Archives par étiquette : Frédéric Beigbeder

TLMEP 7 octobre!
8 octobre 2012 - TLMEP

Cesar Millan (personne n’en parle): Guy A. essaie de guérir son chien qui jappe à chaque fois que ça sonne à la porte. Guy A. a son chien en studio, fait entendre le bruit de la sonnette à son chien… le chien ne jappe pas.

Isabelle Richer et Yves Boisvert (plogue Rad-Can #17): Intéressant comme toujours. Le meilleur résumé de ce qui se passe à Montréal a été fait par nos deux invités.

Guillaume Wagner (personne n’en parle): Guy A. le présente comme étant un humoriste… Franchement! Entk, s’il avait de la difficulté à vendre ses billets, son passage à TLMEP va l’aider… comme à l’habitude. Vous êtes un humoriste? TLMEP va vous aider. On passe un extrait de l’émission “les 5 prochains “qui nous raconte comment c’est parfois difficile de percer en humour. Le gars vient parler de ça à TLMEP… méchant paradoxe. Guy A. dit: en 2011 ta carrière a monté en flèche. Heu… hein?!?!?! Elle est où la flèche?

Message à Guillaume lors de tes prochains passages à Québec: avec ce que t’as dit hier sur les “Libartés” et les gens de Québec, approche-toi pas trop de la tente Radio X au tailgate du Rouge et Or… tu risques de trouver le temps long en batinse. On dit ça, mais dans une semaine, tout ce beau monde-là va avoir oublié tes propos…

Raymond Bachand: Cassette, cassette et cassette! “J’fais ça pour nos enfants“, “J’veux du changement” etc…

Frédéric Beigbeder (personne n’en parle): drôle, quoique le bout sur les livres était long. Ça paraissait qu’on lui avait donné les questions avant, il répondait ben trop vite.

Martha Wainwright (personne n’en parle): habitants du plateau: vous avez dû tripper, extérieur du plateau: endormant en maudit!

Commentaire inutile à m’envoyer: j’suis fru envers Guillaume Wagner, mais j’me rappelle pu pourquoi! (un gars de Québec)

TLMEP à Paris!
5 avril 2010 - TLMEP

Un bon TLMEP, gracieuseté de la belle brochette d’invités français, car côté québécois c’était pas fort.

Émission, qui malheureusement nous a fait réaliser que Lepage n’est pas et ne pourra jamais être Ardisson. L’animation de Guy A. est à 100 mille lieues de ce qu’était celle d’Ardisson. Juste pour être sûr? L’émission n’a pas été diffusée en France… imaginez la honte?

Laurent Ruquier: Très bon, on a bien aimé l’échange sur le type d’entrevues faites en France versus celles faites au Québec. Il aime les gens qui sont francs. Tout le contraire de Guy A. Ça nous étonne que Guy A. ne lui ait pas demandé la définition d’être franc. Meilleur moment : une fois la carte de Dany lue, Ruquier se lève pour partir et… redonne sa carte à Dany. Belle façon de dire: c’est ben insignifiant ton concept de cartes.

Christophe Nick, Maxence Bilodeau et Christian Rioux : Discussion vraiment intéressante qui malheureusement était interrompue par les questions idiotes de Guy.A, aka ses recherchistes, aka André Ducharme. La réponse de Christian Rioux à la question de Guy A. sur le fait qu’un Québécois en France devient Français était priceless. Ou bien quand Guy A. a demandé à Bilodeau s’il est trop gentil avec nos artistes québécois et Maxence de répondre : pas du tout. Dans le genre : on n’est pas tous comme toi.

Thierry Ardisson: La Clique a toujours aimé Ardisson et ce n’est pas prêt de changer.

Frédéric Beigbeder, Dany Laferrière: correct, mais Beigbeder commence vraiment à être plus tranquille qu’avant.

Alain Chabat: Bonne entrevue en plus, son film sur les bébés a l’air bon. C’était drôle de voir Guy A. à tu et à toi , comme s’ils avaient gardé les vaches ensemble…ça faisait : je le connais , moi Chabat!

Orlan: oh boy!!! Qu’est-ce que c’est ça!!! La pire joke de la soirée revient à Guy A. La madame parle de l’obsession pour le Foot et Guy A. de répondre : vous pourriez faire une exposition “rien à foutre”. Vous voyez, foutre, foot!!! Un peu gênant. Sans grande surprise, les marionnettes assises dans le studio ont applaudi sans trop savoir pourquoi, même le colon avec le gilet des Nordiques!

Lucie Laurier : Entrevue la plus n’importe quoi qu’on ait jamais vue. T’as la fille qui joue dans Nitro et qui du jour au lendemain fait de la mise en scène à Paris tout en préparant un album. Réveillez-nous quelqu’un. Il y a ben des limites à prendre n’importe qui et la mettre sur un piedestal. Pourquoi il n’y a personne qui lui a dit : ben là, mise en scène, tu ne trouves pas que t’exagères un peu? On sait pas si c’était le track, mais elle avait l’air bouleversée et ça ne faisait même pas 2 minutes qu’elle était dans le studio.

Finalement, vous savez comment la Clique n’est pas vite vite, alors on a une question pour vous : c’est qui là là qui a payé pour ce beau voyage à Paris? Vous savez, les soupers d’équipe, les taxis, l’avion et évidemment les nombreuses bouteilles de vin?

Commentaire inutile à m’envoyer : ne mangez pas trop de chocolat, là!!!
Commentaire de Véro (invitée de la semaine) : j’ai failli monter à Paris grâce à ma carte chouchou, mais les pneus d’été sur mon jet privé n’ont pas encore été changés.

Francs-Tireurs #296
24 septembre 2009 - TIVI

1698

Premièrement, c’est quoi l’idée de commencer l’émission avec “cette semaine au Francs-Tireurs» pour ensuite nous montrer l’extrait d’une entrevue (qu’on va revoir plus tard dans l’émission)qui dure beaucoup trop longtemps et finalement nous mettre une annonce publicitaire?  Commencez l’émission à 20:06 à place!

Entrevue entre Richard Martineau et Frédéric Beigbeder: super intéressant, quoique Beigbeder se répète d’entrevue en entrevue. Voir celle qu’il a donné à TF1.  Autre chose:  cette manie qu’a Martineau avec ses questions d’en poser une et de ne pas recevoir la réponse voulue.  Alors il insiste en la reposant ou en y revenant plus tard, genre tu m’as pas donné la réponse que je voulais entendre.

Lagacé sur les prisons françaises: correct… mais sans plus. Beaucoup trop long.  Cependant, si le sujet vous intéresse, on vous suggère fortement le reportage fait par Envoyé spécial.  La vie en prison, filmée par des détenus avec des caméras cachées, troublant. Un autre reportage ici.

Finalement, concernant le segment petite vie (excellent):  vous auriez dû faire quelque chose à Paris tant qu’à être là.  Le fait de revenir à Montréal cassait un peu le beat, ça sentait le remplissage.

Commentaire inutile à m’envoyer: si t’es pas content, fais-en une émission toi!