parce qu'on nous prend pour des clowns

Lorsque les français ridiculisent Xavier Dolan…

Surtout son dernier film!

He he he!

Commentaire inutile à m’envoyer: c’est mieux que l’original!


publié le
25 octobre 2016 11:23
catégorie
gros ego
mots-clefs

33 réactions

Jean R 25 Oct 2016 12:18
+41 Thumb up Thumb down

Excellent, mais ça manque cruellement de ralentis.

Léo Chiasson-Bureau 25 Oct 2016 11:57
+32 Thumb up Thumb down

Les français ne ridiculisent pas le dernier film de Xavier Dolan, ils le pastichent.

La nuance est importante à mon avis.

Antidote 25 Oct 2016 12:37

Vous n’enculer pas les mouches, vous les empétarder.

Léo Chiasson-Bureau 25 Oct 2016 14:26

Enculer et empétarder sont des synonymes.

Alors que ridiculiser et pasticher ne le sont pas.

Très mauvais exemple, probablement même un des pires exemples jamais écrit sur ce site.

Fred 25 Oct 2016 18:13

ridiculiser et pasticher ne sont pas mutuellement exclusifs…

Avocatdudiable 25 Oct 2016 15:42

Antidote, vous m’avez bien fait rire en plus d’enrichir mon vocabulaire !!!

Avocatdudiable 25 Oct 2016 11:28
+25 Thumb up Thumb down

C’est pas un peu ça ?? Tout de même ??

Jeanvingt23 25 Oct 2016 11:37
+13 Thumb up Thumb down

Pas besoin des français, le gars est ridicule naturellement.

Lisa Simpson-Frulla / Marine 2017 25 Oct 2016 11:40
+20 Thumb up Thumb down

Ça résume assez bien l’ensemble de son œuvre.

Le succès de Dolan est dû en premier lieu à une clique de critiques bobos qui ont créé un buzz et crié au génie sur des films criards dénudés de substance.

Une fois le buzz passé, les bobos vont se chercher un autre génie à idolâtrer et vont se faire un malin plaisir à cracher sur ce qu’ils ont jadis adoré.

Cinéphile full fru 25 Oct 2016 13:26

Ils ont ENFIN compris que le mec refait le même film criard depuis 10 ans … La lune de miel avec la France est terminée.

Rawrawraw 25 Oct 2016 22:37

Moi je suis bien plus hot derrière mon ordi a planter le monde avec ma petite vie minable.

A droite du 450 25 Oct 2016 12:00
+15 Thumb up Thumb down

Ben, c’est pas mal ça en gros.

Leo 25 Oct 2016 12:14
-3 Thumb up Thumb down

Ça s’appelle une parodie.

Vraiment de la mauvaise fois comme toujours, han clique ?

Bec pincé 25 Oct 2016 17:32

Tout ce qui quelque part dans le monde peut présenter Xavier Dolan sous un mauvais jour sera toujours privilégié par la Clique. Même chose pour Gabriel Nadeau Dubois. Ça fait des années qu’on le sait et que ça se confirme. Le degré de détestation ne s’amenuise pas avec le temps.

Rawrawraw 25 Oct 2016 22:39

Il y en a qui font des films et d’autres des sites pour attardés.

Rachid Gonzales-Poitras-Wong 26 Oct 2016 9:06

En fait, les auteurs de cette parodie idiote ne ridiculisent pas plus Xavier Dolan qu’ils ne le pastichent. Ils ridiculisent tout simplement les Québécois, probablement par ignorance. Le « néant verbal » n’est pas plus le propre des Québécois que celui de bien des Français, avec leur grande gueule. De toute façon, on s’en fout… On passe à un autre appel!

sco100 25 Oct 2016 12:30
+20 Thumb up Thumb down

C’est un bon condensé.

Captain Caveman 25 Oct 2016 14:22
+11 Thumb up Thumb down

Il est où l’homosexuel refoulé?

No-life en arrêt de travail 25 Oct 2016 15:25
+2 Thumb up Thumb down

Faque finalement Dolan ne fait que recycler la même recette que les téléromans québécois des années 80-90, ben du drame, de la tristesse, des problèmes, de la tragédie, de la chicane, bref juste des estis d’affaires négatives pour un peuple déprimé.

Dla fucking marde.

sco100 26 Oct 2016 17:22

Couple oblige, je dois me taper « Mémoires vives ». On finit par croire que Saint-Hilaire est habité par quatre types d’habitants: des médecins spécialistes, des psychopathes pédophiles, des psychotiques dangereuses et des gens d’une naïveté caricaturale qui constituent le reste de la population. Si ton enfant ne s’est pas fait enlever et violer par ton voisin pour ensuite être rencontré par un médecin spécialiste et/ou le seul enquêteur de la place, t’es juste pas dans la gang. Ça frôle la parodie. Un moment donné, déménage!

Les soeurs Pilon: Gertrude, Marguerite et Jean-Paul 25 Oct 2016 17:29
+1 Thumb up Thumb down

Scoop: il meurt à la fin. (Ne nous remerciez pas).

Cré Basile 25 Oct 2016 18:31
+3 Thumb up Thumb down

Ouais, il y a un peu bcp de vrai là-dedans. Dolan m’exaspère avec ses scènes extrêmes au vocabulaire limite.

Mais permettez que j’apporte à votre attention l’intolérance légendaire des Français face à tout accent qui s’éloigne de « leur » norme.

Ce genre de problème n’existe presque pas chez les anglophones. Et pourtant, les Australiens et les Texans s’expriment d’une drôle de manière selon les « normes » anglophones.

Peut-être que l’intolérance des Français créé le vide autour d’eux, de sorte que le français n’est plus la langue universelle, mais bien l’anglais.

Pensez-y.

Rachid Gonzales-Poitras-Wong 26 Oct 2016 8:46

En fait, les auteurs de cette parodie idiote ne ridiculisent pas plus Xavier Dolan qu’ils ne le pastichent. Ils ridiculisent tout simplement les Québécois, probablement par ignorance. Le « néant verbal » n’est pas plus le propre des Québécois que celui de bien des Français, avec leur grande gueule. De toute façon, on s’en fout… On passe à un autre appel!

Cré Basile 26 Oct 2016 20:00

C’est une façon de voir que la tienne, mais ça m’emmerde encore de constater que les Français jouent encore la carte hyper-normative en matière de langue, surtout en ce qui a trait à l’accent. Et à ce chapitre, j’aimerais bien que « eux » – pas nous – passent à un autre appel.

LeChat 27 Oct 2016 0:25

Pas sûr pour les anglophones; ainsi selon George Bernard Shaw : « England and America are two countries divided by a common language ».

Autre exemple, y’a quelques années une journaliste (ou pigiste, j’ai oublié au juste) du Globe and Mail écrivait qu’elle s’était rendu compte qu’elle ne parlait pas anglais lorsqu’elle est allée faire un stage à Londres. Ainsi, elle avait causé un émoi lorsqu’elle était allée dans un salon de coiffure et avait annoncé n’être là que « for a quick shag ». Elle voulait une coiffure, en Grande-Bretagne ce qu’elle avait demandé c’était « une p’tite vite ». L’exemple qui m’avait frappé.

Cré Basile 28 Oct 2016 22:05

Il y aura toujours des cas spéciaux d’un côté linguistique comme de l’autre, mais, à mon avis, la tendance « exclusionniste » des Français est franchement plus lourde que celle du côté anglophone.

Je le dis pour avoir vécu dans les deux cultures.

L’anglophone ne fait pas autant d’histoires pour une affaire de mot ou d’accent, parce que, fondamentalement, il cherche une approximation sémantique relative (qui le satisfait), alors que le Français recherche surtout une forme linguistique parfaite même si cela est souvent insupportable pour la plupart du monde.

Pour une erreur quelconque, le Français vous rembarre à la seconde près, tandis que l’anglophone hoche à peine la tête pour une difficulté semblable. Ainsi donc, le premier refuse d’entendre le message; le deuxième, dans les pires cas, le devine et esquisse un sourire.

Voilà la grande différence culture de ces deux langues.

Et voilà pourquoi l’anglais est devenu la langue de communication, même si elle est imparfaite – façon de parler – dans son essence.

Le Nationaleux 25 Oct 2016 18:35
-5 Thumb up Thumb down

Encore du Quebec Bashing financé par Trudeau, il est comme son père!!! NÉS POUR UN PETIT PAIN..!!

Bob Flanagan 25 Oct 2016 23:48

Mauvaise journée?

L'anti-Ferrandez 26 Oct 2016 6:54
-3 Thumb up Thumb down

Palme d’or mon oeil

Tiques de Critique 26 Oct 2016 7:25
+1 Thumb up Thumb down

Je comprends absolument rien à cette parodie… mais c’est sûrement une bonne chose pour moi.

LeChat 26 Oct 2016 9:08

C’est pas la fin du monde, tu sais…

Sirkowski 26 Oct 2016 8:48
+1 Thumb up Thumb down

Ça manque de ralentis inutiles.

xavier dol en criss 30 Oct 2016 7:46
-1 Thumb up Thumb down

bienvenue chez les ch’tis de québécois

Billets en relation

haut de page