Archives par étiquette : Nathalie Collard

Cheap shot!
10 avril 2013 - journaliste

collard

Nathalie Collard nous dit que les Sunshine Girl (les guidounes sexy à la page 3) vont peut-être disparaître des journaux anglais! Au Canada, on a le même phénomène avec les journaux Sun (Toronto, Edmonton…). Les journaux Sun sont une propriété de Pierre Karl Péladeau.

Elle dit: Cette pratique est étonnante de la part d’un homme d’affaires qui semble vouloir projeter l’image d’un bon père de famille (il disait récemment vouloir passer plus de temps avec ses jeunes enfants) et qui est en outre le père de deux filles.

Heuu, c’est quoi le rapport? S’il avait été père de deux garçons uniquement, t’aurais écrit la même chose? On pourrait dire la même chose du propriétaire de la revue Summum tant qu’à ça! Sais-tu quoi? Peut-être que lui aussi a des filles! HA NOOOOON!!!!!

Nathalie Collard cherche plus de poux chez le concurrent qu’un professeur dans sa classe de première année…

Commentaire inutile à m’envoyer: on en retrouve aussi dans le Elle Québec des filles en bikini!

Touché coulé…
23 septembre 2012 - journaliste

Nathalie Collard écrit sur la fin des journaux gratuits sur le web. Elle nous parle entr’autre de la décision qu’a pris Québécor dernièrement de demander aux gens de faire  partie d’un club VIP pour pouvoir lire Martineau, etc…

On aime bien ce passage dans son article:

Les gens ne paieront pas pour accéder à des nouvelles générales, à ce que j’appelle «l’abondance de la redondance». C’est ce qui joue contre les médias généralistes. Leur approche basée sur le scoop et la nouvelle de la journée est fragilisée, voire caduque. Aujourd’hui, ils n’ont pas le choix d’imaginer autre chose.»

Yves Rabeau, professeur au département de stratégie, responsabilité sociale et environnementale à l’UQAM, partage ce point de vue. «Il faut un contenu fouillé et exclusif pour que les gens soient prêts à payer, souligne-t-il. Cela m’étonnerait que ce soit un succès pour le Journal de Montréal. 

He he he… OUCH!

C’est génial ça, t’as un quoditien (La Presse) qui dit quelque chose de chien sur un concurrent et tout ça par l’intermédiaire d’un spécialiste. Way to go Nathalie là-dessus!

Commentaire inutile à m’envoyer: le courrier de Louise Deschâtelets c’est du contenu fouillé, non?

Collard et Dumas ont beaucoup de compassion!
3 mai 2012 - gros ego

 

Triste journée hier, dans nos médias québécois. Rogers a décidé de fermer plusieurs de ses sites dont Branchez-vous et Showbizz.net. La Clique n’allait pas vraiment sur Branchez-vous, mais on est allé longtemps sur Showbizz.net. Bref, une vingtaine de personnes perdent leur job. Suite à cette annonce, Nathalie Collard et Hugo Dumas de la Presse n’ont pas tardé à envoyer de beaux tweets d’une délicatesse exemplaire. Ils n’ont pas attendu 24 heures pour twitter, non, direct après l’annonce. De toute beauté…

Ces deux journalistes ont dit ce qu’ils pensaient sur Twitter. Imaginez comment ça doit être dans la salle de break de la Presse.

Message à vous deux: on vous souhaite de ne pas perdre votre job. Même si on va s’en rapeller, on va se garder une petite gêne sur twitter, suite à l’annonce. Ça s’appelle avoir du tact.

Pour lire la suite des échanges entre des anciens de Branchez-vous et nos deux journalistes de la Presse, cliquez ici.

Lettre de Nicolas Lacroix, ancien rédacteur en chef de Showbizz.net, en réponse à Nathalie Collard.

Ajout: On apprend aussi que le Voir Saguenay et le Hour Montréal ferment boutique. Ça va pas ben…

 

Commentaire inutile à m’envoyer: Hey, faudrait pas se retrouver seulement avec la Presse, et le JDM!

Mets-en “misère”!
5 décembre 2011 - journaliste



La grande Nathalie Collard, spécialiste numéro1 en médias sociaux, nous en écrit une bonne aujourd’hui! Elle parle de la couverture du décès de Marjorie dans nos différents médias!

Tenez-vous bien, elle se demande si on devait tout dévoiler dans cette histoire!

On peut lire: N’y a-t-il pas quelque chose d’infiniment intime dans la lettre qu’une jeune fille adresse à sa mère avant de s’enlever la vie? La semaine dernière, sur Twitter, une journaliste se vantait d’avoir obtenu ladite lettre «en exclusivité». Misère…

Misère?!?!?! L’affaire c’est que vous n’avez juste pas été assez vite pour mettre la main sur cette dite lettre avant votre compétiteur! Vous l’auriez obtenue en premier et vous auriez fait votre une avec ça avec un gros “exclusif” rouge! De plus, la Presse est mal placée concernant l’utilisation du mot “exclusif” vous l’utilisez à toute les sauces, dans vos journaux. La première neige tombe et vous écrivez exclusif!

On peut lire aussi celle-là qui est hallucinante: La veille, une blogueuse mettait en ligne la page Facebook de la jeune fille impliquée dans la dispute avec Marjorie Raymond, et ce, sans cacher son identité (elle l’a cachée par la suite). Dévoiler l’identité d’une jeune fille soupçonnée d’intimidation n’est-il pas, en soi, un acte d’intimidation?

HEIN?!?!?!?!??!?!??!??! Frappez-nous quelqu’un! ET LA UNE DU SOLEIL, ELLE? Le seul journal qui a dévoilé le visage de Jade c’est le Soleil, propriété, comme la Presse, de Gesca! C’est inconcevable que madame Collard ne glisse pas un seul mot sur ce fait, dans son article! C’est évident qu’elle en aurait parlé si ç’avait été le Journal de Montréal qui avait mis le visage de Jade en une!

Du ben ben beau journalisme….Le genre de sujet dont on discute au congrès de la FPJQ?

Commentaire inutile à m’envoyer: peut-être qu’elle a écrit son article avant de voir la une du Soleil! (un épais rare)

Nathalie Collard parle comme les jeunes!
29 août 2011 - journaliste


Nathalie “je suis devenue spécialiste des médias sociaux dès le moment que je me suis inscrite sur Twitter” utilise le mot Fail… et nous l’explique! Ça, c’est cute!



Nathalie Collard qui dit le mot Fail, c’est un peu comme le grand-père qui dit Yo… ça sonne bizarre!

Le hic: elle nous parle d’un terme qui est brûlé à fond depuis au moins un an! C’est comme Nathalie Petrowski qui découvre Un souper presque parfait à la fin de la saison 2!

Dans un mois elle va nous parler du mot WIN! Sachez qu’on emploie le mot WIN pour exprimer les bons coups, le succès et ce, de façon ironique, bla bla bla!

Commentaire inutile à m’envoyer: ben moi je trouve ça bien, je ne connaissais pas cette expression (Gertrude, 76 ans)

Expérience…
28 février 2011 - n'importe quoi



Dans près d’une semaine, le très mystérieux site Québecleaks va être en ligne! Certains journalistes et spécialistes de médias sociaux ont donné leur point de vue sur ce Québecleaks! Quand même fascinant non? Quand on y pense, c’est juste une page internet avec un compte Facebook, Twitter et une date de sortie! N’importe qui peut faire ça, vraiment n’importe qui… he he he!

Il y a même, la très grande Nathalie Collard, qui s’intéresse vraiment à ce Wikileaks québécois. Elle nous en a parlé à Christiane Charrette et à même écrit un papier là-dessus il y a quelque jours. Elle prend bien soin, cependant, de toujours se demander : est-ce vrai ou bien c’est un canular?

Hmm, hmmm, hmmm, la Clique se demande VRAIMENT si c’est un canular!

Qu’est-ce qu’on s’amuse…

Commentaire inutile à m’envoyer: heu… attendez un peu, vous là…

Comment faire réagir les journalistes!
8 novembre 2010 - gros ego


Photo: Patrick Lemay photographe


Mise en garde: ce texte contient des passages un peu prétentieux, mais c’est seulement pour faire réagir les détracteurs de la Clique.

Comme certains l’ont peut-être remarqué, la Clique fait la couverture du dernier numéro du magazine Trente, revue publiée par la FPJQ (Fédération professionnelle des journalistes du Québec).

On y retrouve un article très intéressant sur le fait que le tiers des journalistes de nos différents médias habitent le Plateau Mont-Royal. De plus, vous avez droit à une entrevue avec la Clique. Avertissement cependant, si vous êtes un fidèle lecteur de la Clique depuis ses débuts, vous n’aurez aucune grande révélation dans le discours de la Clique ici!

Le truc le plus fou dans cette histoire, c’est qu’une pub du Trente apparaissait dans la version papier du Devoir de samedi dernier! De futurs lecteurs de la Clique, stivident!

On savait qu’en faisant la Une, ça allait choquer nos nombreux journalistes qui se croient plus forts que tout le monde, mais jamais autant que cela. Commençons avec  Martineau et sa Sophie Durocher qui ont pété des plombs en voyant la Une. Hé hé hé, on les imagine, revue en main : ça n’a pas d’allure, quelle honte, ça n’a pas de bon sens, cr…

Attendez il y a aussi madame Petrowski qui en ajoute sur son Twitter: Le moron masqué de la Clique du Plateau à la une du journal de la fédération professionnelle des journalistes, ça fait vraiment dur et la Lortie de répliquer: Très vrai. Journalisme de clown He he he vous nous faites rire les filles. Juste le fait de réagir comme ça, démontre l’utilité de la Clique!

De plus, même  Nathalie Collard, c’est pas rien, en parle  sur son blogue sur un ton hyper-prétentieux et dit : À un mois du congrès annuel de la FPJQ, alors que les médias sont en pleine remise en question, Le Trente aurait pu proposer à ses lecteurs un contenu un peu plus substantiel, non? Hé hé hé, tu le sais qu’avec une citation comme ça, tu viens d’atteindre ton objectif. On s’en reparlera au congrès les filles!!! La Clique:3 , journalistes:0. Woot Woot!

Pour finir, message à Sébastien Diaz et autres vedettes de classe B: certains aspirent à faire la couverture des 7 jours et Lundi de ce monde, tandis que d’autres, comme la Clique, se contentent humblement de faire la couverture du Trente, just saying!

Commentaire inutile à m’envoyer : est-ce qu’on peut acheter  le Trente au Couche-Tard du coin?