La vita n’est pas si bella que ça!!!

*

*Journaliste à l’étranger!

On peut lire depuis quelques jours sur le blogue de Marie-Claude Lortie les détails de  son périple en Italie. Elle y raconte comme elle boit de l’excellent café, qu’elle a mangé les meilleures poires de sa vie, goûté de l’huile d’olive, etc…

La journée d’hier a été complètement autre chose par contre… l’enfer quoi!


AVERTISSEMENT: CE QUI SUIT POURRAIT ÊTRE TRÈS PÉNIBLE À LIRE

Extrait: « Il est tard mais s’il y a une chose que je me rappelle de ma journée, c’est que j’ai ramé. Oh là là, je vous le jure. J’ai ramé. Une soirée entière à ne parler qu’italien avec des producteurs de vin, d’huile d’olive, un torréfacteur de café… Sincèrement, là je mérite ces vacances qui approchent à grand pas. S’il y en a qui pensent qu’ils veulent mon travail, posez-vous la question : avez-vous envie de passer une soirée de quatre heures, à discuter sans cesse – une sorte d’entrevue qui ne finit jamais – avec des gens d’affaires du monde agro-alimentaire qui ne parlent qu’italien? »

Ne l’envoyez pas en Afghanistan svp, elle perdrait connaissance raide en sortant de l’avion!

Message à La Presse: allez la chercher vite, ou faite autre chose, on ne sait pas quoi, mais faites quelque chose!!!!!!!!!

Alors, étudiants en journalisme, pensez-y deux fois avant d’envoyer votre C.V à La Presse, les conditions de travail sont inhumaines.

Commentaire vraiment inutile à m’envoyer: est-ce que tu parles italien toi? T’as déjà essayé de te débrouiller en italien toi? Hein? Hein?? HEIN???