Marc Cassivi peut ben être d’accord avec eux!

Marc Cassivi écrit ce matin sur l’importance qu’ont les artistes lorsqu’ils prennent la parole et se prononcent sur tout. Voyez-vous, Cassivi aime quand l’artiste prend parole contre le gouvernement ou pour l’environnement. Il dit : C’est vrai que les artistes dérangent. Quand ils arrivent sur scène, dans les galas ou les talk-shows, avec leur carré rouge à la boutonnière, leur discours anti-conservateur ou leurs revendications environnementales. Tant mieux.

Vous savez pourquoi Marc Cassivi aime quand un artiste se prononce? C’est simple, c’est parce que l’artiste dit exactement ce que Marc Cassivi pense. Croyez-vous vraiment que Cassivi aurait écrit ce texte ce matin si tous les artistes étaient pour la hausse, ou le Plan Nord et qu’ils étaient allés à des galas portant le carré vert? Non, alors, c’est évident que Cassivi ne tient plus en place quand l’artiste parle!

Marc dit aussi : L’artiste devrait pouvoir s’insurger, au nom de tous ceux qui s’insurgent. Ok, peut-être, mais l’artiste se prononce la plupart du temps avec une opinion contraire à la population. C’est ça le vrai problème. L’artiste, dans 99% des cas, s’insurge toujours au nom d’une petite minorité. La population est pour la hausse, on entend seulement les artistes qui sont contre. La population élit tel gouvernement, les artistes prennent la parole pour gueuler contre ce même gouvernement. Les artistes parlent de crise sociale pendant que le reste de la population vit comme si de rien n’était.

C’est comme si tous les artistes était végétariens, mais que toute la population mangeait de la viande et que la seule chose qu’on entendait dans nos médias : mangez des légumes.

Si au moins l’opinion des artistes était partagée, la Clique n’aurait aucun problème avec ça. Mais ce que l’artiste dit, va TOUJOURS dans la même direction. Certains diront que les artistes ont les tribunes pour s’exprimer. Ok et alors? L’ingénieur électrique lui, ne l’a pas la tribune pour donner son opinion… elle est aussi importante que celle de l’artiste, pourtant. C’est juste que lui, vous ne l’entendrez jamais.

Il n’y a personne qui va nous convaincre que l’opinion d’un artiste (qui fait rarement 40 heures semaine) a plus de poids que celle d’un simple travailleur. L’artiste n’a rien fait de plus qu’un simple citoyen pour que son opinion soit entendue sur toute les tribunes, désolé, non!

Commentaire inutile à m’envoyer : j’aimerais connaître l’opinion de Marie-Chantal Toupin, moi!


publié le
10 mai 2012 - 9:20
sous
La vie d'artiste
mots-clefs

100 réactions

Le Glauque 10 mai 2012 10:16
+46 Thumb up Thumb down

Coudonc la Clique tu fais une fixation. Tout le monde peut exprimer ses opinions. Regarde ce qui s’est passé avec le Suroît, le Mont Oford. Les gens se sont levés et ont contrecarré ces projets. Regarde ce qui se passe avec les parcs éoliens et l’exploitation des gaz de shiste. On ne fait plus n’importe quoi n’importe où maintenant parce que les gens sont plus informés et expriment leur droit de véto. Ça prend quand même quelqu’un pour sonner l’alarme.

Tsé la Clique si les artistes donnent leur opinion, c’est peut-être que contrairement à leurs détracteurs, ils en ont une.

Tu tires encore sur le messager là, au lieux de discuter des enjeux soulevés.

[Répondre]

Régis Lebum 10 mai 2012 11:09

Ouais, 500 personnes se sont levées et ont empêché la vente d’un centre de ski et d’un terrain de golf géré par le gouvernement..

Ooooo….les méchants parcs éoliens! une chance qu’on a les écolos pour se mobiliser contre : l’ÉNERGIE QUI VIENT DU VENT. Je suis certain que juste à fouiller un peu et on trouverait des textes d’écolos écrits il y a quelques années qui bandaient sur l’énergie solaire…

[Répondre]

Le Glauque 10 mai 2012 15:02

Faudrait pas me faire dire ce que je ne dis pas au sujet des parc éoliens et de l’exploitation des gaz de shiste. Depuis la construction des premières éolienne il s’en est fait du chemin et on ne construit plus n’importe où et à n’importe quel prix. Les redevances aux communautés ont été majorés et les distances de leur érection ont été règlementée pour ne pas nuire aux zones habités et ce dans un processus de consultation. À ce que je sache il s’en construit encore !

Quand aux gaz de shiste, encore là, ce n’est pas son exploitation qui est mise en cause mais la façon anarchique et cavalière des exploitants, le ridicule des redevances que la population en retirerait et la proximité des zones habités.

[Répondre]

Le Glauque 10 mai 2012 21:10

Allo La Clique, c’est quoi le problème avec cette intervention ?

Le Glauque 10 mai 2012 21:21

Allo La Clique, c’est quoi le problème avec cette intervention, je suis en attente depuis 15:02 et je voulais juste répondre a une intervention qui m’ Interpelle perso?

Tout petit, tout petit….

L'autre 10 mai 2012 12:04

Pas d’éolien, pas de gaz, pas de pétrole, pas de thermique, pas de barrage, pas de nucléaire, pas de charbon ???

On fait quoi alors ? On recycle notre marde et
on se chauffe avec ????

Les gens ont beau être plus informé, ça ne leur donne pas plus de jugement, de vision et de sens critique.

Il est faux de prétendre que parce que l’on est « informé » comme vous dites, on peux décider en toute connaissance de cause.
Recevoir l’information est une chose. L’analyser rationnellement et objectivement en est une autre.

Une chance qu’on ne laisse pas le destin de notre province entre les mains de ceux qui sont « informés » parce que ça ferait dur.

[Répondre]

Avocatdudiable 10 mai 2012 18:33

Ne pas oublier qu’il ne faut pas, non plus, couper les arbres…

[Répondre]

Le Glauque 10 mai 2012 19:19

« On fait quoi alors ? On recycle notre marde et
on se chauffe avec ????  »

J’espère qu’avec ces propos vous ne faites pas référence à ce que vous appelez une « analyse rationnelle et objective », parce que là…

[Répondre]

L'autre 24 mai 2012 1:02

T’inquiète pas pour moi Le Glauque.

La Clique et la culture, c'est comme Michelle Richard assise à côté de Richard Desjardins 11 mai 2012 0:01

La Clique est incapable de débattre des enjeux, c’est pour ça qu’il attaque les messagers au lieu de débattre de l’avenir de l’éducation au Québec. Ce blogue est une farce monumentale qui sert les intérêts de la petite droite. Martineau et la Clique, même combat, les nouveaux Laurel et Hardy.

[Répondre]

Gee Croixpo 10 mai 2012 9:46
+34 Thumb up Thumb down

En effet, leur opinion est tout aussi valable que la mienne ou que celle de La Clique de la droite.

C’est pourquoi le post de La Clique n’a aucun intérêt si je suis son raisonnement.

Néanmoins, sans artiste il n’y aurait pas eu de Refus global par exemple, donc la Révolution tranquille aurait tardé. En ce qui me concerne, si des artistes aimaient les grandes décisions qui font avancer le Canada vers les années 1950 que le gouvernement Harper prend tous les jours, je n’aurais rien contre le fait qu’ils le manifestent… Liberté d’expression oblige.

[Répondre]

Régis Lebum 10 mai 2012 11:02

Votre opinion vaut la mienne ou celle d’un autre, en effet. Ça ne veut pas dire qu’elle n’a aucun intérêt et qu’elle ne mérite pas d’être écoutée. C’est un peu ça aussi la démocratie…

[Répondre]

Un culturé 10 mai 2012 11:26

Ce n’est pas parce que l’on critique la cause des étudiants que l’on est nécessairement à droite.

[Répondre]

Le Corbeau 10 mai 2012 12:07

Justement! Sans les tartistes il n’y aurait pas eu de révolution tranquille ou du moins elle aurait été retardée. Eh bien, la belle affaire ! Si tel est le cas, notre vie ne serait que meilleure : pas d’État sur endetté, pas de valeurs morales complètement débiles, pas de taux de suicide alarmants; avec en prime un système d’éducation qui inculquait de véritables valeurs, et qui, plus important encore, donnait une véritable formation, de sorte que ceux qui en sortaient savaient lire, écrire et compter. La grande noirceur débute en 1960, et le portrait ne fait que s’assombrir depuis.

[Répondre]

Gee Croixpo 10 mai 2012 15:19

Tu devrais aller relire le Rapport Parent ( http://classiques.uqac.ca/contemporains/quebec_commission_parent/commission_parent.html ).

Tu verrais comment c’était beau avant 1960 d’avoir un taux d’alphabétisation du tiers-monde. Tu verrais aussi, peut-être surtout, que la formation en mathématiques et en sciences était inexistante dans les écoles dominées par le clergé (et leurs valeurs morales tellement incroyables – toucher des petits gars par exemple…) En outre, les changements faits depuis placent le Québec en haut de peloton dans les classement de l’OCDE pour plusieurs matières académiques (notamment les mathématiques).

Et que dire du mouvement féministe… Décidément, revois l’histoire moderne du Québec.

@En direct de Brampton (eurk!) Je te l’accorde, mais bon c’était une illustration.

[Répondre]

En direct de Brampton (eurk!) 10 mai 2012 20:49

Tant qu’à ça, je vais en faire des suggestions de lecture, moi-aussi: « Histoire des sciences au Québec », de Luc Chartrand, Raymond Duchesne et Yves Gingras. Tout le bla-bla sur le retard du Québec pré-1960 relève lui-aussi du MYTHE. Même la prêtraille progressiste de années ’60-’70 a contribué à répandre ces mensonges… Tu as raison: revois l’histoire moderne du Québec.

Gee Croixpo 11 mai 2012 7:49

@En direct de Brampton (eurk!) J’ai déjà lu ce volume et je crois que la thèse du livre est qu’il y avait de bonnes bases pour une société techno-scientifique avant les années 1960 au Québec, mais les réalisations recensées sont davantage anecdotiques. Je ne pense donc par que les auteurs, en décrivant ces grandes et petites réussites, voulaient affirmer que le Québec a été depuis la colonisation un chef de fil scientifique.

Je te rappellerai qu’à la même époque, dans les années 1960, les Russes et les Américains en étaient déjà à la course spatiale. Que les Japonnais développaient une industrie automobile et électronique qui allaient révolutionner la manière de concevoir des produits. Que les Allemands et les Français rivalisaient afin de mettre à jour des médicaments et des produits personnels des plus efficaces et prometteurs.

Et que, pendant ce temps au Québec, la très grande majorité des jeunes ne dépassait pas la 10e année…

En direct de Brampton (eurk!) 10 mai 2012 13:49

Ha ha ha!

Il faut le dire et le redire: « Le Refus Global » est un mythe. Cela n’a eu aucun impact en 1948.

[Répondre]

Noel Ratthé 10 mai 2012 15:16

Combien y avait-il de névrosés alcooliques parmi les auteurs du Refus Global?

[Répondre]

marc 10 mai 2012 18:17

enfin…

[Répondre]

Sébastien Lavoie 11 mai 2012 1:09
Mick Richards 11 mai 2012 10:27

@Gee Croixpo « Et que, pendant ce temps au Québec, la très grande majorité des jeunes ne dépassait pas la 10e année… »

Nous avons un des pire taux de décrochage au monde. Sans compter que l’on donne des diplômes à rabais.

Est-ce vraiment mieux aujourd’hui?

[Répondre]

Gee Croixpo 11 mai 2012 13:30

À voir le nombre de jeunes qui retournent après le secondaire (même après avoir eu leur diplôme à rabais à la polyvalente peut-être) pour compléter leurs sciences et leurs mathématiques fortes à l’éducation des adultes, je suis convaincu que le portrait n’est pas si négatif quand on compare une cohorte finlandaise (a priori le modèle d’éducation en occident) à une québécoise, et ce, à 25 ans…

Néanmoins, la valorisation de l’éducation ça ne passe pas seulement par les institutions et le gouvernement… Ça débute beaucoup à la maison et, là-dessus, on a du chemin à faire encore je te l’accorde.

JF (la clique d'Hochelaga) 11 mai 2012 21:54

Le refus global a amené la révolution tranquille??? Euh non mon ami. C’est le parti libéral (eh oui) mené par Jean Lesage qui a officialisé la séparation de l’église et l’état et autres.

Non, les artistes n’ont pas mené la barque. Ils ont suivi comme toute une génération (les boomers) qui voulait s’émanciper de l’influence de l’église. Point.

[Répondre]

La cloque du plateau 10 mai 2012 9:24
-7 Thumb up Thumb down

Clique, je t’aime de plus en plus.

[Répondre]

jean vingt 23 10 mai 2012 9:27
+12 Thumb up Thumb down

C’est pour cela que Claude Poirier les appelle les tartistes.

[Répondre]

Aaa ben 10 mai 2012 9:46
-11 Thumb up Thumb down

Je dois dire qu’il est brillant ton article Clique.

[Répondre]

Logorrhée 10 mai 2012 9:47
+29 Thumb up Thumb down

On peut aussi faire la part des choses en écoutant quelqu’un se prononcer. Malheureusement, l’esprit critique se meurt.

[Répondre]

Je comprend pas 10 mai 2012 9:51
+23 Thumb up Thumb down

Le journaliste écrit.
L’artiste parle.
Le gouvernement vole.
Le travailleur TRAVAILLE OSTIE.

[Répondre]

Oliver Twist 10 mai 2012 11:23

Travaille pas si ça te fait chier.

[Répondre]

marc 10 mai 2012 18:19

Dans une telle optique .. qui paierait pour les autres de la liste …. ;)))

[Répondre]

jean vingt 23 10 mai 2012 15:28

tu as oublié les étudiants !

[Répondre]

Chose Binouche 10 mai 2012 16:35

Il n’a pas oublié, l’étudiant n’étudie pas. Il fait chier le travailleur en volant le gouvernement, donnant ainsi de quoi écrire au journaliste.

[Répondre]

Je comprend pas 10 mai 2012 21:19

Exact

Avocatdudiable 10 mai 2012 18:34

Que les étudiants étudissent, nom de Dieu !!!!

[Répondre]

Globule Noir 10 mai 2012 9:55
+22 Thumb up Thumb down

Les artistes et Marc Cassivi se récomfortent à penser qu’ils sont des leaders d’opinion, ce qui nourrit leur ego artificiellement démesuré. Ils font partie d’un Club d’Admiration Mutuelle dont Cassivi est un membre émérite.
Et l’activité dont il parle dans son papier regroupait surtout des nobody et quelques hasbeen.

[Répondre]

JackD 11 mai 2012 22:10

Tu lis dans mes pensées

[Répondre]

Foufourche et Papaye 10 mai 2012 10:20
-22 Thumb up Thumb down

La Clique a raison! On devrait mettre les artistes devant les étudiants durant les manifs pour qu’ils se fassent tabasser en premier! Ils me font chier ces artistes qui ne pensent pas comme nous!

[Répondre]

Le gars qui distribue le journal 24 h 10 mai 2012 10:54

Dernièrement ils ont prétendu que la terre était ronde! Imaginez donc! Brûlons-les tous!

[Répondre]

Dje 10 mai 2012 12:57

On pourrais aussi te mettre devans les policiers, vu que tu penses comme eux!

[Répondre]

*gvstave 10 mai 2012 10:28
+7 Thumb up Thumb down

En ce qui concerne l’opinion de ce grand artiste Claude Dubois, faut dire qu’on se la tamponne.

[Répondre]

matuvu 10 mai 2012 10:36
+11 Thumb up Thumb down

Désolé la clique, mais la dessus tu n’as pas raison. Même si l’opinion de la majorité est différente, ça ne veut pas dire que c’est la meilleure. Tu vas rire, mais c’ est justement parce qu’ils font un métier non traditionnel qu’ils peuvent prendre le temps et les moyens pour parler fort. C,est même leur devoir.

[Répondre]

Un conchyliculteur 10 mai 2012 14:58

Ma job est non traditionnelle, est-ce que je peux parler fort??

[Répondre]

zzz 10 mai 2012 20:27

pas fou

[Répondre]

Pro-Pro-Létaire 10 mai 2012 10:41
+1 Thumb up Thumb down

Tiens la Clique, c’est gratuit, tu peux sécher tes larmes de justicier.

http://www.youtube.com/watch?v=ERlYM5DgT7c

Y’a au moins un pauvre ouvrier dans toute la province du Québec qui s’est fait entendre.

[Répondre]

Je dirais même plus 10 mai 2012 10:54
+8 Thumb up Thumb down

C’est pas pour rien que les petits artistes gagnent leur vie en jouant ou en chantant les paroles des autres.

En entrevue, ils sont rarement édifiants, et lorsqu’ils prennent position sur un enjeu public, ils sont peu documentés et très aveuglés par leur parti pris pour la veuve et l’orphelin.

Leurs interventions sont risibles pour quiconque connaît un peu les dossiers auxquels ils se mêlent (et dans lesquels ils s’emêlent).

Quant à Marc «je me moi» Cassivi, qu’il apprenne plutôt à mener des entrevues où ses questions seront plus courtes que les réponses. C’est pas parce que son miroir lui dit chaque matin qu’il est le plus beau et le plus intelligent que c’est nécessairement vrai.

[Répondre]

C'est un scandale 10 mai 2012 11:06
+10 Thumb up Thumb down

«La population élit tel gouvernement, les artistes prennent la parole pour gueuler contre ce même gouvernement.»

Ah bon? Les québécois ont élu les conservateurs?

[Répondre]

Francis 10 mai 2012 18:12

Les Libéraux, peut-être…

[Répondre]

Ah pis phoque! 10 mai 2012 11:10
+11 Thumb up Thumb down

J’espère ben qu’ils s’insurgent au nom d’une minorité! Une insurrection de la majorité, on appelle ça un changement de mandat… T’es fâché contre quoi la Clique? Que des artistes, souvent du monde de gauche et dont le travail est lié à l’expression, chiâlent contre la droite? Criss, méchante nouveauté! Es-tu fâché parce que l’opinion de mon garagiste fait pas la une? Tu dois trouver le temps long longtemps! Pourquoi tu te limites pas à ce que tu fais de mieux: des billets superficiels sur les petites absurdités du showbizz? Ton opinion politique à deux cennes, je peux aller l’écouter avec Larocque-Lapierre tsé…

[Répondre]

Ben là! 10 mai 2012 11:22
+7 Thumb up Thumb down

Cher Clique,
Je suis souvent en accord avec tes articles, mais celui-là sans tellement la jalousie! À quand un « manifeste des blogueurs pour la hausse », puisque votre opinion représente davantage, selon ton raisonnement, celle de la majorité de la population?

[Répondre]

Oliver Twist 10 mai 2012 11:29
+7 Thumb up Thumb down

La clique qu’il la trouve ton électricien sa tribune pour pouvoir s’exprimer. De nos jours n’importe quel idiot peut réussir à se faire entendre. Regarde même toi tu as trouver ta tribune pour dire n’importe quoi.

[Répondre]

Miami Bitch 10 mai 2012 11:54
+7 Thumb up Thumb down

Me semble de voir Cassivi avec ses lèvres pulpeuses et son air fendant pris en otage dans le métro (encore à matin tab…). Son « importance » serait quoi au juste?

[Répondre]

Lui 10 mai 2012 11:57
+20 Thumb up Thumb down

Personnellement, les artistes et les faiseux d’opinion ont le droit de se prononcer sur n’importe quoi et de s’insurger contre n’importe quoi.

D’un autre côté, nous les citoyens ordinaires avons le droit de n’accorder aucune espèce de crédibilité ou d’intérêt à ces saltimbanques insignifiants.

C’est donnant-donnant.

[Répondre]

julien couillard III 10 mai 2012 15:04

Le problème, c’est que les réseaux d’information se doivent de faire du remplissage, alors si Claude Dubois parle, ben Claude Dubois va être à la tété…

[Répondre]

Le Corbeau 10 mai 2012 11:59
+1 Thumb up Thumb down

Normal que les tartistes tiennent un discours homogène; la plupart d’entre eux ont pour caractéristique commune de vivre aux crochets de l’État. Pour eux, l’État est une sorte d’être abstrait, aux ressources inépuisables, dont le but est de distribuer des subventions et des privilèges à ceux qui hurlent le plus fort. Allez demander à un assisté social, qui est en bonne santé, s’il aimerait que l’État cesse de le nourrir; sa réponse est évidente, comme celle des tartistes qui sont aussi, ne l’oublions jamais, des assistés sociaux. Sauf que cette catégorie d’assistés sociaux coûte pas mal plus cher.

[Répondre]

Pro-Pro-Létaire 10 mai 2012 14:52

Suranné à souhait.
Je te mets au défi de changer de cassette.

[Répondre]

Le P'tite Cantonnaise 10 mai 2012 16:41

Osti que je suis tannée d’entendre cet argument-là: « les artistes vivent au crochet de l’État, etc. » Tant qu’à ça, tous ceux qui travaillent dans les hôpitaux, les écoles-universités-Cégep, chez Hydro-Québec, etc. bref, tous ceux qui ont un travail qui relève d’un pallier de gouvernement, ben ils vivent au crochet de l’État pis c’est à payer leur salaire que servent vos impôts… De ce fait, c’est quoi le pourcentage de la population à vivre au crochet de l’État? Il doit être pas mal gros, donc c’est vraiment de se tirer dans le pied de sortir cet argument-là.

[Répondre]

Anonymus 10 mai 2012 18:25

« tous ceux qui travaillent dans les hôpitaux »….
Vois-tu Petite Cantonnaise, le mot magique dans ton paragraphe est « travaillent ». Ceux qui travaillent dans les hopitaux, ben justement, ils « travaillent » de 8h à 4h, 5 jours par semaine et à un salaire qui leur permet de se maintenir à peine au-dessus du seuil de pauvreté.
Alors qu’un artiste,…..ah et puis laisse donc faire, tu dois être tellement sûre que Guy A., Éric Lapointe et Geneviève Borne travaillent tellement fort!

[Répondre]

Une fonctionnaire 10 mai 2012 19:13

…je travaille comme professionnelle de la santé dans un hôpital, mais je pourrais aussi bien travailler au privé. Je ferais le double de salaire au privé, mais devrais travailler le soir et aurais un peu moins d’avantages sociaux.. mais, je travaillerais quand même. Pour plusieurs artistes, je crois que si le gouvernement n’était pas là, plusieurs ne pourraient pas du tout travailler dans leur domaine. Elle est là la grande différence avec plusieurs des employés de l’état et les artistes.

Cela dit, je crois qu’il faut quand même continuer à financer les artistes, mais leur opinion pour chaque cause des bien-pensants devient pesante et emmerdante. C’est aussi correcte d’avoir une opinion plus centriste. On est pas plus sans coeur ou arriérés pour autant.

[Répondre]

Le Corbeau 11 mai 2012 0:02

La différence c’est que ceux qui travaillent dans les hôpitaux font quelque chose d’utile, voire de nécessaire, et méritent notre considération et notre admiration. Dans le cas de tous ces pseudo-artistes qui, sans l’aide du gouvernement, crèveraient, ce n’est pas évident: ici encore le libre marché doit s’imposer, à savoir que ceux qui n’ont pas de talent doivent réorienter leur carrière.

CliqueX 10 mai 2012 12:08
-5 Thumb up Thumb down

Juste de même.

C’est drôle la Clique toi qui ne passe pas 2 jours sans dénoncer la « merde » véhiculée par la Radio X. Au sujet des artistes, ton discours est absolument le même. J’ai eu l’impression d’entendre Gravel et Landrt en lisant ton texte…

By the way je suis d’accord avec toi la Clique !

[Répondre]

simon 10 mai 2012 12:13
+5 Thumb up Thumb down

J’appréciais ce blogue lors de mes premières visites.

Malheureusement on dirait qu’il y a de moins en moins de contenu et de plus en plus de déversements de haine ici.

Les artistes s’expriment. Tant mieux pour eux.

Les simple travailleurs peuvent également s’exprimer, s’organiser, se faire entendre. Mais comme tu le dis si bien, ils ont souvent l’opinion opposé. Alors à quoi bon se faire entendre quand on est pour le statut-quo et l’absence de changements.

[Répondre]

Francis 10 mai 2012 18:19

Ce que beaucoup d’entre vous ne semblent pas comprendre, c’est que nous, les travailleurs on a pas le temps d’aller brailler à la télévison, d’appeler notre ami animateur de radio pour déverser notre opinion meilleure que celle des autres parce que justement on travaille, on s’occupe de nos enfants, on a l’épicerie à faire… Je comprend pas en quoi l’opinion de Coeur de Pirate devrais prévaloir sur la mienne, pourquoi son opinion a elle est diffusé at large plus que celle de mon dentiste ou de mon plombier ? Je me le demande, voilà…

[Répondre]

Pro-Pro-Létaire 10 mai 2012 21:27

Continue alors de t’apitoyer sur ton sort, Francis…

T’es pas content de ta job? Change-là, va voir ailleurs, ouvre d’autres portes, attends surtout pas qu’un gouvernement le fasse pour toi, attends surtout pas de voter aux 4 ans.

T’as jamais le temps de faire quoi que ce soit? Réorganise ton horaire.

« J’ai pas le temps, c’est pas de ma faute » est le mantra de l’ignorant.

À ce que je sache, les artistes ne sont pas des mutants, ils ont eux aussi leur épicerie à faire et des enfants à élever. Dans votre conception du monde artistique, c’est à croire si vous pensez qu’il ne se limite qu’au vedettariat de la Clique du Plateau Mont-Royal…

Mais bon, la ligne éditoriale totalement schizoïde et potineuse de ce blog, on la connaît depuis longtemps…
Pathétique…

La déresponsabilisation est la poutine du Québec, elle peut même aller jusqu’à tuer dans l’oeuf le germe de la révolution sociale.

[Répondre]

Francis 11 mai 2012 13:22

Je ne sais pas ou tu as lu que je n’aimais pas mon travail dans mon commentaire… J’adore mon travail ! J’aimerais te voir réorganiser mon horaire, je travaille en moyenne 44 heures semaine (parfois 60 heures semaine) et je fais alternance nuit/jour sur le 12 heure… et j’ai une famille mon ami ! Les artistes travaillent quoi 15-20 heures/semaine ??? Mais mon point est que l’opinion du vrai monde est toujours surclassée par celles des minorités bien-pensantes ! On a pas besoin des artistes pour se forger une opinion sur un sujet…

M 10 mai 2012 22:43

Faites une conférence de presse!

[Répondre]

Simon 11 mai 2012 0:34

Définitions de Wikipedia :

Un artiste est un individu faisant (une) œuvre, cultivant ou maîtrisant un art, un savoir, une technique, et dont on remarque entre autres la créativité, la poésie, l’originalité de sa production, de ses actes, de ses gestes. Ses œuvres sont source d’émotions, de sentiments, de réflexion, de spiritualité ou de transcendantes.

Un plombier (également appelé installateur sanitaire) est chargé de la réalisation ou de la réparation des installations de plomberie. Son outil traditionnel est le chalumeau oxyacétylénique.

Relis les plusieurs fois. Pèse la valeur des mots. Réfléchis au sens moral de chaque métier, aux implications sociales et intellectuelles de chacun.

[Répondre]

Francis 11 mai 2012 13:26

Donc , selon ton point de vue il faut boire chaque parole des artiste comme source de vérité absolue ! Bravo je viens d’être illuminé par ta condescendance crasse envers les autres travailleurs de ce monde. Nos amis les plombiers qui ne réparent que le toilettes, les charpentiers qui ne bâtissent que nos maisons, les ingénieur qui font que faire voler des avions, les médecins qui ne sauvent que des vies… Wow je suis subjugué mon ami !! C’est pas parce qu’on est pas des artistes qu’on ne peut pas être cultivé, bien renseigné et instruit !! Tu te prends pour qui toi ??

Pu capab 11 mai 2012 18:26

Quel argumentaire réducteur et simpliste.

JF (la clique d'Hochelaga) 11 mai 2012 21:58

Simon, j’ai étudié en littérature et en beaux-arts… et tu es con ok? Bien dit Francis!

Simon 12 mai 2012 16:57

JF j’ai moi aussi étudié en arts. Et je fais actuellement un travail technique qui s’apparente plus à celui de plombier. Alors au lieu de lire du mépris pour les plombiers dans mon commentaire comprends plutôt ceci: Une partie du travail d’artiste consiste à faire une réflexion sur la société, à remettre les choses en question, à transmettre des idées.

D’ailleurs relis donc ce que j’ai écris, j’ai jamais écrit que les plombiers et dentistes sont inutiles pour la société. Je n’ai écrit nulle part que leur opinion n’est pas valable. Cependant je pense que si l’ordre des Dentistes du Québec (ou whatever le nom de leur association professionnelle) faisait une conférence de presse à propos de son point de vue sur la grève je serais perplexe un peu.

Bravo pour le « j’ai étudié en arts et tu es con » c’est ce qu’on appelle faire valoir son point de vue de manière éloquente. Tu peux pas t’expliquer respectueusement?

Ah oui et bravo pour ton diplôme en arts et lettres, tu dois être fier de toi d’avoir écrit sur un bout de papier que tu connais bien ça.

Fred Gignac 10 mai 2012 12:13
+5 Thumb up Thumb down

Pas mal sûr qu’il y a des artistes qui sont également pour la hausse, qui trouve que Harper gère bien les fonds publics et que de l’argent se perd à RadCan, qui trouve que Charest fait bien de tenir tête aux étudiants et syndicats.

Mais ils ne peuvent pas le dire. Ça va leur nuire dans leurs carrières respectives. Pas vu beaucoup d’artistes riches et d’humoristes se plaindre contre la grève à date… J’ai surtout vu des artistes qui vivent au crochet de la société via les subventions.

[Répondre]

Eric 11 mai 2012 15:23

Effectivement, je suis sûr que des artistes adoptent la pensée officielle tartiste pour faire partie de la « bonne » gang.

[Répondre]

Tarzan 10 mai 2012 12:26
-7 Thumb up Thumb down

Les artistes subventionnés et les médias communistes
sont des parasites qui manipulent les masses de travailleurs
et le gouvernement pour leur propre profit.

La propagande pacifiste et féminisante des médias ne gardera
pas éternellement les travailleurs Québécois en état d’esclavage.

Pas éternellement.

[Répondre]

Coucounette 10 mai 2012 16:45

Très drôle… Les médias communistes. J’en ai mal aux côtes tellement je ris. Quebecor, Gesca, Power Corp. c’est vrai qu’ils sont tellement communistes…

[Répondre]

Tarzan 10 mai 2012 21:17

Moi je suis triste pour toi.
T’est comme les autres.. Tu vois juste la première couche…

[Répondre]

le connard déchaîné 10 mai 2012 22:07

Ils sont peut-être pas communistes, mais ils ont « l’esprit de la lettre » communiste.

[Répondre]

Tarzan 11 mai 2012 12:42

Le communisme c’est l’arme des riches pour réduire
les masses en esclavage.

M 10 mai 2012 12:54
+5 Thumb up Thumb down

L’électricien à les tribunes des journaux pour s’exprimer. Ils peuvent se regrouper et écrire un manifeste, comme les lucides…Il y a plusieurs façon de s’exprimer! Une chance bordel!:)

[Répondre]

Jack 10 mai 2012 12:55
+2 Thumb up Thumb down

Wow en anglais on s’appele ca un « blowjob »

[Répondre]

kona sutra 10 mai 2012 13:11
+10 Thumb up Thumb down

On voit ben que Dubois ne prend jamais le metro….ostie !

[Répondre]

julien couillard III 10 mai 2012 15:06

Ça peut pas arriver, il aime pas faire la file…

[Répondre]

Oliver Twist 10 mai 2012 17:58

Justement il prend le métro et le transport en commun. Il donne parfois jusqu’à trente entrevues par jours et se déplace par ses propres moyens, à ses frais. Aussi il n’a personne pour lui écrire ses textes et préparer ses points de presse et entrevues comme la ministre #qui à toute une équipe derrière elle.

[Répondre]

Claude Nadeau Dubois 10 mai 2012 13:29
-2 Thumb up Thumb down

C’est a cause de vous étudiants et artistes si je suis resté  »pogné » dans le métro ce matin

[Répondre]

PC 10 mai 2012 13:33
+8 Thumb up Thumb down

« La population est pour la hausse, on entend seulement les artistes qui sont contre. »

C’est qui au juste LA population ? Les artistes font partie de « la » population aussi.

« La population élit tel gouvernement, les artistes prennent la parole pour gueuler contre ce même gouvernement. »

La plus grande minorité élit le gouvernement, et non « la » population. Ca fait très longtemps qu’un parti provincial ou fédéral a été élu avec la majorité des voix.

« Les artistes parlent de crise sociale pendant que le reste de la population vit comme si de rien n’était. »

N’est-ce pas un point positif pour les artistes ? L’ignorance et le laxisme ne sont pas des vertus.

[Répondre]

zzz 10 mai 2012 20:37

T’as ben raison PC…pu capable depuis un bout d’entendre la population est à boutte, la population est contre les étudiants, la population est pour la hausse…j’me demande bien c’est qui c’te population là parce qu’ils sont pas en majorité dans mon entourage

[Répondre]

Le Corbeau 10 mai 2012 14:51
Thumb up Thumb down

Cassivi me fait penser à Martineau dans la mesure où son poids médiatique est largement inférieur au poids de son cerveau. Il est tout juste bon pour parler de télé-réalité avec Anne-Marie Withenshaw ou de sauce à spaghetti avec Lisa Frulla. Rien de plus, mais peut-être moins encore…

[Répondre]

Elhèsdé 10 mai 2012 15:17
+8 Thumb up Thumb down

Je ne comprends pas trop cette fixation… Leur métier c’est de s’exprimer, de s’exprimer sur scène, à la télé, la radio… On aime ça les entendre chanter, mais après, ça, vos gueules, c’est ça? On veut savoir comment a été leur accouchement, leur divorce, comment ils vivent la mort de leurs parents, la couleur de leur pipi le matin, mais sur le reste, la société, pas un mot? En gros, un espèce de « Sois belle et tais-toi »? Mouais, pas fort de la part de la Clique…

Personnellement, même quand je ne partage pas leur opinion, je préfère les entendre parler de société que de leurs petits problèmes quotidiens… Ils ont beau dire ce qu’ils veulent, ça n’a pas d’impact, alors, qu’ils continuent si ça leur fait plaisir…

Puis, l’argument Cassivide on peut l’appliquer à la Clique: on vous entend rarement chialer sur le fait que Lucide Bouchard, Éric Duhaine ou Mario Ducont s’expriment sur des sujets qui ne connaissent pas. Duhaine, on le voit partout, même à TLMEP, le bastion de la gauche artistique selon vous… C’est rendu que Jésus est venu lui demander des trucs d’ubiquité!

Tsé, dans le fond, je vais dire comme Jeff Filicon au sujet de son émission de radio: Si t’es pas content, change de poste!

Encore une fixation de la Clique qui commence à m’épuiser… On dirait que la Clique vient de frapper ses 75 ans et se met à radoter sur les mêmes sujets…

Tsé, vous n’êtes pas obligé de mettre de quoi tout les jours sur votre blogue, moi, je ne vous en voudrais pas… Ça va me faire moins de lecture, mais coudonc, je préfère la qualité à la quantité.

N’OUBLIE PAS TES MÉDICAMENTS PÉPÈRE LA CLIQUE LÀ DEMAIN MATIN, HEIN!

[Répondre]

Francis 10 mai 2012 18:25

Je ne savais pas que le métier des artistes était de me dire comment penser et comment voir les chose. Le metier des artiste est de ptratiquer leur art, il me semble ! Come tu dis, qu’ils pratiquent leur art c’est bien, mais j’avoue me foutre éperduement de leur opinion sur quelque sujet que ce soit. Si par exemple mon hygièniste dentaire me fait une bonne job de nettoyage et que je décide de retourner las bas parce que la trouve compétante, c’est une chose. Est-ce que ca veut dire que je connaître son opinion sur le mouvement étudiant ou sur le végétarisme ? Non !!! Même chose avec les artistes qui profitent de leur tribune pour faire passer leur message a eux, leur propagande.

[Répondre]

Noel Ratthé 10 mai 2012 15:24
-2 Thumb up Thumb down

Dan Bigras se plaint qu’on le considère comme un BS de luxe. En plein dedans mon Dan, c’est exactement ce qu’on pense de toé.

[Répondre]

... 10 mai 2012 16:44

Si ça ne prend qu’une « substantielle subvention », pour se voir ensuite décerné le titre de BS? Je te dirais que dans ce cas, les plus gros BS d’ici sont les entreprises, et ensuite les artistes.
Tout au bas vient les méchants assistés sociaux d’avec leur GROS 10 000$ annuel.

[Répondre]

Verdun Power 10 mai 2012 16:06
+9 Thumb up Thumb down

La clique travaille fort pour que Québecor l’achète. De plus en plus démagogue.

[Répondre]

Dje 10 mai 2012 16:57
+2 Thumb up Thumb down

L’année prochaine son blog fusionne aik celui dla Nordiques Néchionne

[Répondre]

zzz 10 mai 2012 20:22
+3 Thumb up Thumb down

J’m’en sacre tu moi que Cassivi pense comme les artistes!! parce que j’m’en sacre de Cassivi pi de toi aussi la clique, …j’capable de penser tout seul et, eh oui, je fais parti de la population

[Répondre]

ah ouin? 10 mai 2012 20:45
+5 Thumb up Thumb down

Nickelback parle toujours en bien des Conservateurs de Harper…

Si les gens sont tanné d’entendre les artistes parler, ils n’ont qu’à changer de poste pis checker la lutte à place ou lire le Summum.

[Répondre]

dc0dr 11 mai 2012 13:59

Il y a des textes dans le Summum ?

[Répondre]

Claude Thewood 11 mai 2012 14:16
+2 Thumb up Thumb down

C’est simple, on voit bien que la clique aurait voulu être un Artiste….

[Répondre]

V.ing 11 mai 2012 21:16
+2 Thumb up Thumb down

L’article de Marc Cassivi m’a énervée au plus haut point. Effectivement, du « groupisme ». Mais revenons à ton billet, Clique. Quand tu dis, Clique, que l’artiste prend la parole au nom d’une petite minorité, je te suggérerais de sortir un peu de ta région. Des ingénieurs électriques contre la hausse et pour la grève (ne mêlons pas les manifestations qui dégénèrent là-dedans), il y en a plus que tu penses. Pour l’adjectif « petite », on repassera.

Ensuite, l’ingénieur électrique n’a pas sa tribune pour s’exprimer? Les sections « Opinions »/ »Débats » de nos journaux et surtout les lignes ouvertes servent à ça. Alors, si on entend pas l’opinion de l’ingénieur électrique moyen, peut-être que c’est la faute au dit l’ingénieur électrique moyen, qui ne se dérange pas pour s’exprimer. Du pain et des jeux, c’est tout ce qu’il a besoin, hein, au fond?

Signé: Ingénieure, contre la hausse (donc si petite dans sa minorité)

[Répondre]

Christian 11 mai 2012 21:40
+1 Thumb up Thumb down

La clique… tu en écris des niaiseries dans une semaine. J’aimerais pas être dans ta tête.

[Répondre]

FNP 13 mai 2012 20:25
Thumb up Thumb down

Première fois que je vous lis, et je capote! C’est fort. Merci d’exister.

[Répondre]

Votre réaction




* REQUIS

Billets en relation

haut de page