54 réflexions au sujet de « Du bonbon… le souvenir du jour! »

    1. Dommage qu'on ne voie pas la suite

      J’aime bien ML Aresenault et j’ignorais qu’elle avait déjà travaillé à FLASH. Ça me surprend d’autant plus que FLASH était effectivement une émission sans contenu qui faisait dans la niaiserie (animée par l’insupportable Patricia Paquin).

      (3)
  1. Le malicieux

    Trigger warning!

    De voir Denise bombardier triturer son verre de la sorte laisse songeur..

    Le pan de caméra qui révèle les mines renfrognes de toute la fine equipe: tordant.

    (22)
    1. Vital Laforce

      En effet, on aurait dit une gang d’enfants qui se font gronder par leur professeur.

      Ceci dit, je rêve de voir quelqu’un venir ramasser avec autant d’aplomb la gang de bobos à Guy A. sur le plateau de TLMEP. Mais je doute que cela puisse arriver car 1- il faudrait qu’on l’invite et 2- les gens qui ont à la fois de la répartie et des couilles se font très rare au Québec.

      (19)
  2. Jean Froissé

    Denise Bombardier, sex-symbol auto-proclamée, personnage suffisant qui ne cesse de faire la leçon aux gens avec ce sentiment de supériorité injustifié… D’ailleurs, cela fait longtemps qu’on ne la pas remise à sa place!!

    (20)
      1. Le malicieux

        Attention, il est manifeste que la dame, en son temps, « opérait » solide. Les indices sont la..

        La plastique, c’est autre chose. Prenons Serge Gainsbourg, le « crapaud coassant », laid comme pas permis, s’est pourtant tapé les plus belles femmes au monde.

        C’est le tempérament qui fait une bombe. « La » bombardier, faut il s’en étonner, en était une.

        (-3)
        1. Aristide

          Gainsbourg était en effet laide comme un singe mais il avait du talent,l’autre elle n’a qu’une grande g…

          (2)
    1. Flagada Jones

      Ca n’arrivera pas, c’est grâce à elle et son courrier du p’tit vieux squatter de centre d’achat louche si la version papier du Journal De Québec existe encore.

      (0)
    1. L'épinette

      Elle parle de femmes,de LGBT et d’immigrants à chaque jour de la semaine à Radio-Canada, dans le cadre d’une émission ennuyante, péteuse et gorgée de politiquement correct.

      (13)
    2. Clique Come for the posts, stay for the comments

      Elle anime Plus on est de fous, plus on lit! à la première chaine de R-C.
      Je te recommande d’écouter cette émission.

      (8)
    3. hagen

      Elle sévit encore, malheureusement, sur une émission de Radio-Cadenas. Une émission de bobos-gauchos d’après-midi. Il est question plus souvent qu’autrement de LGBTQQL2+, de pauvres muzz qui sont ostracisés. de migrants que l’on devrait accueillir en plus grand nombre. Je crois que tu fais bien de ne pas écouter ces fadaises, c’est épouvantable de bien-pensanse, ça dégouline de clichés et de lieux-communs. La grande poufendeuse de Bombardier fait dans le « virtue signaling ».

      (1)
        1. Hun Telle

          Ah oui, plus on est de fous…
          Avec Fred Dubé, qui s’est fait montrer la porte pour avoir « improvisé » sur les Desmarais et Jean paul Daoust, toujours panéliste principal. C’est, sans aucun doute, une émission soucieuse de couvrir tout les points de vue.

          (7)
  3. Paul

    L’ironie, c’est que Marie-Louise Arsenault faisait du journalisme à Flash et qu’elle est tombée dans le divertissement à Radio-Canada (Plus on est de fous, plus on lit).

    (6)
  4. Ahhhh, les années 90

    Jadis, une certaine animatrice se rendait souvent à Québec pour «échanger» avec un animateur radio du Zoo pourtant bien marié…

    (5)
    1. Ha pis tsé

      Pour voir Denise et les madames déjà ménopausées avoir encore plus chaud. Parce que ça fait du bien de voir une femme hautaine et méprisante se faire remettre à sa place. Pis d’autres raisons du genre.

      (7)
        1. Ha pis tsé

          Oh. C’est vrai. Alors… bin… Pour voir Denise et les madames déjà ménopausées avoir encore plus chaud. Parce que ça fait du bien de voir une femme hautaine et méprisante se faire remettre à sa place. Pis d’autres raisons du genre.

          (-1)
  5. Ah bon !

    Ce qui est malheureux, c’est que Marie-Louise Arsenault est devenue la Denise Bombardier des années 2000…suffisante et moralisatrice qui trone a Radio-Can et Télé Quebec…

    (1)
  6. Ian Orapa de Facile

    Peu de gens savent que dans les années 90, Marie-Louise Arsenault était animatrice à CHOI Radio X. Elle avait été engagée par Jeff Fillion.

    (0)
  7. Blablablabla

    Marie-Louise Arsenault… même après toutes ces années elle n’a toujours pas appris à respirer. RESPIRE!!!! C’est quoi cette diction? Ahhh oui, en ondes à Rédio-Tralala.

    (-2)
    1. I-N-S-U-P-P-O-R-T-A-B-L-E

      MLA est un immense paquet de nerfs qui a besoin d’avoir l’attention sur elle comme une gamine de 12 ans.

      Le genre de personne qui arrive en retard aux réunions de travail, puis qui interrompt tout le monde pour raconter sa fin de semaine (en s’assurant de parler très fort) ou justifier pendant 15 minutes son énième retard.

      C’est aussi le genre de personne qui entre dans ton bureau sans cogner, puis qui se met à placotter à voix haute sans même s’apercevoir que tu es déjà au téléphone et qu’elle te dérange en crisse.

      (6)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *