La perruque à Rémy Girard va direct aux Aurores?

Et peut-être même le film! #flop #flop

Le bottin de l’UDA se retrouve dans le dernier film du snob-millionnaire à Denys Arcand????

Si t’es pas dans le film… t’es clairement un rejet!

Lien Youtube!

Commentaire inutile à m’envoyer: il manque David La Haye!

15 réflexions au sujet de « La perruque à Rémy Girard va direct aux Aurores? »

  1. Richard Legault

    Elle a été récupérée du comédien Claude Prégent de l’auberge du chien noir

    (40)
    1. Claude Crémeux

      La perruque vient avec en prime le Caboose Band pour la trame sonore du film. 2 pour 1, Denys est gagnant.

      (7)
    1. Gilles

      Ça l’air effectivement excellent. On dirait que la clique en a contre la culture québécoise. Le Québec bashing, c’est pas réservé aux anglos ça?

      (19)
    2. Leurre juste du camionneur

      Mets-en! Pour une fois qu’un film policier/drame Québécois ne donne pas envie de rire. (Voir Omertà)

      (10)
  2. Vendredi

    La perruque à Daniel Lavoie en Félix Leclerc était dure à battre, mais là je pense que celle de Rémi est une coche au dessus.

    (13)
  3. Bobette

    moi j’me plains de toujours voir les mêmes faces à la caisse quand j’vas acheter mon pain

    (1)
  4. tdc

    – Le « han » (le 2e « han ») a 15 secondes montre bien que ce film est une connerie. C’est sur-joué et ridicule en plus.
    – « Jch’pas un avocat, cht’un criminel, chu honnête », un vrai lieu commun qui ne déparerait pas une scène des Bougons. Phrase d’une banalité comme ce film.
    -« Pourquoi vous me dites tout ça », mauvaise interprétation, la voix n’est pas naturelle dans les circonstances, on dirait une voix d’un gars dans un studio qui reprendrait un bafouillement. Faut-tu n’avoir pas tabassé quelqu’un pour ne pas voir ça ?
    – À 50 secondes, je me suis dit : « Il manque juste Louis Morissette» et 4 secondes plus tard, je suis exaucé ! Alléluia !
    – Curzi a le phrasé de Charles Tisseyre. Pousse mais pousse égal quoique ce film a des allures de films américains (style hollywoodien pour attaaaardés).
    – Et la dernière pointe : tordant mais tordant… ouf !

    Oui, tu as raison, un bien bon film !!!!! J’aimerais bien connaître tes « goûts » artistiques ! Un bon divertissement à classer 5. Loin d’un chef-d’oeuvre ! Next ! Du vrai McDo.

    (1)
  5. Comité de déjutrasisation des noms de lieux et d'événements

    Rémi Girard, le Gérard Depardieu des pauvres.

    (-5)
  6. Zob

    Il joue mal Rémy Girard peu importe le rôle.
    Mais le pire est quand il essaie de faire québecois terroir.

    (-18)

Les commentaires sont fermés.