Après Monic… Marie-Maude!

« Je pense que les revues à potins ont des standards plus élevés! »

Commission Chamberland : Marie-Maude Denis témoigne

« Mettre de la fabulation comme ça dans des documents judiciaires, je trouve ça grave ». La journaliste Marie-Maude Denis revient sur son témoignage à la commission Chamberland. Contexte : rc.ca/PMVMQS

Posted by Radio-Canada Information on Thursday, June 15, 2017

Commentaire inutile à m’envoyer: j’aime mieux Monic!

23 réflexions au sujet de « Après Monic… Marie-Maude! »

  1. Maxime

    Un autre journaliste qui se plaint d’allégations dans les médias contre eux… mais qui ne se cachent pas pour en faire sur d’autres personnes dans le cadre de leur métier…. Hypocrisie quand tu nous tiens!

    (9)
    1. T'en a manqué un boutte

       » … qui se plaint d’allégations dans les médias contre eux »
      Petite différence entre un média et un affidavit, pauvre connard.

      (12)
  2. Vital Laforce

    « C’est déshonorant pour la profession (de policier) »

    Mouin… en même temps en tant que « journaliste » tu n’as pas grands leçon d’honneur à donner. Combien de jobs de bras et de reportages biaisés, voir complètement mensonges avez-vous pondus à l’émission Enquête?

    Je penses entre autres à ce gros pétard mouillé sur le mari de Pauline à une semaine des élections, juste pour influencer le vote, à ce reportage sur le « mythe » de la montée de l’intégrisme au Québec, les supposés abus sexuels par les policiers de Val d’Or qui se sont avérés être complètement de la fabulation, la job de bras sur PKP alors chef du PQ, autre gros pétard mouillé, etc. etc. etc.

    (22)
  3. Ah bon !

    Marie-Maude, toi et ta collègue Isabelle êtes présentées comme les stars de l’émission Enquête…vous êtes a plein pied dans le modèle de l’information spectacle des années 2000…vous courrez les galas d’artistes pour avoir des trophées…vous n’êtes plus des journalistes, vous êtes des amuseurs publics…donc il est normal qu’on te traite comme dans les revues à potins…allumes…

    (21)
    1. r2d2

      Je crois qu’elle a précisée qu’elle s’attendait à des ragots. Ce qui est anormnal est que ces ragots se retrouvent dans un document légal signé par un juge de paix.

      (1)
  4. Haaaaa Ha !

    J’me demandais pourquoi elle avait l’air si émotive jusqu’à ce qu’apparaisse le sous-titre indiquant qu’elle « aurait eu une relation avec un policier » (vers 2:00 min)!! Haaaa Ha !! Famili- prise-les-culottes-à-terre !

    (8)
  5. Jeanvingt23

    Hahahaha, les enquêtes Jobidon de rad-can, biaisées pro islam, pro ti-pet , pro gauchiasse, une belle bande d’incompétents, j’ai plus confiance aux enquêtes du J de Mtl.

    (8)
    1. Le schtroumf grognon

      Sérieux Jean tu as connu les enquêtes Jobidon. On parle d’une émission de radio-cadenas des années 50. T’as quel âge? 70-80?

      (2)
    2. Ziguezon ZInzon, de St-Dilon

      Bien d’accord avec toi. Joins la Force souverainiste, Jean.

      P.S. Je suis ton père.

      (-6)
  6. Le Corbeau

    Il y a dix ans elle était très baisable. Mais disons qu’elle a pas mal arrondie depuis…

    (1)
    1. Claude Poireau

      Ça doit vraiment être super agréable côtoyer et/ou baiser avec une personne comme toi. Des belles réflexions de primate.

      (0)
  7. Fred Têtu

    C’est quand qu’on va parler de mon entrevue d’hier à Radio X? J’étais écœurant. J’ai mis mon parti sua map.

    (0)
  8. Avocatdudiable

    D’être journaliste à R-C, c’est un viol en soi. Devoir se soumettre à l’agenda de cet organe du parti communiste canadien, c’est de l’avoir dans le derche en permanence.

    (-1)

Les commentaires sont fermés.