Éric Salvail est devenu un acteur.

Sa meilleur performance à vie, très convainquant.

Bon, c’est maintenant au tour d’Éric Salvail de devenir… comme par magie, acteur. À tous les étudiants en art dramatique qui rêvent de devenir acteur, vous perdez votre temps, les clowns. Il suffit d’être animateur de foule, animateur radio, animateur télé et ensuite vous deviendrez acteur, comme ça. Aussi simple que ça!

Même Salvail le dit: Ce rôle, un premier au cinéma, est majeur pour moi. C’est tout un univers que je ne maîtrise pas. Pas besoin de le maitriser Éric, t’es qu’accessoire pour remplir la caisse, un peu comme Louis-Josée Houde. T’as ce qu’il faut pour faire venir les matantes au visionnement du film. Pathétique…

C’est ça qui est triste dans notre cinéma, on prend des gens qui sont tous sauf acteurs, pour amener de l’argent dans les coffres.

Faites-nous pas croire que personne d’autre n’aurait pu jouer le rôle à la place de Salvail…

Commentaire inutile à m’envoyer: Il est tellement naturel dans sa pub St-Hubert.