parce qu'on nous prend pour des clowns

La Clique aux rencontres la Presse, toé!

Après tant d’années dans le milieu des médias, la Clique a enfin vu 3 de ses idoles. Tiens-toi ben, Marc Cassivi, Hugo Dumas et Nathalie Petrowski aux « rencontres »de la Presse. 

Capture d’écran 2016-05-06 à 08.20.38

Ben oui, tu sais c’est quoi. Il y a une pub à chaque jour dans la Presse+!

Je voyais ça et je me disais tout le temps: Qui peut bien aller là? Ça doit être plate rare. Imaginez, tu paies 25$ pour voir des journalistes veudettes qui font sur scène une version allongée d’Esprit critique!

Genre ça… CRITIQUER LE STAR-SYSTÈME POUR LE MEILLEUR ET POUR LE PIRE.
Capture d’écran 2016-05-06 à 08.37.27

J’arrive juste à l’heure à l’Astral qui est situé en plein quartier des spectacles. On est, sérieux, à peine 75 dans la salle. À première vue, c’était le festival des têtes blanches et des matantes, Mais bon, on va être honnête, c’est quand même pas des matantes de Châteauguay, on est sur St-Catherine quand même. Des matantes « distinguées » qui lisent la Presse+… ça se dit-tu, ça? Bref, je me sentais aux soirées grands explorateurs ou bien les soirées d’information organisées par les agences de voyage pour expliquer un voyage en Grèce… même crowd!

Plus tard, on apprend qu’il y a des boss de la Presse et des employés dans la salle. Ça va ben! Et finalement, il y avait les « pseudo » étudiantes en journalisme qui vont là avec leur cahier de notes et qui voient ça comme si c’était un cours. Pauvres filles! Moi, j’étais là sur mon Iphone à essayer de trouver où je pourrais ben aller manger après. Ben pour dire!

C’était Mario Girard qui « animait » la soirée, mais avec Petrowski dans le « panel », disons qu’il n’a pas eu le temps de parler ben ben. Hugo était tout bronzé, il revenait de vacances et Petrowski n’était pas habillée en matante « Huguette » mais plutôt, comme à son habitude, en fonctionnaire des années 80.

Dès le début, t’as l’animateur qui se présente et t’as la matante qui dit qu’elle aime la Presse… Pareil comme Justin Bieber qui remercie la foule au début de son show et t’as la floune de 15 ans qui dit: i love you Justin.

C’est le genre de soirée où il y en a toujours une dans la salle qui dit: ha oui ou bien hmmm oui, à chaque fois que la personne sur le stage dit quelque chose! C’est aussi le type de soirée, et ça c’est drôle, où il y a un spectateur qui crie « wouhou » après une affirmation d’un panéliste et qui commence à applaudir. Mais personne le suit. Disons que des fois ça aurait pris l’animateur de foule de TLMEP.

Le 2 heures suivant c’est comment nos quatre invités expliquent qu’ils ont leur bureau si proche, comment ils s’engeulent, comment ils ont un bel horaire, les médias sociaux bla bla bla. Cassivi parle de Xavier Dolan… évidemment, Nathalie parle de Marie-Mai, gna gna gna, rien de nouveau.

Mention spéciale à Petrowski qui fait rire les matantes en parlant du fait qu’elle n’aime pas Celine. On va se le dire, Nathalie fait son gros show! Hugo aime ben ça!

Nathalie pense encore que tu ne peux pas vivre d’un blogue. Dah!

Et là arrive la période de questions.

La première question, c’est quelque chose!!! T’as une madame qui demande, sur un ton un peu frustré: quelles sont vos formations pour avoir autant de pouvoir. Mais tsé c’est dit de façon sèche et déterminée… comme si la madame en question avait déjà eu à vivre avec une mauvaise critique. Comme si elle attendait juste ce moment-là: vais la poser ma maudite question! Malaise!

Ensuite, t’as la matante qui n’a pas vraiment de question, elle voulait juste jaser au micro pour finalement dire : « longue vie à la Presse »

Mais la meilleure…

La quatrième personne à poser une question c’est… Evelyne Audet, toé. Ouin pis? Ben Évelyne travaille à La Presse depuis un boutte. Ha ha ha come on! J’espère qu’elle n’a pas payé. Tu paies pour poser une question à tes collègues que tu croises dans la salle de rédaction?

Lorsqu’elle est venue au micro, les 4 sur la scène l’on comme vue et on dit: allô collègue. Ça va ben… à La Presse, si t’as une question pour un collègue tu dois attendre la prochaine conférence…

C’est l’équivalent de l’employé de Radio-Canada qui va à la journée porte ouverte à Rad-Can et… qui pose des questions à celui qui fait faire le tour!

J’aurais tellement aimé prendre un selfie avec mes idoles, mais j’ai passé mon tour… Trop intimidé devant de si grandes stars!

C’est quoi le prochain… congrès FPJQ? 🙂

Commentaire inutile à m’envoyer: il y avait des petites bouchées?


Les commentaires sont fermés.

Billets en relation

haut de page