Archives par étiquette : Pascale Lévesque

Léger conflit…
18 avril 2012 - gros ego, La vie d'artiste

Hier, au show de Paul Arcand Puisqu’il faut se lever au 98.5 FM…

L’ordre n’est peut-être pas identique…

Marie-France Bazzo et Mario Dumont étaient avec Paul pour la commission, comme à chaque matin. Ils ont parlé du film Dérapages pendant prêt de 11 minutes. Ils ont tous les deux beaucoup aimé ça. Même que Mario Dumont, qui était à la projection de presse, a dit: j’ai jamais vu ça, à la fin du film, tout le monde en sortant de la salle ne parlait que du film. Ha oui, Mario? C’est rare ça en sortant d’une première…

Plus tard, dans sa chronique Web, Dominic Arpin a lu différents tweets écrits par des “veudettes” à la sortie du film. Évidemment, tous des tweets louangeaient le film Dérapages.

Encore plus tard, la belle Pascale Lévesque nous parlait, dans sa chronique, du film Dérapages pendant près de 5 minutes. Elle est allée interviewer différentes personnalités qui étaient présentes au visionnement de presse.

Hé hé hé… c’est-tu pas beau ça! On imagine Arcand assis sur sa chaise, penché par en arrière avec les deux mains derrière la tête se dire: crime que je suis hot. Imaginez la situation dans laquelle sont placés les moutons de l’équipe de Paul Arcand. Ils doivent parler d’un sujet autour d’une table où l’animateur vedette de l’émission (Arcand), qu’ils cotoient à chaque jour, est aussi le réalisateur\producteur du film en question. C’est comme si le grand boss d’une compagnie réunissait ses employés dans la salle de conférence pour leur montrer des photos de son dernier voyages à Paris. C’est pas mal certain que les employés vont dire: wow, sont tellement belles vos photos.

Évidemment, que le dernier film d’Arcand est sûrement un bon documentaire, mais c’est pas ça le point. Il y en a pas un de son équipe qui a eu un petit commentaire négatif. Aucun: très bon film, mais j’ai pas aimé telle affaire… Marc Cassivi dans la Presse à beaucoup aimé le film et se permet quand même de souligner des points négatifs à la fin de son article, et c’est ben correct.

Est-ce qu’on en aurait parlé autant et surtout est-ce que les commentaires auraient été les mêmes si ça n’avait pas été Arcand qui l’avait réalisé…

Certains nous diront: ben non, c’est sûr.

Justement, c’est là le problème…

Commentaire inutile à m’envoyer: Claude Poirier a aimé ça, lui?

Julie 1, Pascale 0
25 janvier 2012 - gros ego, La vie d'artiste

Beau petit TweetFight hier entre Julie Snyder et Pascale Lévesque.

Présentation des adversaires:

Julie Snyder: Productrice et animatrice de Star Académie.

Pascale Lévesque : Ancienne du Journal de Montréal, alors, évidement, a travaillé chez Rue Frontenac. Maintenant chroniqueuse culturelle chez Paul Arcand au 98.5 FM.

Tout commence quand Pascale Lévesque fait sur son Twitter une remarque concernant l’anglais au dernier gala de Star Académie.

La grippe s’entend depuis septembre? Hé hé hé, OUCH!!! Toute une droite que Julie donne à Lévesque à la fin. Ça devrait être illégal de se faire mettre K.O comme ça!

Commentaire inutile à m’envoyer: elle essaie d’apprendre et elle est chroniqueuse culturelle à Paul Arcand, l’émission la plus écoutée à Montréal? C’est le fun pour les chroniqueuses radio avec plein d’années d’expérience qui se cherchent un job!

TLMEP 18 Octobre (Épisode 150)
18 octobre 2010 - TLMEP



Heille Dany, fais-tu exprès pour t’habiller mal comme ça?  T’es habillé comme un animateur de pastorale!

Martin Petit: Hmm… ça l’air drôle l’extrait que vous avez montré de son show (bâillement). Même lui ne riait pas…. Il dit qu’il rit des humoristes qui font un segment triste dans leur show… Mike Ward fait la même chose dans son dernier show. Diversité les gars… On avait pensé aller voir ton nouveau show cette semaine,  ça va attendre, t’as l’air plate!

Pascale Lévesque et Valérie Dufour: Intéressant de les entendre, mais on commence à être tanné d’entendre seulement la version de la gang de RueFrontenac. Pourquoi ne pas inviter un membre de Quebecor la semaine prochaine!  On t’aime bien Pascale, mais quand tu dis que t’aimais travailler au JdM parce que t’avais une liberté de travail, on a des doutes. Avant le lock-out, tes collègues et toi ne faisiez qu’encenser les émissions de TVA, jamais vous n’en parliez en mal. Maintenant que vous êtes à RueFrontenac, vous ne vous gênez pas pour dire que c’est de la m****. Poussez, mais poussez égal!

Charles Aznavour: Kiss, Alice Cooper, Phil Collins… suite logique. L’anecdote de Martin Petit sur lui et son ex pendant un spectacle d’Aznavour était drôle. Aznavour n’avait pas l’air de suivre les conversations!

Gino Vannelli: Roch Voisine, Elizabetta… suite logique. Crime qu’il fait  dur, lui! Cependant t’as une belle pochette d’album mon Gino! Méga échec de la carte de Dany.

Jacqueline Lessard: Content d’entendre parler d’Haïti, c’est rare aujourd’hui qu’on parle de ce pays dans nos médias, ça fait du bien!

Un peu ridicule qu’on lève son verre de vin en hommage aux mineurs chiliens, like you care…Vous ne deviez même pas savoir où était le Chili avant que les évènements arrivent.Vous deviez être le genre à vous demander pourquoi il y avait le drapeau du Texas lors du sauvetage des chiliens à la télé!



Sylvain Cossette: PATHÉTIQUE!!  C’est du copié-collé tes chansons, aucune création de ta part. On espérait que Guy A. lui demande: ça te fait quoi de ne rien créer depuis des années et de vivre sur le succès des autres depuis si longtemps? Bizarre de l’entendre dire que c’est chien quand quelqu’un d’autre a la pleine possession de tes chansons venant de quelqu’un qui reprend les tounes des autres. On pensait que c’était une blague, mais les photos des trois pochettes ont vraiment été prises en même temps sous des angle différents. Ils ont juste changé les couleurs avec Photoshop??? En plus, de faire ben du $$$ avec ses disques de reprises, il n’est même pas foutu de se forcer pour sa pochette? Man , ce gars-là est plus intelligent que l’on pense!  Dany a donné une carte pas mal chien à Sylvain! Est-ce que c’était pour souligner la 150 ieme émission? Tu donnes une carte bitch à chaque 150e émission, Dany?

Les trois pères: Vraiment intéressant et touchant. Encore une fois, pourquoi avoir mis ce segment à la fin de l’émission. Pourquoi ne pas commencer avec ces témoignages au lieu d’un humoriste plate? Pourquoi avoir mentionné la profession et le lieu de travail de chacun des pères? Pour démontrer qu’ils avaient plus d’importance et  de crédibilité que les pères d’autres victimes?

Commentaire inutile à m’envoyer : Moi Sylvain Cossette, il pourrait reprendre les tounes de la Bolduc et j’achèterais son disque, j’aime tellement Andrée Waters!