissez un peu plus de places aux femmes, à part celle qui répète les 2-3 pages des Arts et spectacles du JDQ, c’est juste des hommes à CHOI! Arrêtez de prendre les filles pour des nounounes et les mettre à la porte sans qu’on sache pourquoi!
  • Arrêtez de prendre vos auditeurs pour des tartes, genre envoyer un journaliste qui se prend pour un étudiant à la manif étudiant

peewee

  • Arrêtez de toujours vous contredire.
  • Arrêtez de faire la morale à vos auditeurs: pourquoi personne ne va voir les Remparts??? Et 5 minutes après, t’apprends qu’eux-mêmes ne vont pas au match, car manque de temps.
  • Arrêtez de dire que vos discours reflètent ce que les gens de Québec pensent. La preuve que vous ne le faites pas : Une nouvelle vient tout juste de sortir et t’as tout de suite l’animateur qui dit que ça n’a aucun bon sens.
  • Arrêtez de mettre des réponses dans la bouche de vos invités et surtout terminer leur phrase.
  • Forcez-vous un peu, arrêter le marathon de chroniqueurs un après l’autre. L’animateur parle 10 minutes dans une émission de 3 heures, les chroniqueurs font tous le reste. En passant, moins de chroniqueurs trop intelligents pour votre auditoire… genre la Bombardier. Ils ne la comprennent pas.
  • Moins de chroniqueurs de droite. Plus ils sont de droite, plus ils sont débiles, ça ne vous aide pas.

Voilà, avec ça, ça devrait t’aider Philippe.

De rien!

Commentaire inutile à m’envoyer: moi je bois pu, vais aller le dire à Pénélope Mcquade Dimanche soir!