Après/avant!

 

 

 

 

 

 

 

 

Dans la Presse d’aujourd’hui… la famille de Marc-André Vachon poursuit la famille d’un jeune adversaire qui aurait frappé son fils au visage.

Capture d’écran 2015-07-14 à 10.36.23

On peut lire:

Il a plusieurs fractures au visage qui lui laisseront des séquelles permanentes.

Marc-André Vachon, qui a 18 ans aujourd’hui, a encore des difficultés respiratoires et son odorat est grandement diminué, toujours selon la poursuite. Il a craint de perdre l’usage d’un oeil. Une cicatrice lui traverse le crâne.

OK!

Mais en septembre 2012, 2 mois après l’incident, on pouvait lire dans le Journal de Terrebonne, venant du même Marc-André Vachon:

Si l’attente dans son lit d’hôpital où il était immobilisé lui a semblé bien longue, qu’il a même attrapé le C. difficile, il est aujourd’hui bien heureux de la tournure des événements. «Je ne garde aucune séquelle physique, ni psychologique de l’accident. En fait, je n’ai aucun souvenir d’avoir reçu le coup de pied».

À preuve, Marc-André Vachon a commencé son entraînement de hockey comme si de rien n’était

He ben… quart de million?

Commentaire inutile à m’envoyer: ben peut-être que… j’sais pas!