38 réflexions au sujet de « Mailloux sait quoi dire… »

  1. Camion

    La question du doc est intéressante.

    Mon hypothèse personnelle: les « mauvaises » féministes en couple sont plus susceptibles d’amorcer, consciemment ou inconsciemment, ce qu’on appelle généralement un « processus de coercition ».

    Processus de coercition classique:

    – Madame veut que monsieur change son comportement et elle lui dit.
    – Si monsieur ne change pas, on en discute à nouveau et monsieur est à nouveau prié de changer.
    – Si monsieur obtempère à long terme, le problème est résolu.
    – Si le comportement de monsieur change, mais que le changement n’est que de courte durée, madame essaiera cette fois de régler le problème par la punition ( par des renforçateurs négatifs (ex.: critiques, menaces, insultes) ou par le retrait de renforçateurs positifs ( ex. : petites attentions, caresses buccales, préparation de petits plats)).
    – Si monsieur cède aux pressions de madame, madame est alors renforcée dans son comportement punitif. Elle adoptera donc cette stratégie coercitive plus souvent pour régler les problèmes.
    – De son côté, monsieur deviendra plus agressif pour s’affirmer (apprentissage par imitation de sa conjointe).

    (40)
    1. Autre solution :

      J’ai été marié trois ans à une femme qui lentement mais sûrement s’est mise à appliquer le processus que tu décris. Malheureusement pour elle, j’ai bucké et un matin, j’ai ramassé mes affaires et suis simplement parti, refusant de jouer le rôle du mari soumis (comme son père l’était avec sa mère). Heureusement, nous n’avions pas encore d’enfants ni d’obligations financières communes, ce qui a facilité ma fuite/déliverance. Mais j’ai alors compris ce que pouvaient vivre tant d’hommes québécois pognés avec enfants et femme Germaine … Misère !

      (40)
      1. Célibataire et heureux de l'être

        Hé Hé ! J’ai fait même chose dans la trentaine quand l’Internet, Tinder et tout le reste sont apparus. Avec toutes les applications de rencontres de toutes sortes qui existent maintenant, elle est finie Mesdemoiselles la belle époque où vous pouviez nous manipuler via la non-gratification sexuelle ! Mouhahahaha !

        (15)
        1. Veronique

          @Célibataire, Il reste que c’est plate en maudit d’avoir à faire comme au Mcdo et d’avoir à choisir un mec comme un numéro de menu. Résultat final : on est souvent déçu, on se redonne encore une chance avec un autre et on fini par se dire que l’on a pas vraiment besoin de ça au final (je parle ici de Réseau Contact, quand j’étais dans ma vingtaine). C’était du triage à faire comme c’est pas possible! Et de nos jours, avec les bars qui n’arrêtent pas de fermer tout à tour, ça s’en vient triste, l’avenir des rencontres. Ouin.

          (-7)
      2. Divorcé de 50 ans

        Moi (comme bin d’mes chums) j’ai quitté ma Germaine après avoir découvert le Viagra. Chu parti avec une plus jeune, c’que j’aurais JAMAIS pu faire sans la miraculeuse pilule bleue (sans ça, j’aurais eu bin trop peur que ma jeune poulette rise de ma performance au lit). Merci Viagra !

        https://www.youtube.com/watch?v=0RcAPZ9UJUs

        (0)
        1. Questions pour un libertin

          Une citation de Sade = LOL

          Sais-tu ce qui arrive à la jeune Eugénie à la fin de La Philosophie dans le boudoir ?

          Ta conception du plaisir et de liberté est-elle la même que le marquis de Sade ?

          (2)
        2. Divorcé de 50 ans

          @Questions pour un libertin : Non, pas dans les extrêmes de la Philosophie dans le boudoir … MAIS hors de son contexte, je trouvais que la citation s’appliquait bien au sujet de la discussion (i.e. profiter de la vie au max sans se faire casser les couilles par une Germaine) … alors je la répète : « Profitez tous du plus beau temps de votre vie ! Elles ne sont que trop courtes ces heureuses années de nos plaisirs ! » 😉

          (1)
    2. Comme dirait le Doc ...

      C’est là un modèle TRÈS frequent chez les couples québécois. J’en rencontre plein dans ma pratique. L’Homme québécois est dominé par sa femme Germaine depuis des décennies. Un grand classique de notre tribu.

      (18)
      1. Veronique

        Teu-teu-teu…Y a des gars aussi qui sont vraiment hyper contrôlants et très possessifs envers leurs blondes…. Pas supposé d’étouffer l’autre, de l’empêcher de faire certaines sorties et de la forcer à faire du ménage dans ses amis que se soit personnel ou même sur facebook… Ces gars là, sont vraiment difficiles de s’en débarrasser! Et comme la vie est mal faite de ce côté, arrive le moment d’être enfin débarasser de ce dit gars (possessif, jaloux à mort,manipulateur, etc…), l’histoire sans fin se répète encore, l’un après l’autre…. 🙁

        (1)
        1. Fan du Doc

          Tabouère ma Véro. Il me semble que : soit tu as un pattern (t’es inconsciemment attirée par les gars contrôlants. Comme dirait le Doc : – Ton père (ou ta mère) étaient-ils contrôlants avec toi ?) ou bin t’es une célibataire dans la trentaine qui se rend compte que tous les bons gars ont été pris et qu’il ne lui reste que les restants (i.e. les losers, les contrôlants, les addictés (au sexe ou à la drogue), les divorcés monoparentaux, etc.) ? Hé bien ? Lequel est-ce ?

          (1)
    3. Avocatdudiable

      Y’a des femmes qui ne font pas ça ?? Sérieux, je croyais qu’il s’agissait d’un comportement normal.

      (6)
    4. Jeanvingt23

      Tu décris très bien l’homme rose québécois, moi je ne discute pas avec ma femme, je lui met mon bidule dans le c… et elle retrouve le sourire rapidement.

      (-15)
    5. Le psy du web

      Je pense que tu confonds germaine -dominatrice -manipulatrice et féminsite. Mais je te comprends, tu sembles être un homme blessé et amer d’une certaine relation malsaine vécue dans un passé plus ou moins lointain. Bonne chance dans ta quête amoureuse.

      (0)
      1. QuennelleDeKébek

        Tu sembles être un très mauvais psy. Probablement un épisode de viol t’as amené à vouloir t’occuper des problèmes des autres pour oublier d’avoir à affronter ta détresse psychologique. Je t’en prie, surtout reste sur le web, pour le bien de tous.

        (-1)
  2. Le squelette qui rap dans le vidéo de Rush

    Il existe un fait indéniable, plus les féministes sont militantes est extrémistes, plus elles sont laides.

    (21)
  3. Mephisto

    Et les gens qui sont derrière les pseudos-théories du genre, vous pensez que c’est du monde ben à l’aise avec leur propre identité?

    Ça l’a des problèmes personnels, et ça tente de les résoudre en étant des « activistes » avec toute la façade idéologique pour enrober tout ça.

    (12)
  4. Jeanvingt23

    Le doc a tout faux, les féministes ont des orgasmes, mais seulement avec des dildos à batteries fluorescents.

    (0)
    1. Ginet veut savoir

      Bon, notre expert en féministerie et orgasmie qui se prononce. Parce qu’il est aussi spécialiste en dildos à batteries fluorescentes. Finalement, il ne passe pas tout son temps à commenter sur La Clique, il prend des cours par correspondance de Copenhague.

      (8)
    1. Le nouveau verbe du jour:

      Après le ” s’autopeluredebananiser “ ……..
      …voici le “ s’autopoivredecayenneniser ” .

      😝

      (1)
  5. écoeurantite3000

    Fiou. Le féminisme se résumant à avoir des orgasmes ou non. Pour avoir une vue étriquée de la vie on peut compter sur le doc et sa pseudo sagesse.Le féminisme a plus à voir avec les conditions des femmes en général : travail, conciliation travail-famille , liberté de choix etc… Les féministes sont toutes frigides et les hommes des machos violents. Une guerre des genres tellement stupide et stéréotypée.

    (1)
    1. Un automobiliste/cycliste

      Le féminisme ne se résume évidemment pas aux orgasmes,n’oublions pas qu’il s’agis d’un extrait d’une émission de radio.

      (3)
  6. Doc Magou

    « (…) date de leur dernier orgasme (…) »

    Si elles ne parviennent pas à l’orgasme à l’aide des phallus
    d’éléphants en caoutchoucs qu’elles se procurent dans les
    boutiques érotiques….

    Alors quel être humain parviendra à leur en donner…?!!

    « Le phallus de l’éléphant ne suffirait à la moule froide. »
    – proverge africain

    (-9)
  7. Paul

    On devrait commencer à dire:
    «  »Il a un Mailloux dans le cerveau » »
    pour dire qu’il manque une partie.

    (-13)

Les commentaires sont fermés.