parce qu'on nous prend pour des clowns

« Pourquoi on vous croirait »…

Bonne question…

La réponse elle, hmm!

 

 

 

 

 

 

Commentaire inutile à m’envoyer: moi, à sa place, je parlerais moins (un avocat)


publié le
21 octobre 2016 7:33
catégorie
Non classé

242 réactions

J'avance 21 Oct 2016 8:40
+133 Thumb up Thumb down

Quand un homme rencontre une jeune femme et l’invite chez lui pour prendre un dernier verre à la fin d’une soirée, il n’a pas besoin, rendu chez lui, de faire signer un contrat pour « connaître » réellement sa nouvelle conquête, il n’a pas besoin aussi de lui demander à haute voix : « Voulez-vous, chère dame, nous unir charnellement dès maintenant ? ». Il y a des consentements plus subtils : faire une approche lente et de plus en plus suggestive. Si la dame approche ses lèvres à ceux de l’homme, si elle ne dit rien quand l’homme enlève ses propres pantalons et sa blouse à elle, il n’a pas besoin d’entendre un consentement sonore. Il y en de plus subtils : geindre, avancer son corps, sourire, haleter, écarter les jambes, etc. La dame peut toujours changer d’idées à tout moment mais c’est à elle de le dire pour ne pas qu’il y ait méprise. Je suis avec ma femme depuis plus de 10 ans et je ne sais pas toujours quelles sont ses émotions intérieures, imaginez avec une inconnue. Elle est allée dans une chambre d’hôtel avec le député, ils étaient seuls, elle a admis qu’elle savait qu’il la trouvait de son goût, elle pensait quoi en acceptant ? Ça donne comme impression qu’elle a changé d’idée dans le feu de l’action, que pour une raison ou autre, elle regrettait mais qu’elle n’a rien fait pour arrêter le tout (ce qu’elle a admis) et qu’à la fin elle s’en voulait et au lieu de passer à autre chose, au fil du temps, c’est devenu un problème pour elle. Pourtant elle n’était pas une enfant, elle n’était sans doute pas vierge et elle a voulu le faire au début puisqu’elle a accepté d’aller dans sa chambre. Il y a beaucoup de personnes émotivement instables comme il y a aussi de maudits violeurs.

Vital Laforce 21 Oct 2016 9:16

Et elle y est retourné une deuxième fois!

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 9:28

Excellent point de vue.

Ouille 21 Oct 2016 12:11

Assez d’accord avec ce point de vue.
Elle dit qu’elle a eu un blocage sexuel avec son copain à partir de sa relation avec le député. Elle avait un copain et elle a suivi un mec qu’elle trouvait de son goût dans sa chambre!!! Elle dit qu’elle est anxieuse et a une personnalité limite. Elle dénonce mais ne fait pas le suivi. Il lui a dit des mots grossiers en baisant; ok. Et à moment donné, elle n’était plus à l’aise dans la relation et a voulu que cela cesse. Ciel, je ne suis pas psy mais ça m’a tout l’air d’une fille qui a eu des regrets « durant » l’acte … Après sa visite à l’hôpital, elle est repartie avec des calmants et un laxatif. Ça ne prouve rien, ni d’un bord, ni de l’autre. Laissons l’enquête se faire.
S’il est coupable, qu’il en subisse les conséquences.
S’il est non-coupable, disons qu’il va payer chèrement ses petits extra conguguaux…

Nathalie 24 Oct 2016 18:04

À votre place j’aurais honte ,pas une seconde vous vous menez dans la peau d’une femme ,vous gardez votre point de vue d’hommes bien ancrés dans leur misogynie .On peur suivre quelqu’un dans une chambre et se rendre compte tout à coup que sa façon d’agir devient violente et que l’on aime pas ça, que l’on se sent méprisée ,violentée.À partir de là faut avoir le courage de dire :ça s’arrête ici, mais pensez-vous que c’est facile de dire non dans de tels moments ,pensez-vous que l’on sera entendu ? à vous lire,ça ne semble pas être avec des partenaires comme vous que l’on aura la place pour dire non. Oui ,la parole est importante et oui elle doit être respectée . Elle a suivi un mec et elle avait un copain et lui n’est -t-il pas marié ? ET en ce qui le concerne ,POURQUOI NE PRENEZ-VOUS PAS LA PEINE DE DÉCORTIQUER TOUS SES AGISSEMENTS ? Agir comme il le fait ça démontre quelque chose non ?

R-No 21 Oct 2016 12:19

Ce qui me chicote… pourquoi les traces de violence, points de suture, etc., à l’hôpital, si elle n’a jamais exprimé son non-consentement? Il l’aurait simplement violentée pour le fun?

La Clique Montérégienne 21 Oct 2016 15:30

@ R-No:je crois qu’elle a été sodomisée.

J'écoute RDI 24/60 23 Oct 2016 20:39

Elle a une face à ça en effet.

La Raie Brune 22 Oct 2016 23:27

Elle nie les points de suture maintenant.

Alice La Malice 21 Oct 2016 14:20

Je lui ai pogné la poche, mais je lui ai dit que je ne voulais pas aller plus loin. Pis là il s’est énerver. Comprends pas pourquoi…

Le quai des brunes 22 Oct 2016 2:55

t’étais là ?

sylvie 22 Oct 2016 13:32

ta ben raison,

J'avance 21 Oct 2016 16:18

Désolé, j’avais omis le début de mon texte :

La présomption d’innocence est ici bafouée. Cet homme, même s’il s’avérait innocent, est brûlé à jamais. Depuis plusieurs année, la société a régressé et nous sommes revenus au Moyen Âge avec la vengeance de la plèbe et ses hourvaris tachant de bave leur clavier. Avant tout, sachez que je ne suis apolitique, que je n’ai rien à foutre des Libéraux, que je ne suis ni violeur ni misogyne. Je me questionne sur celle qui affirme avoir été violée. Sur sa page Facebook, elle avait écrit un commentaire qu’elle a effacé et où elle disait qu’elle n’avait pas dit
« non » mais que selon elle, « ne rien dire n’est pas un consentement ». Ne rien dire n’équivaut pas à un « oui » nécessairement mais ne rien dire ne veut pas aussi obligatoirement dire « non ».

Montréal est un ingrédient essentiel à l'ouverture d'esprit 21 Oct 2016 16:41

Pas d’accord.

En tant que gars, j’essai d’avoir un minimum de sensibilité et de compassion vis-a-vis une partenaire. Sorry mais on le sent c’est chose là…. même si les signes précurseurs semblent positifs.

Et de ce que j’en comprend, il ne l’a vraiment pas ménagé.

Provenant d’un ministre! plus agé! avec une fille de 19 ans!… Moi je dis Bravo!

Et Bravo pour vos commentaires… Vous êtes vraiment…

… laissez faire.

La clique de Château-Richer 21 Oct 2016 21:06

« Sorry, mais on le sent ces choses là… »

Pouvez-vous avoir l’air plus ado attardé?

femme abusé par son grand père 22 Oct 2016 22:04

t’es drôle en tabarnaque!

Le cliquetis 21 Oct 2016 17:34

Il y a un point important que tu n’as pas soulevé qui fait toute une différence : si le gars veut avoir du plaisir charnel très « hardcore », y’a des chances que la fille aime pas trop ça et veuille cesser la session.

Si la fille dit « j’aime pu ça, arrête », t’es sensé arrêter même si t’es dans le feu de l’action et que l’adrénaline et les endorphines ont « kicked in ».

Le schtroumf grognon 21 Oct 2016 21:07

Je comprends tout ça, mais ça ne répond pas à la question cruciale: pourquoi diable est-elle retournée une deuxième fois dans la chambre du satyre?

robot 21 Oct 2016 19:28

Chose certaine, une fille qui a peu d’expérience sexuelle c’est à prendre avec des pincettes. Parce qu’elle ne connaît pas grand chose elle est en train d’expérimenter. Elle ne sait pas trop elle-même si ça lui tente ou pas.

Ne pas toucher, même avec une perche de 15 pieds.

Une femme mature (30 ans) sait très bien ce qu’elle veut ou ne veut pas.

Sauf que ... 22 Oct 2016 11:01

« Ne pas toucher. » Sauf quand il s’agit d’un prédateur sexuel qui recherche justement ce type de femme …

... a_ !! 21 Oct 2016 19:34

Elle me semble psychologiquement faible. Une personnalité floue. Je ne m’aventurerais jamais avec une personne qui ne sait pas ce qu’elle veut. À 41 ans, le député aurait dû savoir… que la boîte de Cracker Jack pouvait éclater à retardement.

Le schtroumf grognon 23 Oct 2016 9:57

Ouias mais lui, son cerveau est dans sa queue. Il réfléchit autant qu’un poisson rouge quand il voit une jeune fille.

Le gars qui connait ça 21 Oct 2016 8:01
+74 Thumb up Thumb down

Déjà que la fille a une tronche de SJW, mais on relate : « [La police] a posé la question à savoir si le  »non » avait été dit clairement. Non, je ne sais pas si je l’ai dit clairement. Je ne sais pas. Je sais qu’à ce moment-là, je n’étais pas bien dans la relation sexuelle et que je voulais partir »

Il semblerait que les femmes soient de grands enfants qui ne savent pas réellement ce qu’elle veulent et qui sont incapables de prendre des décisions, et c’est la responsabilité des hommes de les protéger d’elles-mêmes.

« Je lui ai prêté ma voiture, mais je me sentais pas si bien en le faisant, j’aimerais donc déclarer un vol de voiture. »

La Clique Montérégienne 21 Oct 2016 14:08

Les femmes sont de grands enfants qui ne savent pas ce qu’elles veulent?
Un gars ne cherche pas a savoir oui ou non,il la baise et répond aux questions après.Si une fille sait pas ça en 2016,elle n’est pas normale.
Une fille normale va mettre les points sur les i en partant.

Alice Paquet 21 Oct 2016 7:41
+12 Thumb up Thumb down

Je, je, je, moi, moi, moi,

sco100 21 Oct 2016 16:37

C’est la pauvre étudiante de gauche face à un loup libéral.
Ça se vend facilement en principe.

Deux mots: ta yeule 22 Oct 2016 0:56

Si l’agresseur était un méchant péquisssse séparatissssse, le subtil et raffiné Sco100 serait aux premières loges pour commenter.

sco100 22 Oct 2016 14:40

Je en crois pas, non.

La Clique Montérégienne 22 Oct 2016 4:40

Pas ton meilleur commentaire ça Sco.

sco100 22 Oct 2016 14:40

L’avenir nous le dira.

lemoutongris 21 Oct 2016 7:45
-1 Thumb up Thumb down

Parce que si vous le faites pas, vous êtes un sale misogyne perpétrateur du patriarcat et de l’ultracapitalismeneoliberalsauvagemangeurdechiotsfamilledesmarais

pauvre privilégié 21 Oct 2016 10:32

Pas facile, être à votre place… Je compatis. #not

lemoutongris 21 Oct 2016 11:26

Alice est une victime ALLÉGUÉE. Il n’y a aucune accusation et encore moins de verdict. Même durant l’affaire Guy Cloutier je me gardais de le juger avant qu’il ne soit reconnu coupable

pauvre privilégié 21 Oct 2016 16:12

Supposer que la victime ALLÉGUÉE est en train de mentir, ce n’est pas mieux. Croire à chaque fois qu’un agresseur ALLÉGUÉ (souvent, en situation de pouvoir) est victime de mensonges, c’est lui donner un coup de pouce à chaque fois et contribuer au contexte hostile, décourageant les dénonciations (on estime d’ailleurs à près de 90% le cas d’agressions sexuelles non dénoncées).

On n’est pas dans un jury (« hors de tout doute raisonnable ») donc on peut se permettre d’adopter l’hypothèse « la plus raisonnable » et d’appuyer et encourager les victimes ALLÉGUÉES. (La police fera ensuite son travail, idem pour la justice.)

sco100 21 Oct 2016 16:39

@pauvre privilégié

« L’hypothèse la plus raisonnable » est aussi trop souvent la plus partisane.

lemoutongris 21 Oct 2016 17:15

mon point: cessons de prendre un quelconque parti dans des histoires semblables. L’histoire est peut-être vraie… ou fausse.

Malheureusement, trop de gens (comme QS) veulent la croire sur parole et lyncher le député sans procès.

La clique de Château-Richer 21 Oct 2016 21:07

Et l’autre qui en profite pour jouer la victime…

Honsan Kalissthu 21 Oct 2016 7:46
+59 Thumb up Thumb down

Elle ne se rapelle plus d’avoir dit NON…

Elle a été agressée deux fois ?
Elle est retourné dans une chambre d’hotel avec lui
une deuxieme fois?
Plus elle en rajoute , moins c’est crédible.

Une chance que son chum et le personnel de l’hopital
lui ont dis quLelle a été violée parce qu’elle
ne semblais pas le savoir…

Bérangère 21 Oct 2016 8:58

Son chum est ENCORE avec elle ?????????????????????????

Madame Gladu 21 Oct 2016 9:17

Chum ou…………………………

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 9:41

Sûrement de la même génération…

Alpa Chino 21 Oct 2016 10:28

Pas surprenant, les gars qui sortent avec des Social Justice Warriors ont tendance à être des cocus soumis. C’est elle qui va éventuellement le laisser et il va la supplier de revenir avec lui.

Hélas, oui ! 21 Oct 2016 14:09

+ 1000

Avocatdudiable 21 Oct 2016 16:39

+4233

doos 21 Oct 2016 16:59

Elle est tellement Hot!

Alice au pays des merveilles 21 Oct 2016 9:22

Je trouvais qu’il agressait bien.

Honsan Kalissthu 21 Oct 2016 12:54

Quand une fille se fait violer brutalement et qu’elle
retourne pour un deuxieme rendez-vous dans la chambre
de son agresseur….Ça donne beaucoup de crédibilité
à son histoire.

Bérangère 21 Oct 2016 14:10

Ca me rappelle une des filles au procès de Gomeshi. On se rappelle aussi comment le procès s’est terminé.

Exactement ! 21 Oct 2016 17:06

Avec un bon avocat (et Dieu sait qu’il peut en trouver un grâce à ses contacts au Parti Libéral) et l’appui de la communauté grecque, il va s’en tirer comme Gomeshi.

sylvie 22 Oct 2016 13:46

moi je sais que si je me ferai violer, je retournerai pas dans sa chambre 1 deuxieme fois, elle dit en plus, il me tentait, pis y m a fait mal, non j ai rien, j ai pas eu de suivit avec la police, pis finalement oui je vais aller les voir, moi je crois en rien a son histoire,en plus dans son entrevue, elle parle de politique, qu elle est loin d etes liberal, (tant qu a moi, est vraiment pas important dans les circonstance) pis le ministre ce que je lui reproche, c est d etes stupide, parce quand t es personnalité publique, tu dois faire attention a des personnages comme elle. j espere qu il va payer pour cette niaiserie, mais le viol, je n y crois pas, du tout.

Paul 21 Oct 2016 7:49
+36 Thumb up Thumb down

Le problème, c’est que des femmes non-agressées disent exactement la même chose pour détruire des hommes.

Une ex-femme accuse son ex-mari de viol pour obtenir la garde des enfants et une compensation financière. C’était faux. Il a perdu ses enfants.

Un femme qui avait un crush sur un gars le harcèle. Il dit non. Elle l’accuse d’agression sexuelle, faussement. Sa vie est ruinée. Il se suicide.

Les agressions sexuelles existenet. Les femmes doivent les dénoncer. Malheureusement ou heureusement, la parole n’est pas toujours suffisante.

http://www.telegraph.co.uk/men/thinking-man/11912748/Guilty-until-proven-innocent-life-after-a-false-rape-accusation.html

Bérangère 21 Oct 2016 9:00

——-> l’ex à Johnny Depp.

Elvis Presse-Les 21 Oct 2016 16:51

Bérangère, je vous savais savante, mais je ne vous savais pas si people. Quelle joie de connaître une érudite!

sylvie 22 Oct 2016 13:49

c est pas trop gentil de traiter quelqu un érudit, c est son opinion, meme si ca fait pas notre affaire, on a l droit de la dire, meme si elle plait pas a tout l monde

Elvis Presse-Les 22 Oct 2016 17:25

Sylvie, vous n’êtes pas érudite. Vous êtes même très loin d’être érudite. Érudit (fém. : érudite). Définition : Qui témoigne d’une grande érudition; savant : Une thèse érudite. (Référence : dictionnaire Larousse en ligne)

Érudition : Savoir approfondi dans un ordre de connaissances, et en particulier dans toutes celles qui sont fondées sur l’étude des textes, des documents : Un ouvrage d’érudition. (Référence : dictionnaire Larousse en ligne).

Bref, dire que quelqu’un est érudit,c’est comme si vous disiez que cette personne est intelligente puisqu’elle a un savoir approfondi dans un ordre de connaissance.

Sylvie, cela me fait de la peine, mais je dois vous apprendre une nouveau mot. Un mot qui vous décrit parfaitement. Cette fois-ci, je vous laisse le soin de faire une recherche pour trouver la définition de ce mot. Sylvie, vous êtes une pimbêche.

gars qui veut comprendre 21 Oct 2016 7:54
+26 Thumb up Thumb down

viol ou pas viol ?
pris du site de radio-canada:
Au terme de la soirée, les deux se seraient rendus dans une chambre, située en haut du restaurant. Elle explique qu’elle était consentante jusqu’à un certain moment. « [La police] a posé la question à savoir si le  »non » avait été dit clairement. Non, je ne sais pas si je l’ai dit clairement. Je ne sais pas. Je sais qu’à ce moment-là, je n’étais pas bien dans la relation sexuelle et que je voulais partir », a-t-elle relaté.

La jeune femme ne peut pas non plus confirmer avec certitude qu’elle a clairement exprimé un refus durant la deuxième rencontre. Elle évoque toutefois à nouveau la notion de consentement. « Je ne lance pas cette bombe-là que j’ai lancée hier avec des  »je ne suis pas sûre » et des incertitudes. Je n’ai jamais dit oui », a-t-elle affirmé.

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 11:21

Si tu ne dis pas un « oui » gamine, cela ne veux pas dire, prétendre ou insinuer que c’est un « non ».

Pour un gars, le comportement d’une fille peut vraiment signifier un « oui ».

Les 2 phrases précédentes s’appliquent à l’inverse également.

Se cacher derrière la prémisse: « Si ce n’est pas oui, c’est non » est fallacieux et insuffisant. Et ça ne passerait jamais en cour.

L'argent et le vote ethnique 21 Oct 2016 7:57
+44 Thumb up Thumb down

Commencez vos formations de devins parce qu’à chaque relation sexuelle vous que vous avez vous créez un risque latent de vous faire accuser…

La fille n’était pas à l’aise, je respect ça. Mais sa réponse ne devrait pas faire jurisprudence pour autant.

Faites signer des décharges, demandez à chaque 2 minutes : es-tu correct? lol

Bec pincé 21 Oct 2016 8:24

Une fois parti, l’agresseur ne s’embarrasse plus de ses décharges.

Judd De Momoche 21 Oct 2016 16:54

Toi, je te déchargerais sur le bec avec un immense plaisir!

Bérangère 21 Oct 2016 9:01

C’est pas mal ça… Aux 2 minutes, ou moins, le bonhomme doit TOUT arrêter pour s’assurer que la fille est TOUJOURS consentante et désire poursuivre la relation en affirmant haut et fort: «OUI ! je désire continuer la relation sexuelle qui est volontaire et consentante».

Ensuite, on se demande pourquoi les hommes sont des êtres mous et sans colonnes qui évitent aller charmer une femme en faisant les premiers pas.

Moi je dis: T*B*RN*K !

hagen 21 Oct 2016 10:10

Ça n’a aucune valeur de lui demander puisqu’oralement, sur place, elle peut bien dire qu’elle est consentante et le lendemain dire le contraire et pousser des accusations.

Bérangère 21 Oct 2016 12:54

ouin…. aussi.

Le Dure 21 Oct 2016 12:24

La future qui s’en vient avec le genre de comportement que Alice démontre, c’est que de moins en moins d’hommes ne voudront faire des avances à une femme par peur d’accusation non fondée.

Personnellement, je ne vais plus jamais approcher une femme, j’attends qu’elles fassent les premiers pas et si relation sexuelle elle veut je la faire travailler fort pour l’avoir, je reste toujours très distant émotionnellement dans mes relations puisqu’elles peuvent aussi nous détruire et nous faire très mal émotionnellement puisque la majorité des femmes pense que les hommes n’ont pas d’émotions et nous respecte pas.

Voici un avant-gout du genre de discours masculiniste protectionniste, anti-matriarcal, qui prendra vie dans l’esprit des hommes du québec d’ici quelques années, quand la blague du féminisme aura atteint son paroxysme.

Bérangère 21 Oct 2016 14:46

Le futur qui s’en vient, c’est le simple fait d’aborder une fille sera considéré comme une agression.

évoluons 21 Oct 2016 10:34

Bravo pour la caricature. On va tellement rire de vous dans quelques décennies.

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 11:29

Nous ignorons ce que ton commentaire signifie championne.

Éclaire nous.

« L’argent et le vote ethnique » a raison, ce n’est pas une caricature.

Vous croyez défendre des causes nobles en prétendant être des SJW sérieuses mais vous êtes souvent immatures.

évoluons 21 Oct 2016 16:23

Croire que s’assurer du consentement de sa/son partenaire implique de signer une décharge sous peine de poursuite : voilà la caricature.

Vous avez également utilisé deux fois un argument ad hominem dans votre propre commentaire… je vous laisse les trouver !

Cream of Sum Yung Guy 22 Oct 2016 7:03

Pas mal exagéré! Un simple acte de consentement notarié devant témoins et enregistré au greffe du palais de justice le plus proche m’apparait amplement suffisant!

Norment Lester 21 Oct 2016 8:08
+22 Thumb up Thumb down

Ouch! Ce n’est pas la meilleure des réponses mais selon moi il ne faut pas voir là-dedans un argumentaire faible mais plutôt un réaction difficile alors qu’elle est sous le regard des caméras et la pression médiatique.

Un Dude Lamda 21 Oct 2016 8:43

la pression est déjà immense sur elle hâte de voir la suite.

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 9:54

Oui et justement parce que la gamine ne supporte déjà pas la pression, qu’il n’y a à peu près rien de clair dans cette situation, si elle n’a pas été capable de dire clairement « non » et se comporte comme une SJW parce que c’est son dernier rempart, sa cause est perdue d’avance.

Captain Caveman 21 Oct 2016 8:14
+53 Thumb up Thumb down

Elle va se faire découper en rondelles par un avocat de la défense.

Lisa Simpson-Frulla / Marine 2017 21 Oct 2016 8:25

Et la vie de l’homme, elle, sera scrapée pour toujours, même après qu’il sera déclaré non coupable. Ca c’est si ça va en procès.

Un Dude Lamda 21 Oct 2016 8:37

en plus elle a rien pour dédommager le gars en cas de contre poursuite… trop facile et trop rien a perdre.

L'anti-Ferrandez 21 Oct 2016 10:17

Absolument

La Clique Montérégienne 21 Oct 2016 13:58

la  »carrière » du député est déja fortement taxée.

hagen 21 Oct 2016 8:34

Oui sauf que la carrière du gars est quand même foutue. Tu me diras que c’était quand m¸eme que c’était un prédateur sexuel et qu’il n’a que ce qu’il mérite. Ça se défend.

Le quai des brunes 22 Oct 2016 2:59

Étaient-ils CÉLIBATAIRES ET NUS ? non ? alors y avait pas consentement.

Alice au pays des merveilles 21 Oct 2016 9:19

Pas du tout. Je vais pleurer et tout le monde se rangera derrière moi.

Bimbo Jet 22 Oct 2016 17:32

Oui, ça marche toujours au bureau. Je pleure, et le patron délègue les tâches aux autres secrétaires qui ont déjà trop de travail. Je m’en fous! Je suis secrétaire de direction (*)

(*) Si quelqu’un veut monter une opéra rock sur le thème : Je m’en fous; je suis une secrétaire de direction…, je suis prêt à lui vendre mes idées. Victorine Hugotte)

Alice au pays des merveilles 21 Oct 2016 9:21

Une pipe n’est pas une relation sexuelle, c’est Bill Clinton qui l’a dit.

l'écume des maires 22 Oct 2016 2:59

Est-ce que coucher, c’est tromper ?

La Raie Brune 22 Oct 2016 23:35

Qu’en pense Hilary ?

Lisa Simpson-Frulla / Marine 2017 21 Oct 2016 8:22
+27 Thumb up Thumb down

J’écoute Gravel et je suis sous le choc.

Voilà qu’est-ce que ça donne quand on martèle dans la tête de jeunes femmes des idéologies radicales (féminisme radical, supposée épidémie de « culture du viol », extrême-gauche, etc.)

Un Dude Lamda 21 Oct 2016 8:26
+19 Thumb up Thumb down

LA campagne on vous croit ou autrement dit tout homme est coupable avant le depot d’Accusation , ca commence a faire. des préjudices grave son porté a cet homme avant même que le procureur général voit si le ministère publique va déposer des accusation ce donc je doute énormément.

ce cas me rappelle tellement le cas des indiennes de val d’or….

ca réputation est terni et ca carrière de député probablement terminé ,

ZeVendeur 21 Oct 2016 8:28
+10 Thumb up Thumb down

Ça ne passera jamais en cours, enfin, je le souhaite car sinon oh boboy… Bref, peux importe le sexe, le ou la partenaire ne peux pas par la suite ce dire, hummm il me semble que j’en avais pas si le goût que ça donc c’est une agression tout simplement ?!?

Le taux de natalité au Québec est déjà sous le seuil de la repleuplade alors j’ose pas imaginer…

Comme dis L’Argent et le vote ethnique, si j’entend pas OUI!!! aux deux secondes, je fout le camp!

Antoine 21 Oct 2016 8:33
+13 Thumb up Thumb down

J’aimerais être homo.

Madame Gladu 21 Oct 2016 9:20

Ben,un Jutras avec cela ?

Avocatdudiable 21 Oct 2016 12:53

C’est la voie de l’avenir !!!

Lisa Simpson-Frulla / Marine 2017 21 Oct 2016 8:35
+32 Thumb up Thumb down

Les SJW ont endoctriné les esprits d’une génération. On commence à voir au Québec les conséquences désastreuses.

On dit à ces gens, qui sont intellectuellement encore l’équivalent d’enfant de 12 ans, qu’ils sont des victimes opprimées d’une méchante société patriarcale, qu’à l’intérieur de tout homme hétérosexuel blanc se cache un violent prédateur.

Est-ce qu’il faut se surprendre, après, si ces gens, qui n’étaient pas encore prêt à avoir de relation sexuelle avec le premier venu, sont convaincu d’avoir été « violé » parce qu’ils se sentent mal après coup? Ben non, puisqu’on leur a martelé que l’homme hétérosexuel blanc est l’homme à abattre et qu’il y a une culture du viol.

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 10:14

Ton commentaire très pertinent me rappelle une femme que j’ai connu jadis et qui se comportait comme une SJW.

Tu m’éclaires sur plusieurs points, merci Lisa !

Alpa Chino 21 Oct 2016 12:38

« une femme que j’ai connu jadis et qui se comportait comme une SJW. »

Par curiosité est-ce qu’elle portait les clichés aussi, du genre les grosses lunettes style enseignant/intello?

http://www.hostingpics.net/viewer.php?id=625748Problemglasses.jpg

Gu.I.llaume 21 Oct 2016 8:37
+1 Thumb up Thumb down

No mais qu’est-ce qu’une jolie jeune femme faisait avec une vieux grec huileux?

Madame Gladu 21 Oct 2016 9:21

$$$$$$$$$$$$$$$$$$ ?

**GustaveII 21 Oct 2016 10:23

Quel vieux grec huileux ? -Sklavounos n’a que 42 ans et, avoue qu’il est bel homme, vieux con.

Gu.I.llaume 21 Oct 2016 11:57

Il a 2 fois son âge. Alors, oui, il est vieux.

Il est Libéral, Donc sale et huileux.

Je suis plus beau que lui et je cours pas après des filles à peine sortie de l’adolescense.

sylvie 22 Oct 2016 13:57

ca me surprends pas, il est liberal= coupable. elle dit elle meme qu il était beau et qu il lui plaisait et qu elle est allé parce qu elle en avais envie. donc, son age (vieux) ne lui dérangeait pas.

Dans le fond 21 Oct 2016 13:14

Jolie ? 6 sur 10 au gros max. Plutôt 4, 5.

Dhan Mhon Khu 21 Oct 2016 17:05

Comme à un souper presque parfait

André #uspp 22 Oct 2016 3:01

On parle de moi ?

Bérangère 21 Oct 2016 17:36

Je dirais 3.

Ghomeshi 21 Oct 2016 8:53
+13 Thumb up Thumb down

J’te comprend man!

Tiques de Critique 21 Oct 2016 8:58
+19 Thumb up Thumb down

Ça me semble être un cas « borderline » et mal récupérer par une cause qui est à la base noble. La présumée victime n’est pas stable psychologiquement et elle se ferait bouffer bin raide par le Défense (ça m’étonnerait que ça dépasse le stade d’enquête, la Couronne touchera pas à un cas de j’étais-pu-sûr-sur-le coup). Ceci dit, faut être un peu insensible pour pas s’apercevoir qu’il n’y a pas une bonne réception de l’autre côté de la ligne quand *tsé veut dire*!

Dhan Mhon Khu 21 Oct 2016 17:06

Ça sent le coup d’argent

L'enquêteur troublé 21 Oct 2016 8:58
+47 Thumb up Thumb down

2 fois seule avec lui dans sa chambre. DEUX fois!!!

N’a jamais dit clairement NON. Jamais!

Les enquêteurs tentent de la joindre depuis des semaines et elle ne retourne pas leurs appels…et elle vient nous parler d’agression et de viol???

Tabard.k! Les féministes commencent à devenir tossantes et pas à peu près. Au point où elles nuisent à leur propre cause s’il y en a une.

Madame Gladu 21 Oct 2016 9:22

À deux fois,ouin ça sent la marde.

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 9:32

Un autre excellent point.

Il y a des gens lucides sur ce post, ça me rassure.

Bec pincé 21 Oct 2016 9:00
-27 Thumb up Thumb down

Il y a des commentaires ici qui laissent sous-entendre que c’est correct de violer contre son gré et violemment une fille qui accepte de monter à une chambre avec un gars qui lui a payé des verres pour abaisser ses résistances. Hé bin !!!!. Y aurait pas été imaginable qu’une relation sexuelle « conventionnelle » et consentie consensuellement soit possible ? Le gars au moins lui savait ce qu’il avait l’intention de lui faire. En montant avec lui, elle consentait implicitement à être agressée ?

Troublant. 21 Oct 2016 9:14

Parce que violer AVEC le consentement ça existé???

Notez qu’elle est allée DEUX fois dans la dite chambre pour se faire « violer » et « agresser » DEUX fois…

Trouvez pas ça troublant vous?

hagen 21 Oct 2016 9:23

Oui d’accord avec toi, man, mais pourquoi elle est retournée deux fois dans sa chambre????

Le quai des brunes 22 Oct 2016 3:03

Voulez-vous dire que parce qu’elle est retournée une deuxième fois, ça l’autorisait et justifiait de l’avoir agressée et violentée la première fois ?

hagen 22 Oct 2016 11:05

Ben non, nono. Justement, je suis d’accord avec « bec pincé » et je lui dis. Mais ce que je ne comprends pas c’est qu’elle se soit fait violer* la première fois et qu’elle soit retournée voir ce type, seule dans sa chambre à au moins une autre occasion. Ça me dépasse et je ne m’explique pas ce comportement. C’est une des choses qui cloche dans son histoire et c’est probablement la chose qui fera que cet écoeurant ne sera pas condamné.

*Pour moi il s’agit d’un viol.

Bérangère 21 Oct 2016 9:37

«… c’est correct de violer contre son gré et violemment une fille»

??????????

Merci de rester dans le sujet.

Ouille 21 Oct 2016 11:20

Je ne lis aucun commentaire ici qui laisse sous-entendre que le viol est correct.
Je lis la perplexité de personnes qui ont entendu le récit de cette fille et qui se questionnent sur la position de « la ligne » entre relation consentante et non consentante car il faut admettre que ce qu’elle dit est bel et bien dans la « zone grise » – pis on parle de son récit à « elle ».

Bobby 21 Oct 2016 12:37

Explique nous elle est où l’agression si elle était consentante au départ, mais qu’elle a changé d’idée sans le dire et sans le démontrer clairement? Est-ce que c’est rendu qu’il faut être capable de lire dans les pensées de notre partenaire quand on a une relation sexuelle?

Je vais t'expliquer 21 Oct 2016 13:57

Elle a changé d’avis quand elle a commencé à se faire tapocher et violenter. Mais étant la personne qu’elle est, elle n’a pas osé arrêter car elle était intimidée. On dirait son qu’on a affaire à un gars qui était nullement à l’écoute de sa partenaire, qui était à 200% dans son trip à lui. Voilà ce qui me semble plutôt plausible.

hagen 21 Oct 2016 16:38

Ça explique pas pourquoi elle est retournée.

Piton 21 Oct 2016 17:28

Tu as probablement raison et cette situation n est pas un viol, on appelle ca une mauvaise experience avec un trou de cul.

fred 21 Oct 2016 21:31

tu étais la?

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 9:04
+27 Thumb up Thumb down

Elle avait quoi dans la tête tabar… de croire qu’en montant consciemment et volontairement dans sa chambre il ne se passerait RIEN de plus ???? (flirt, sexe, etc…)

Si elle savait pertinemment que le mec avait une femme et des gamins, pourquoi diable n’a-t-elle pas discuté de politique en public (dans le lobby de l’hôtel, par ex.) pour se protéger? Oui, pour se protéger.

Cette gamine (on parle bien de cela ici) avait une intention claire de flirt et la situation s’est retournée contre elle.

Je dénonce le viol ou l’agression sexuelle haut et fort. Ce n’est pas mon point ici. Mon point, c’est qu’elle trippait sur le mec et ça l’excitait d’aller plus loin (dans sa chambre). Elle s’est fait piéger.

Comme écrit Captain Caveman plus haut, elle va vraiment se faire découper en rondelles par l’avocat de la défense.

Triste histoire qui n’aidera pas les causes semblables.

Bérangère 21 Oct 2016 9:40

«Elle s’est fait piéger.»

Ah oui?

Plus tôt, t’écris «en montant consciemment et volontairement dans sa chambre»

Elle s’est toujours faite piéger, d’après toi?

Dhan Mhon Khu 21 Oct 2016 17:09

Bérangère,elle voulait peut-être de l’argent. Surtout pour y être allée deux fois.

Ripley - 2 raisons ? 21 Oct 2016 19:20

Bérangère, pas la seconde fois mais la première fois, c’est possible.
Ce que je dis c’est qu’une femme ne s’attend pas nécessairement à se faire agresser lorsqu’elle monte dans la chambre d’un mec pour la première fois (je ne crois pas que la gamine cherchait ça) mais si elle y retourne une seconde fois, soit elle est sotte ou carrément arrogante.

Quand on n’est pas sûr, on ne cherche pas le trouble sinon on doit s’attendre à le rencontrer.

On appelle ça le bon sens Bérangère.

L'épinette 21 Oct 2016 9:15
+7 Thumb up Thumb down

Aux Philippines avec leur nouveau président Duterte qui encourage la vraie justice populaire, ce pauvre Gerry serait déjà mort et enterré depuis hier soir.

Alice au pays des merveilles 21 Oct 2016 9:16
+10 Thumb up Thumb down

Je me suis rendu dans sa chambre d’hôtel et il m’a pogné les fesses. Je lui ai dit qu’il avait 30 minutes pour enlever ses mains de là et il a refusé.

Le schtroumf grognon 21 Oct 2016 9:17
+16 Thumb up Thumb down

Ça me fait pas de peine pour un cochon de libéral.

Ceci dit j’ai l’impression d’être dans les grands procès stalinien ou dans un livre de Kafka. Est-ce que l’on est rendu au point où il va falloir faire signer une décharge à la fille avec qui l’on veut coucher et qui accepte (?) de le faire avec nous? Est-ce qu’il va falloir indiquer l’heure et le jour où la fille dit oui, avec une date de péremption? Est-ce que la fille avec qui j’ai couché hier ne va pas décider demain que je fais plus son affaire, qu’elle veut se venger de quelque chose? Est-ce que l’envie ne va pas lui prendre de me dénoncer à la police pour agression sexuelle parce qu’elle ne sait plus si elle a dit oui ou non? Tout homme est désormais susceptible, s’il ne répond pas aux critères féminins, s’il fait un faux-pas, s’il n’obéit pas au doigt et à l’œil d’être poursuivis et sa vie être brisée. C’est la culture de la peur et de la toute puissance féminine et non du viol qui est en train de se mettre en place.

Aliche Aux PaysDesPerverts 21 Oct 2016 9:18
+5 Thumb up Thumb down

Pendant la relation si elle peut pas dire non….bon sa commence apres elle vas changer l histoire. En france a chaque années des cas de femmes tres bonne comedienne ce font aller dans les medias

Darwin 22 Oct 2016 7:29

elle ne pouvais pas dire non,elle avait la bouche pleine …

Brrrrrrrrrrrangère 21 Oct 2016 9:22
+6 Thumb up Thumb down

Question: « Pourquoi faudrait-il vous croire? »:
Réponse: « Parce que c’est vrai ».
Tout est dit.

Bérangère 21 Oct 2016 17:37

hahahahahaha +1 (oublie les pouces rouges, moi je la trouve drôle)

Vital Laforce 21 Oct 2016 9:27
+17 Thumb up Thumb down

C’est effectivement très nébuleux cette histoire.

Elle a du se rendre à l’hôpital le lendemain pour de « graves séquelles physiques » et elle retourne passer une soirée avec son bourreau par après?

Elle affirme ne jamais avoir dit non, mais qu’elle ne se sentait pas à l’aise? Quelles ont été les « graves séquelles physiques »? Pourquoi ne pas avoir dit non ou manifester son désaccord? Pourquoi avoir une autre relation sexuelle avec cet abuseur?

J’ai l’impression que son entourage lui a mis dans la tête qu’elle a été une victime de viol davantage qu’elle ne l’a été réellement. Tout ça dans le but de mousser une cause.

Mais pas grave, on risque juste d’avoir détruit la vie d’un homme parce qu’une fille n’est pas bien dans sa tête.

Bérangère 21 Oct 2016 17:39

Ca ne te rappelle pas le procès de Gomeshi?

Vital Laforce 22 Oct 2016 7:42

Exactement et je peux d’ailleurs prédire le même dénouement.

Alice au pays des merveilles 21 Oct 2016 9:28
+13 Thumb up Thumb down

Après 128 rencontres, je me suis dit que c’était assez. J’ai aussi été victime de Donald Trump.

Bérangère 21 Oct 2016 9:34
+16 Thumb up Thumb down

«Si une femme, pendant une relation sexuelle, ne se sent pas libre de dire « je veux arrêter », c’est une agression sexuelle.»

??????????????????????

C’est sa notion de «liberté» que j’aimerais la voir développer en procès..

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 9:39

Bon point Bérangère.

Le petit gros des Classels 21 Oct 2016 10:11
+29 Thumb up Thumb down

Oh shit, une chance que c’est une femme qui a posé la question, sinon les Ayatollahs du féminisme auraient accusé le journaliste de participer à  »la culture du viol ». Si y’a pas de non clair ou de gestes physiques de refus, comment veux-tu que le potentiel agresseur le sache? On est pas tous des spécialistes du langage corporel! Selon les féministes (extrémistes), toute la responsabilité incombe au gars et 0 pour la fille. Oui, on devrait éduquer nos gars à respecter les filles, mais on devrait aussi apprendre aux filles à dire non!

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 12:00

— (Ce commentaire est facile et surtout sarcastique) —

Et le pire c’est que dans la nature, c’est exactement l’inverse.

Quand c’est « oui », c’est la période de rut et c’est toujours la femelle qui décide.

Autrement c’est « non » alors si après des millions d’années d’évolution, une femme est incapable de dire clairement « oui » ou « non », le problème (de communication) vient d’elle, pas du mâle.

Piton 21 Oct 2016 10:20
+4 Thumb up Thumb down

D apres moi elle est genee de dire qu’elle avait pas consentie au greek love…surprise!

Okouin 21 Oct 2016 10:45
+1 Thumb up Thumb down

#agacepissette

L'éboueur 21 Oct 2016 11:14
+11 Thumb up Thumb down

Admettons qu’elle était consentante pour une relation sexuel au début, mais le gars devient violent tsé le genre qui tire les cheveux, la frappe, la retient, qui trippe SADO-MASO, ça se peut-tu qu’elle change d’idée ? Comme nous n’étions pas dans la chambre c’est difficile de juger.

sco100 21 Oct 2016 17:17

Sauf qu’elle se rappelle ne pas avoir aimé ça dans sa tête, pis c’est toutte.

Oui, non, peut-être, je sais pas, laisse-moi y penser 22 Oct 2016 1:20

Si elle change d’idée (ce qui est parfaitement son droit), qu’elle le dise clairement à ce moment. Elle reconnaît cependant ne pas avoir été d’ une grande clarté à ce chapitre.

Georgette la gorgeuse 22 Oct 2016 9:06

Et comment expliques-tu la deuxième fois? Elle n’était pas convaincue?

Suzanne dans sa Pisse 21 Oct 2016 11:14
-1 Thumb up Thumb down

Mon conseil pour la société :

Enseigner aux petites filles à se défendre. Cours de karaté par exemple. Quand c’est pas oui, c’est un coup de poing dans le visage.

lemoutongris 21 Oct 2016 12:58

Je voterais plutôt pour les armes à feu. Même avec le karaté, la femme a encore généralement moins de force physique.

Suzanne dans sa Pisse 21 Oct 2016 13:47

« Je voterais plutôt pour les armes à feu. »

Pas moi. Pour moi, c’est évident que l’omniprésence des armes à feu est un danger plus qu’autre chose.

Je suis extrêmement « féminisée » comme disent les jambons.

lemoutongris 21 Oct 2016 14:14

Si j’étais une femme, je préfèrerais m’expliquer à la police pourquoi il y a un cadavre à-côté de moi plutôt que d’avoir ma propriété la plus précieuse (ma propre personne) violée

HOOLIGAN 21 Oct 2016 15:16

Quelle moumoune hahaha

Avide Salière 21 Oct 2016 11:29
+3 Thumb up Thumb down

Gerry a pensé à sa femme et s’est mal senti pendant l’acte, il voulait arrêter mais ne l’a pas fait… Il s’est donc aussi fait violer!

Nouveau jour nouvelle version? 21 Oct 2016 11:36
+20 Thumb up Thumb down

Hier, la version de l’histoire était qu’elle était allée voir les policiers et qu’ils l’avaient dissuadée de continuer les procédures. Maintenant, la version a changée… les policiers ont essayé de la contacter plusieurs fois, mais elle s’est fait conseiller par son entourage de ne pas retourner l’appel aux policiers afin de ne pas avoir de problème avec le méchant avocat… C’est un peu tordu!

jesuisgerry 21 Oct 2016 11:51
+22 Thumb up Thumb down

c’est dommage pour les vrai victimes de viol…elle mine leur crédibilité.

Nouveau jour nouvelle version? 21 Oct 2016 15:52

l’entrevue serait parfaite candidate pour https://www.reddit.com/r/cringe/

Une voix discordante 21 Oct 2016 11:53
-10 Thumb up Thumb down

Les sources d’information donnent un éclairage différent à l’affaire. Plusieurs commentaires ici semblent à première vue avoir du sens en se basant sur l’extrait vidéo, mais il se trouve que j’ai lu des extraits plus détaillés du témoignage de la fille dans le journal de Quebec, et il est question de points de suture et de claques. Il me semble que ça appelle une toute autre lecture. Elle s’est fait bardasser pas mal plus qu’elle le pensait et elle se sentait impuissante face à la situation de pouvoir du gars. Comment quelqu’un pourrait conclure qu’il ne s’agit pas d’une agression sexuelle?? Sachant cela, il me semble qu’elle doit être prise avec énormément de sérieux.

Bob_le_canard 21 Oct 2016 14:49

Admettons que je te donne 100% raison, pourquoi est-elle retourné couché avec une 2e fois?

Ripley - Pourquoi pourquoi ?? 21 Oct 2016 19:30

1- Pour le fric ?
2- Parce qu’elle a aimé ça ?
3- Pour confronter le grec prédateur ?
4- Pour le remercier ???

La gamine devrait être conseillée au plus cri.ss par un avocat qui va lui dire de se la fermer.

Plus elle parle, plus elle se cale et plus elle nuit à la cause des autres femmes agressées.

Une voix discordante 21 Oct 2016 20:02

Elle voulait, selon ses dires, en discuter avec le gars, parce qu’elle filait mal avec ça depuis 2 semaines. Vraisemblablement elle est suffisamment niaiseuse/naïve/soumise/gênée etc. pour s’être fait prendre une 2e fois dans la même game, mais ça ne donne à personne le droit de la violer.

Dhan Mhon Khu 21 Oct 2016 17:13

Le Journal de Québec……………………….très crédible.

J'ai raison 21 Oct 2016 12:26
+7 Thumb up Thumb down

Alice Paquet dit: «On commence à s’embrasser, puis je lui dis que je n’ai pas envie d’avoir de relation sexuelle parce que je suis dans ma semaine»

«Il m’a violée assez violemment, j’ai eu besoin de points de suture»

Elle ajoute: «J’avais mal. Quand je suis arrivée chez moi, je me suis rendu compte que je ne pouvais pas m’asseoir.»

Donc, DANS SA SEMAINE + POINT DE SUTURE + PU CAPABLE DE S’ASSOIR = je crois avoir une petite idée de ce qui a été ressoudé 🙂

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 13:36

Tu as raison, j’ai pensé la même chose.

Une voix discordante 21 Oct 2016 14:12

Ah ouais, un smiley? C’est drôle?

La Clique Montérégienne(rajout) 21 Oct 2016 14:39

Puisqu’elle n’était plus capable de s’asseoir,on pense immédiatement a la sodomie et lorsqu’on constate qu’il s’agis d’un député Libéral,on sait qu’il avait l’habitude de fou… ses électeurs.

Ouf ! 21 Oct 2016 17:35

Il mérite plus que quiconque le sobriquet de « cochon » libéral ! Le sale.

Le schtroumf grognon 21 Oct 2016 21:27

Tu oublies de dire un libéral ET un grec…

Maurice 21 Oct 2016 19:41

Et elle a dit à l’émission 24/60 qu’on avait dû lui prescrire des laxatifs à l’hôpital. C’est clair que c’est ce qui est arrivé.

fred 21 Oct 2016 21:36

Wow, bravo les sherlock. C’était assez évident que c’était ça

BIIIIIIIRRRRRRRRDIIIIIIIEEEEEE!!!!!!! 22 Oct 2016 1:24

Comme disait le gars du Mini-Putt: par en arrière, c’est aussi très bon.

Vital Laforce 21 Oct 2016 12:36
+10 Thumb up Thumb down

C’est effectivement très nébuleux cette histoire.

Elle a du se rendre à l’hôpital le lendemain pour de « graves séquelles physiques » et elle retourne passer une soirée avec son bourreau par après?

Elle affirme ne jamais avoir dit non, mais qu’elle ne se sentait pas à l’aise? Quelles ont été les « graves séquelles physiques »? Pourquoi ne pas avoir dit non ou manifester son désaccord? Pourquoi avoir une autre relation sexuelle avec cet abuseur?

J’ai l’impression que son entourage lui a mis dans la tête qu’elle a été une victime de viol davantage qu’elle ne l’a été réellement. Tout ça dans le but de mousser une cause.

Mais pas grave, on risque juste d’avoir détruit la vie d’un homme parce qu’une fille n’est pas bien dans sa tête.

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 13:39

D’accord avec toi sur ce coup ci.

C’est rare.

Le Dure 21 Oct 2016 12:37
-4 Thumb up Thumb down

Écouté bien son discours !!! elle a dit mot pour mot : si une fille ce s’en agresser c’est une agression sexuelle !!?? WHAT THE FUCK.

L’égalité qui disait hein ??? Ça ne peut pas être un gars qui ce sen agressé ? pis si un gars ce sen agressé c’est tu une agression sexuelle aussi ??

C’est quoi le problème avec les universitaires qui ne savent pas encore s’exprimer clairement ????

Bon ben aujourd’hui j’ai dit a ma fille de 22 ans que si a ce sentais agressé, ben c’est qu’elle l’avait été, tout à l’heure elle est revenue à la maison et elle m’a dit qu’elle c’était fait agressé !!!

Elle me dit ben oui .. j’était en train de passer ma commande au serveur à midi au restaurant, et le serveur m’a demandé si je voulais un verre de vin.. j’hésite un instant.. je dis non il me dit vous ete sure !? et puis la je me suis senti agressé, mais je n’étais pas capable de la dire donc je me suis faite agressé sexuellement.

hagen 23 Oct 2016 12:27

« C’est quoi le problème avec les universitaires qui ne savent pas encore s’exprimer clairement ? » Écoute champion, je pense premièrement que tu n’es pas en position pour critiquer l’expression orale des universitaires. J’ai arrêté de compter les fautes de ton texte après 20…
Deuxièmement, demande à ta fille de corriger la syntaxe de ton texte parce que là, ça vole pas haut.
P.S: Je dirais que ton âge mental oscille autour de 11-12 ans.

Le Dure 24 Oct 2016 8:15

C’est bizarre je me disais exactement la même chose en lisant ton texte.

Ton texte est inutile au plus haut point, laisse-moi t’élever dans la sphère des adultes pauvre petit être.

comme Eleanor Roosevelt disait : Les grands esprits discutent d’idées

Les moyens esprits discutent d’événements

Les petits esprits discutent des gens (comme toi à propos de moi)

Reviens-nous bientôt quand tu auras atteint la puberté mon grand.

hagen 24 Oct 2016 16:30

T’as écouté mon conseil champion? Tu as fais écrire ton texte par ta fille, c’est bien. Tu comprends vite.

Avocatdudiable 21 Oct 2016 13:00
+12 Thumb up Thumb down

Tu vois une fille avec des « problem glasses » une improbable coupe de cheveux et du rouge à lèvre trop rouge ?? Tu ferme ta yeule et tu fuis !!!!

Ripley - NE PAS courir après le trouble ! 21 Oct 2016 13:40

Ou tu adores et tu restes parce que tu aimes être un cocu-content dominé!

La Clique Montérégienne(rajout) 21 Oct 2016 14:45

Je crois qu’il a couché la fille sur le ventre justement pour pas voir ses »problems glasses » et il y est allé droit dans le brun comme un vrai Grec!

Avocatdudiable 21 Oct 2016 17:04

Souvlaki dans le pita ?

Dans le fond 21 Oct 2016 13:09
+7 Thumb up Thumb down

Faire signer des décharges pour décharger, no way !

Dans le fond 21 Oct 2016 13:19
+8 Thumb up Thumb down

Moi pourtant, je demande à mes conquêtes leurs consentements et pas seulement une fois. On n’est jamais trop prudent. J’exige au minimum un oui à la seconde et jusqu’à maintenant je n’ai pas de problème à les obtenir.

i6yikj 21 Oct 2016 13:31
-20 Thumb up Thumb down

Chers commentateurs de ce blog,

Si j’étais à votre niveau, je vous souhaiterais que vos filles vive une situation similaire et se fasse expliquer par la suite qu’elle en sont responsable. Mais contrairement à vous, je les respecte.

– Un homme

Ripley - Un robot qui parle ? 21 Oct 2016 14:15

Avec un pseudo pareil, nous te croyons tous!

La Clique Montérégienne 21 Oct 2016 14:52

@i6yikj: pourquoi la fille n’accuse pas le  »violeur » de sodomie?
Elle dit qu’elle a eu des points de suture après la 1ère relation sexuelle et ne pouvait s’asseoir,c’est pourtant assez clair!

Ripley - 2 raisons ? 21 Oct 2016 16:39

1- Parce que c’est ce qu’elle voulait et ça mal tourné;

2- Parce qu’elle s’est fait surprendre et ça mal tourné.

Elle est perdante dans les 2 cas.

hagen 21 Oct 2016 16:42

Niaiseux la sodomie n’est plus un crime depuis les années 70. Où tu vas avec ton histoire?

Ouache 23 Oct 2016 13:03

Çà doit encore être un crime dans sa secte religieuse.

HOOLIGAN 21 Oct 2016 15:19

…et si elle est vraiment responsable? Si elle a véritablement agit en agasse, n’a pas dit clairement non et n’a jamais manifesté d’opposition? Ça aurait beau être ma fille, si elle est coupable de ces actes, qu’elle assume ses erreurs. D’où l’importance d’une bonne éducation AVANT que ça se produise, ce que Alice P. n’a probablement pas reçu. Et elle doit vivre avec ça aujourd’hui.

hagen 23 Oct 2016 12:29

Finalement t’es épais en hostie toi!

Le Male 21 Oct 2016 14:13
+18 Thumb up Thumb down

C’est ce qui se passe quand une femme vous donne son consentement et le lendemain décide qu’elle le reprend .

Avocatdudiable 21 Oct 2016 16:35
+4 Thumb up Thumb down

Plus je regarde les clips à la TV, plus je suis dubitatif… Ça sent drôle.

La Raie Brune 21 Oct 2016 22:22

Ça sent la marde.

Cadillac 21 Oct 2016 17:27
+8 Thumb up Thumb down

Cette histoire n’aura pas de suite judiciaire, mais pour lui c’est terminé. Il y avait eu beaucoup d’alcool préalablement consommé, ceci explique cela.

Elle a inventé toute l'histoire 21 Oct 2016 18:54
+4 Thumb up Thumb down

MAJ JDEM:

Elle recule
Bien qu’elle ne regrette aucunement avoir dénoncé publiquement son agresseur Alice Paquet a choisi de reculer sur certains détails livrés lors de son témoignage au Journal publié vendredi.
À la suite d’une discussion avec ses avocats, elle dit maintenant ne pas avoir eu de points de suture, même si elle l’a affirmé à plusieurs reprises lors de deux entretiens avec Le Journal.
«C’est moi qui recule. J’en prends l’entière responsabilité. Moi, je prends ça sur mes épaules d’avoir reculé. Je l’assume totalement», a-t-elle confirmé au Journal en pleine connaissance de cause.
Elle a ensuite réitéré son changement de position sur sa page Facebook. «Je n’ai plus envie d’en parler, c’est mon choix», a-t-elle écrit.

Quenelle de KepaK 21 Oct 2016 18:58
+2 Thumb up Thumb down

Tout ce qui est mauvais pour les libéraux c’est tant mieux. Par contre, la fille l’a vraiment cherché, le gars as-dû lui parler de ses voyages payé par le contribuable et d’une potentielle jobe d’attaché de presse en y voyant les barniques( ben oui toé!?). Seulement ça , cela a dû lui donner l’eau à la bouche… Les féministes veulent l’égalité mais tout les avantages qu’elles avaient auparavant, en échange d’une ou deux bonnes baises lol. Qu’on leur payent tout, qu’on soit des pourvoyeurs, qu’on éduque nos enfants, les leurs quand c’est ceux qu’elle a eu avec un autre bonhomme avant nous, qu’on les conduisent partout mais dans un gros char, oubli ta petite Jetta lol qu’on fasse la vaisselle, le ménage, qu’on leur fasse l’amour 7 fois par semaine sinon elles nous accusent de pas les désirer( prétexte pour aller voir ailleurs?), elles veulent nous changer mais apres se plaint que c’ést pu comme avant( tsé quand on leur fesait l’amour 7 fois par semaine lol) qu’on torche leur vieux parents, qu’on paye la maison qu’elles ont choisit, qu’on les amènent à la pêche avec les gars mais madame est pas capable de se salir…Finalement je pense que l’éducation des filles est complètement à refaire alors quand j’entends : il faut éduquer les petits garçons….c’est encore de la projection qu’elles nous font subir. Heureusement qu’il reste des vrais femmes dans ce bas monde, sinon je me sentirais bien tout seul sans ma blonde et je serais probablement en train de me traiter moi-même de gros macho insensible si je l’avais pas dans ma vie pour me rassurer du contraire. Bien sûr ce n’est pas une québécoise ni une nord américaine/occidentale, alors ceci explique peut-être cela.

Madame dubitative 22 Oct 2016 18:42

Tu es dû pour virer gay mon homme…

Ziguezon Zinzon, de St-Dilon 21 Oct 2016 18:58
-1 Thumb up Thumb down

Je la crois et je me contrefous qu’elle ait été imprudente en retournant le confronter, mais il aurait été souhaitable qu’elle prononce le mot « Non ». Sa défense est bancale. On y sent malheureusement l’influence toxique du discours misandre en vogue ces jours-ci et ses termes galvaudés comme « culture du viol ». Reste à savoir : le type est-il devenu, selon elle, violent au point où le simple fait de dire « non » soit devenu absurde en raison de la douleur? Aussi, une relation sexuelle ne donne pas « droit » à être violent. Avait-elle la tête enfoncée dans l’oreiller? Je n’étais pas là.

Dites non et/ou gardez le sperme. En dehors de ça, faut pas se surprendre si les policiers tentent de faire réaliser à la fille qu’elle va se faire bouffer tout rond en cour. Ils ont du métier et il y a une différence entre être un « jerk » et un violeur.

Quant à Gerry, il n’aura qu’à se présenter à Westmount pour être réélu les doigts dans le nez. D’ici là, qui sera le prochain libéral à démissionner ou à être expulsé?

tremblayinbreed 21 Oct 2016 19:29
+1 Thumb up Thumb down

le Quebec est un pays sousdevelopee a l interior du Canada -.-
Alice hipster de region xD

Gino Santarossa 21 Oct 2016 19:29
-13 Thumb up Thumb down

Je suis tombé par hasard sur ce site. Plusieurs commentaires masculins me font vomir de honte. Il y a encore beaucoup d’éducation et de sensibilisation à réaliser auprès de soi-disant ‘hommes’ qui méprise ainsi les allégations d’une femme qui a été, en toute probabilité, agressée. Et, pour toutes les femmes en général, vos commentaires irréfléchis et méprisant envers la femme méritent d’être retenus contre vous. Ce site réunit plusieurs hommes mysogines selon toute vraisemblance.

Gino Santarossa 21 Oct 2016 19:33
-16 Thumb up Thumb down

Je suis tombé par hasard sur ce site. Plusieurs commentaires masculins me font vomir de honte. Il y a encore beaucoup d’éducation et de sensibilisation à réaliser auprès de soi-disant ‘hommes’ qui méprise ainsi les allégations d’une femme qui a été, en toute probabilité, agressée. Et, pour toutes les femmes en général, vos commentaires irréfléchis et méprisant envers la femme méritent d’être retenus contre vous. Ce site réunit plusieurs hommes mysogines selon toute vraisemblance. De plus, pour plusieurs, vous n’avez même pas le courage d’afficher votre nom.

Quenelle de KepaK 22 Oct 2016 6:42

Justement avec un nom comme le tiens je me/le cacherais si j’étais toi Gino la sainte-rose. Tu traites les hommes ici de misogine or je te paris que la vie sexuelle du 3/4 des intervenants ici est plus épanouit que la tienne et celle de tes amis Social justice Warriors « je me suis fait aggressé et je suis retourné quand même me faire défoncer le fion une deuxième fois tout en trompant mon copain, la police m’ont dissuadé de porter plainte mais jleur répond pas quand ils veulent faire le suivis ». Ici ont est peut être pas tout le temps tous d’accords entre nous, on s’affronte sur le plan des idées, on s’insulte parfois même. Il reste que LaClique est une des dernière plateforme où on peut s’exprimer librement, sans censure ou presque. Ici on déteste tous les Gomeshi et les Gerry sklavounos de ce monde sois-en certain. Mais tu vois, on respecte aussi la loi, la justice et son fonctionnement. Quand tu aura réfléchit sur le fonctionnement des associations féministes, anti-racistes et antifas , que tu comprendra qui les financent et qui est leur seul et unique ennemi, tu reviendra nous jaser, d’ici là tu peux aller te faire foutre avec tes accusations non-fondés et te les foutre profond mais alors là tres profond à l’endroit où Alice s’est laissé enfoncé consciemment et avec consentement le Slouvaki de Gerry, par deux reprises. Salutations.

cecile rigault 23 Oct 2016 22:29

Vous êtes un vrai plouc

Quenelle de KépaK 24 Oct 2016 11:07

Wow l’argumentaire c’est pas ton fort la vieille….

L'homme intelligent 21 Oct 2016 21:19
+6 Thumb up Thumb down

Elle doit arrêter de parler aux médias immédiatement.

Citation de son entrevue à Radio-Canada :

« NON je ne suis pas certaine d’avoir dit non, effectivement. Mais sans oui, c’est non »

Citation de son entrevue au JDQ :

« «On commence à s’embrasser, puis je lui dis que je n’ai pas envie d’avoir de relation sexuelle parce que je suis dans ma semaine et, de toute façon, je n’avais pas envie du tout», raconte-t-elle. »

Témoignage contradictoire direct aux médias.

Honey, les médias ne sont pas là pour t’aider, ils sont là pour les cotes d’écoutes. On ne demande pas mieux que de mettre les caves en prison, mais ARRÊTEZ DE PARLER AUX MÉDIAS.

C’est un ancien avocat de la défense, si il réussit à semer le doute C’EST FINI.

On se doit d’examiner la situation de façon objective et si tu continue à t’entremêler à la télé ça va se terminer en Jian Gomeshi #2.

la vieille de 39 ans 21 Oct 2016 21:24
+9 Thumb up Thumb down

Je suis une femme qui a déjà été une jeune fille qui a vécu quelques drôles de situations et je peux dire que beaucoup d’hommes (et plus qu’ils sont jeunes pire que c’est) ne sont pas trop habiles à ressentir nos états d’âme dans le  »avant » et pendant l’action et on besoin d’entendre  »NON » ou ses synonymes (ARRÊTE, JE NE VEUX PAS etc.) pour sortir de leur bulle et voir qu’il y a quelque chose qui ne va pas.

Donc oui, certains hommes doivent faire d’avantage attention à s’assurer du consentement mais nous les femmes devons aussi le dire quand ça va pas. C’est la logique il me semble.

Quenelle de KepaK 22 Oct 2016 6:48

Ce qui est le plus drôle c’est que tu nous avoues par la bande que tu abandonne ton corps à des hommes qui comprennent pas tes états d’âmes….Il serait pas là le problême dans ton éducation ma tite dame?

Le schtroumf grognon 23 Oct 2016 12:16

Commentaire très perspicace.

Paris Match 1985 24 Oct 2016 13:57

Voici la nature du problème : la communication entre deux adultes.

Les hommes n’ont pas à devenir habile pour ressentir les états d’âme des femmes, ces des états d’âme après tout, ce n’est pas tangible et ce n’est pas un moyen de communication, les hommes n’ont pas à lire dans les pensées des femmes, les femmes ont à verbaliser leurs états d’âme ou verbaliser leur consentement ou non consentement, c’est simple oui ou non, continu ou arrête, etc.

Personnellement une histoire de consentement m’est déjà arrivée, j’avais mal au pénis durant l’acte (elle était sur le dessus) il a fallu que je crie d’arrêter plus d’une fois, aurai-je pu faire la même chose que Alice ? Endurer, ne rien dire et par la suite me dire victime d’une agression puisque je me suis senti agressé ?

Le schtroumf grognon 21 Oct 2016 21:51
+11 Thumb up Thumb down

Moi je suis sûr qu’elle s’est fait violer, elle est encore toute dépeignée.

... e-... 21 Oct 2016 22:35
-6 Thumb up Thumb down

.. ?

Le cliquetis 21 Oct 2016 23:04
+9 Thumb up Thumb down

Agressions à l’Université Laval: plusieurs suspects d’origine étrangère recherchés

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/education/201610/21/01-5032861-agressions-a-luniversite-laval-plusieurs-suspects-dorigine-etrangere-recherches.php

Bamboula Couchetoila 22 Oct 2016 14:26

Moi? Ce soiw-là, j’ai pwis une cuite mémowable. Je pense m’êtwe twompé de pavillon et de chambwe de wésidence. Et quand je suis entwé dans le lit, j’ai cwu que je wêvais…Oh la la! Je me suis mis dans de beaux dwaps…

Alpa Chino 23 Oct 2016 12:45

« plusieurs suspects d’origine étrangère »

C’est une pure coincidence

Une autre explication? 22 Oct 2016 3:49
+6 Thumb up Thumb down

Selon les toutes dernières découvertes, la fille en question a déjà été une prostituée…même qu’elle pourrait avoir été payée pour ses services ce soir là…

Quenelle de KepaK 22 Oct 2016 6:55

Rendu là ce serait même pas surprenant. C’est comme la femme des FEMEN en France qui scandait: Ni p*te Ni soumise alors que son ex copain avait fait des screenshots de ses annonces d’escorte du temps qu’il était en couple avec elle….. 50euro le riming dans le genre ni p*te ni soumise et mon c*l sur la commode oui!

ventricule #728 22 Oct 2016 8:47

Rigueur, rigueur, rigueur. Si vous n’êtes pas sûr, cessez d’insinuer.

La Raie Brune 22 Oct 2016 23:42

Ouin,alors je la comprend de baffouiller.

Le quai des brunes 22 Oct 2016 3:52
+12 Thumb up Thumb down

Cette jeune femme est actuellement mal entourée, mal conseillée. En accordant des entrevues à demande, elle énonce des contradictions, des dénégations de ses propos antérieurs et fournit du matériel suffisant que l’effet initial recherché pourrait se retourner contre elle et avoir l’effet contraire à l’intention souhaitée: le député est blanchi et retourne au caucus libéral, et elle subit les foudres de certains citoyens via les médias sociaux. Sa vie pourrait devenir un enfer.

polàlavalouest 22 Oct 2016 5:29
+5 Thumb up Thumb down

Je ne crois pas qu’il y ait une seule bonne façon de voir les choses. Les deux ont leurs problèmes. Je ne pense également pas qu’il est nécessaire de trouver un coupable. Je crois qu’il fait simplement se pencher sur la question, y réfléchir et devenir conscients que ça se passe. En tant que société, devenons-y sensibles, sans juger l’un ou l’autre.

La clique de Québec 22 Oct 2016 8:01
+10 Thumb up Thumb down

J’ai hâte de voir comme les justicières féministes vont accueillir le fait que les suspects sont TOUS d’origines étrangères.

http://www.lapresse.ca/le-soleil/actualites/education/201610/21/01-5032861-agressions-a-luniversite-laval-plusieurs-suspects-cibles.php

Avocatdudiable 22 Oct 2016 11:23

Par le silence, genre: On va laisser la justice suivre son cours, pas de commentaires.

L'épinette 22 Oct 2016 9:04
+10 Thumb up Thumb down

Imaginez deux secondes qu’Anne-Marie Dussault ait été un homme. Disons Jean-Luc Mongrain ou même Denis Lévesque. On l’aurait crucifié pour avoir posé cette question là (Pourquoi on devrait vous croire?) et on l’aurait accusé de perpétuer la soit-disant culture du viol (enflure verbale).

La Raie Brune 22 Oct 2016 23:39

Moi,j’irais plus loin,c’est de la masturbation psychologique.

poil 22 Oct 2016 9:33
+7 Thumb up Thumb down

Lorsque légèrement poussée, elle a bizarrement débiter un tapon de buzzwords sans leur donner de substance. L’endoctrinement était commencé, mais n’avait clairement pas été complété. Question de temps…

Wilfred Leboutterouiller 22 Oct 2016 9:51
+10 Thumb up Thumb down

Désolé après avoir visionné la vidéo et après en avoir vue d’autre,j ai de la difficulté avec sa crédibilité.Elle à l’air confuse dans ses réponses,ne sait pas trop quoi dire,patine,et son non verbal laisse transmettre un je ne sais quoi qui me laisse perplexe.

Une vierge qui veut (savoir) ce soir... 22 Oct 2016 14:17

Dites-m’en plus. Je vous en conjure…Dites-m’en plus…Qu’est-ce que vous êtes en train d’imaginer? Vos chansons me rendent totalement dingue…J’ai de la difficulté à savoir ce que je dis…oui…? Non…? Stop ou encore…? Qu’est-ce que je fais? Qu’est-ce que je fais? J’suis à la fin ou au début…?

Wilfred Leboutterouiller 22 Oct 2016 22:45

Hahaha 😂

La Raie Brune 22 Oct 2016 23:36

Son non verbal la trahit.

Wilfred Leboutterouiller 23 Oct 2016 9:58

Tu m’enlève les mots de la bouche.

Ok les filles 22 Oct 2016 16:04
+8 Thumb up Thumb down

Ce qu’il faut retenir dans cette histoire, c’est que l’éducation sexuelle faite au jeunes filles est déficiente. Je suis d’accord avec le point que nous devons être consciente de nos actions, de ce que nous projetons en tant que femmes. Les situations dans lesquelles nous nous plaçons peuvent avoir des conséquences. Si les jeunes filles avaient la clairvoyance ou le jugement de préalablement…. Bordel, oui nous portons là responsabilités de nos choix! Et non, je ne dis pas que d’être inconsciente mérite de se faire abuser, mais il y aurait moins de dérapage si les femmes avaient la conscience de leurs choix.

le connard déchaîné 22 Oct 2016 23:56

Il y en a plus d’éducation sexuelle…

PEPEPARENTO 22 Oct 2016 19:01
+4 Thumb up Thumb down

Le systeme de justice criminel se doit de trouver une personne non coupable des qu’il y a in doute raisonable. Ce dossier n’a aucune chance de se retrouver dans une cour de justice. La plaignante a malheureusement ete recuper rapidement par Quebec Solidaire, le PQ et tout ce qui est anti ceux qui nous gouverne; le PLQ. C’est de l’opportunisme politique pure et simple et ca c’est dommage pour le « vrais victim » de crime qui eux ne meritent pas ca.

hagen 22 Oct 2016 21:09

Bon v’là l’anglo de service qui vient se défouler de ses phobies et névroses icitte! Reste donc sur tes blogues d’anglos l’grand. On va pas t’achaler nous autres quand tu dis tes niaiseries sur « The Gazette ».

L'gros Roger 24 Oct 2016 0:59

17 décembre 2004 : HAROLD BOUCHARD
Cet entraîneur de hockey de Rivière-du-Loup (Québec) est arrêté suite à l’accusation d’agressions sexuelles lancée par une jeune fille de moins de quatorze ans, qui fait partie d’une de ses équipes. L’enquête, complètement à charge, aboutit en mars 2008 (trois ans et trois mois plus tard), à un procès devant la Cour de Québec. Là éclatent les invraisemblances de la thèse de la plaignante : les présumées agressions auraient eu lieu en présence d’autres personnes, au cinéma, au camping, ou dans des chambres d’hôtel avec des portes entrouvertes. On apprend aussi que la jeune fille a lancé l’accusation alors qu’elle faisait l’objet d’une enquête pour trafic de stupéfiants dans son école. La Cour décide l’acquittement.
canoe.com/infos/societe/archives/2008/03/20080321-110600.html
et une video : youtube.com/watch ?v=mYXDvODoRRk

femme abusé par son grand père 22 Oct 2016 22:02
-3 Thumb up Thumb down

je subit un traumatisme depuis mon enfance du a des abus sexuelle de mon grand père et le témoignage que je viens de voir ne ressemble à rien de ce qu’elle vient de dire….

je ne comprend pas qu’elle soit retourné une deuxième fois… moi j’y suis retournée car je ne comprenais pas que c’étais mal, les gens ne m’ont pas cru quand je l’ai divulguer 20 ans plus tard… même si je disais parce que ça c’est passé. il aura fallu 5 ans pour que ma mère me dise qu’elle me croyait. je n’ai pas fait les manchette ni passé en entrevue avec pierre jean jacque. non. lorsque j’ai demandé de l’aide du CAVAC, j’ai été refusé car selon eu j’aurais attendu trop longtemps pour le dénoncé. ah ben calisse! j’avais 8 ans caliss, 8 fucking ans… a 8 ans c’est sur que tu connais le CAVAC voyons. pis c’est sur que si tu as tout nier à la DPJ à l’époque car tu es appeurée tu vas te revire et tout dire au CAVAC. Je suis une des ces nombreuses victimes qui subissent en silence et se font diagnostiquer avec des troubles limites pis qu’on crisse au poubelle car on est trop fou…..

Le schtroumf grognon 23 Oct 2016 12:13

T’es pas sur le bon site ma grande. Enrôle toi dans les SJW, elles vont te payer le psy.

hagen 23 Oct 2016 16:58

Pourquoi on vous croirait?

femme abusé par son grand père 24 Oct 2016 21:04

ben ben parce que je le dis? lololilolol

L'gros Roger 24 Oct 2016 0:46

février 2008 : HENRI FOURNIER (Québec)
Le 22 février 2008, cet enseignant en éducation physique d’une école de la Montérégie (Québec) est accusé d’attouchements sexuels par 19 élèves filles agées de 8 à 11 ans, un record. Quoique criant son innocence, il est aussitôt suspendu (sans solde) par son administration.
Ultérieurement, l’une des plaignantes retire sa plainte, une autre est jugée non-crédible par les enquêteurs. Fournier fait l’objet de 38 chefs d’inculpation.
Le 29 octobre 2009, à Chateaugay, le tribunal le blanchit intégralement. Le 12 janvier 2010, il choisit de reprendre le travail dans son ancienne école, puis y renonce quatre jours plus tard, et se met en préretraite.
radio-canada.ca/regions/Montreal/2010/01/12/004-Fournier-enseig-procedur.shtml

L'gros Roger 24 Oct 2016 0:41
+1 Thumb up Thumb down

UN PROF de Thetford Mines (Québec)

A la polyvalente de cette ville, deux filles de 14 ans portent plainte contre leur enseignant d’éducation physique pour agression sexuelle. Confrontées à l’enquête, elles reconnaissent avoir tout inventé pour lui nuire. Elles se voient imposer 100 heures de travaux communautaires, et de muter dans une autre école.. pour un an seulement.
http://www.lapresse.ca/le-soleil/justice-et-faits-divers/201111/11/01-4467127-fausses-accusations-dagressions-sexuelles-cent-heures-de-travaux-pour-deux-ados-de-14-ans.php

Le Dure 24 Oct 2016 8:23

Ben voyons ta pas compris Alice si les filles ce sont senti agressé c’est que c’est arrivé ok la ?

haut de page