parce qu'on nous prend pour des clowns

La culture du viol, ça n’existe pas!

Selon la radio de Québec…

Mon passage préféré: « crier aux loups tout le temps »

Jeff Fillion avec Dominic Maurais…

Commentaire inutile à m’envoyer: bon à savoir!


publié le
18 octobre 2016 9:11
catégorie
Le Québec parle...
mots-clefs
,

108 réactions

Vital Laforce 18 Oct 2016 9:37
+58 Thumb up Thumb down

S’il y aurait une « culture du viol », le viol serait non seulement toléré mais encouragé, ce qui est loin d’être le cas. Il faut se mettre à l’évidence, le concept de culture du viol en Occident est une invention du féminisme de 3e vague qui se cherche des combats à mener et s’invente des problèmes.

Est-ce qu’il y a encore des viols dans notre société? Biensûre que oui. Il y a aussi des meurtres, et pourtant on ne parle pas d’une culture du meurtre.

Le plus hypocrite dans tout ça c’est que ceux et celles qui nous cassent les oreilles avec cette pseudo-culture du viol sont les mêmes qui se mettent la tête dans le sable quand vient le temps de condamner certaines sociétés où il y a une véritable culture du viol. On a qu’à penser à ces « féministes » qui gardaient le silence lors des séries de viols commis par les réfugiés en Europe.

Professeur Procyon 18 Oct 2016 10:46

Pire , ces « féministes » sont même complices avec ces « réfugiés ». https://www.youtube.com/watch?v=ecJUqhm2g08

Vital Laforce 18 Oct 2016 11:30

Hahaha excellent, une très bonne caricature forte révélatrice.

Vital Laforce 18 Oct 2016 13:36

Oui, excellent en effet une autre preuve que tous ne se laissent pas prendre par le complot sioniste pro-féministe.

Tu n'auras jamais d'ami 18 Oct 2016 18:00

hez Mon Vital malicieux tu as oublié de changer de pseudo afin de te répondre à toi même ma grosse.

Mes mitaines sont en acier 18 Oct 2016 20:57

Amateur

La clique de Mtl-Nord 18 Oct 2016 11:53

Il y a une chiennasse d’activiste pro-réfugiés en Allemagne qui s’est faite violée par des réfugiés et elle a menti sur la nationalité des agresseurs pour ne pas nuire à sa cause, et pour ne pas alimenter du racisme :

http://www.dailymail.co.uk/news/article-3675154/Left-wing-German-politician-raped-migrants-admits-LIED-police-attackers-nationality-did-not-want-encourage-racism.html

Professeur Procyon 18 Oct 2016 14:26

C’est à se demander si elle a à la fois le syndrome de Stockholm et le syndrome de la femme battue?

Grand-popa Simpson 18 Oct 2016 11:40

« S’il y aurait » : disqualifié.

La clique de Québec 18 Oct 2016 12:21

Tu me fais penser aux crétins qui, incapables d’argumenter sur le sujet de l’immigration, se contentent de crier «raciste!» exposant ainsi son insignifiance totale.

Carl Paquet 18 Oct 2016 13:43

Commence par faire des phrases complètes avant de critiquer. Arrête de passer ton temps à critiquer le contenant et fais nous connaître tes opinions qui pourront peut être faire avancer le débat.
Carl

Le Scorbut 18 Oct 2016 14:27

Je me répète, mais le fait de se comparer aux autres sociétés n’enlève rien aux problèmes de la nôtre. L’occident a parmi les meilleures conditions de vie au monde, et ce depuis des décennies, même des siècles : malgré tout au travers de ces années, pour maintenir pareille qualité de vie, il a dû régler des problèmes de racisme (ségrégation), de sexisme (droit de vote des femmes), de conditions de travail (syndicalisation), etc.

Bref, le fait que d’autres pays l’aient pire que nous est la preuve que nos luttes sociales sont justes et fonctionnent. C’est complètement inverser la logique de, comme tu le suggères, voir nos bonnes conditions de vie comme une raison de faire semblant qu’on n’a pas de problèmes.

Le Scorbut 18 Oct 2016 14:29

Ah et au cas où t’aies pas fait le lien toi-même dans ta tête :
Imagine qu’en 1940, lorsque le droit de vote a été accordé aux femmes au Québec, quelqu’un avait dit « pourquoi vous mettez de l’énergie là-dessus alors que les femmes sont vendues en esclavage sexuel ailleurs dans le monde? »

Aurais-tu trouvé ça logique?

L'épinette 19 Oct 2016 7:38

Trouve-tu ça logique de parler de «culture du viol» pour autant? La culture de quelque chose, c’est cultiver, entretenir et développer ce quelque chose. Tu considères que le viol est encouragé, entretenu ou développé ici? Sérieusement, il faut être un peu parano pour croire ça.

Je pense que le commentaire de Vital Laforce portait plus sur la sémantique de la chose et le choix de mot.

Mme Blah 19 Oct 2016 10:30

Il faudrait revoir ta définition de culture du viol. Je pense que tu comprends pas vraiment le concept. La culture du viol, c’est pas donner des cours d’agression sexuelle aux gars.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Culture_du_viol

On parle de minimisation du viol (ou d’agressions sexuelles), de mise en doute des victimes (négation du non-consentement), de blâme de la victime (elle aurait dû fermer sa porte à clé, elle n’aurait pas dû boire autant, etc). Avec cette définition, on peut dire que oui, il existe une certaine culture du viol dans nos sociétés occidentales. Après, si tu veux inventer une définition, tu peux bien en tirer les conclusions que tu veux.

Le Scorbut 19 Oct 2016 10:49

Il y a une définition acceptée pour « culture du viol ». Si tu ne veux pas l’apprendre et t’en tenir à « on peut pas cultiver le viol, c’est pas un légume! », tu fais juste descendre le niveau de discussion.

Pis oui, il y a des éléments éléments dans notre société qui favorisent le viol et nuisent aux victimes, voir le message de Mme Blah ci-haut.

Alpa Chino 20 Oct 2016 19:13

Mme Blah croit encore que Wikipedia est une référence crédible 🙂

Journée de la femme : une opération choc pour lutter contre le sexisme sur Wikipédia

http://www.clique.tv/une-operation-choc-pour-lutter-contre-le-sexisme-sur-wikipedia/

« Leur objectif est de rassembler des féministes du monde entier pour participer à des actions massives de création et d’édition d’articles, les « éditathons », qui durent une journée entière. Cette année, à l’occasion de la Journée internationale de la femme, plusieurs musées soutiennent la démarche, à commencer par le prestigieux Museum of Modern Arts (MoMA) de New York. En 2014, la première édition avait rassemblé 600 participants et permis la création de 100 nouveaux articles et l’édition de 90 autres. »

Alpa Chino 20 Oct 2016 19:16

Scorbut: « Pis oui, il y a des éléments éléments dans notre société qui favorisent le viol et nuisent aux victimes »

Comme par exemple les féministes 3e vague tiers-mondistes anti-occidentales du style Québec Solidaire / Inclusifs qui défendent la religion la plus misogyne au monde et l’immigration musulmane?

Le Scorbut 22 Oct 2016 8:15

Si même le sexiste Wikipédia (dixit : tes propres sources) reconnaît l’existence de la culture du viol, tu devrais te poser des questions. Merci de confirmer ce qu’on dit.

« Comme par exemple les féministes 3e vague tiers-mondistes anti-occidentales du style Québec Solidaire / Inclusifs qui défendent la religion la plus misogyne au monde et l’immigration musulmane? »

T’as oublié « communiste carré rouge gratteux de guitare gaugauche enverdeur de l’UQAM ». Un petit effort de plus la prochaine fois?

Alpa Chino 23 Oct 2016 10:38

Scorbut: « Si même le sexiste[!] Wikipédia (dixit : tes propres sources) reconnaît l’existence de la culture du viol, tu devrais te poser des questions. »

:FACEPALM: Wikipedia sexiste LOL Tu dois être le plus gros poisson qui commente ici. L’article complaisant dit que Wikipédia est soi-disant sexiste et toi t’avales l’hameçon sans même réfléchir.

Wikipedia ne reconnaît rien, c’est pas dirigé par un comité d’évaluation avec des critères rigoureux. Tu peux pas dire il y a un article sur le concept X sur Wikipédia et conclure que le phénomène est bel et bien réel juste parce que c’est sur Wikipédia. En théorie c’est l’encyclopédie que n’importe qui peut modifier — ce qui à la base est déja une proposition douteuse. En réalité c’est l’encyclopédie qui est dirigé par une clique de « progressistes » de San Francisco et dont plein de sujets et d’articles sont surveillés et orientés pour promouvoir des agendas, soit en omettant de l’information pertinente soit en mettant l’emphase sur des sources qui vont dans le bon sens.

Plein d’articles sont des champs de bataille de modifications entre différents clans opposés pour essayer d’orienter le ton et les conclusions des articles. Si tu fais juste lire l’article en surface tu ne vois rien de ça, c’est en arrière que ça se passe. Et ceux qui remportent la bataille c’est pas ceux qui écrivent le meilleur article mais ceux qui sont dans les bonnes grâce des administrateurs du site. Le fiasco de l’article sur GamerGate est un bon exemple récent d’un champ de bataille qui a été envahi par les admins de Wikipédia jusqu’à ce que ça se retourne contre eux et qu’ils soient obligés d’essayer de sauver leur apparence de crédibilité avec un comité d’arbitration.

Et en plus je donne un article qui parle que le site est la cible de « éditathons » de la part de groupes féministes qui veulent injecter leur discours dans l’encyclopédie. Et ils se laissent faire. Wikipédia n’a pas de problème avec ça et d’ailleurs Jimmy Wales ne voudrait surtout pas être la cible de la colère des féministes à cheveux multicolore de San Francisco. T’es clairement pas au courant du bordel qu’est Wikipedia et tous les problèmes de complaisance et de copinage. Wikipédia n’est tout simplement pas crédible surtout quand le sujet touche le domaine socio-politique. Un autre exemple d’injection idéologique organisé:

Colleges offer credit to students who enter ‘feminist thinking’ into Wikipedia
http://www.campusreform.org/?ID=5028

« Fifteen universities worldwide — including Yale University, Brown University, and Pennsylvania State University — will offer college credit to students who “write feminist thinking” into Wikipedia. The program, “Storming Wikipedia,” will be part of the Dialogues on Feminism and Technology online course developed by FemTechNet, an organization of feminist educators and scholars. »

Alpa Chino 23 Oct 2016 10:41

[2e tentative]

Scorbut: « Si même le sexiste[!] Wikipédia (dixit : tes propres sources) reconnaît l’existence de la culture du viol, tu devrais te poser des questions. »

Tu dois être le plus gros poisson qui commente ici. L’article complaisant dit que Wikipédia est soi-disant sexiste et toi t’avales l’hameçon sans même réfléchir.

Wikipedia ne reconnaît rien, c’est pas dirigé par un comité d’évaluation avec des critères rigoureux. Tu peux pas dire il y a un article sur le concept X sur Wikipédia et conclure que le phénomène est bel et bien réel juste parce que c’est sur Wikipédia. En théorie c’est l’encyclopédie que n’importe qui peut modifier — ce qui à la base est déja une proposition douteuse. En réalité c’est l’encyclopédie qui est dirigé par une clique de « progressistes » de San Francisco et dont plein de sujets et d’articles sont surveillés et orientés pour promouvoir des agendas, soit en omettant de l’information pertinente soit en mettant l’emphase sur des sources qui vont dans le bon sens.

Plein d’articles sont des champs de bataille de modifications entre différents clans opposés pour essayer d’orienter le ton et les conclusions des articles. Si tu fais juste lire l’article en surface tu ne vois rien de ça, c’est en arrière que ça se passe. Et ceux qui remportent la bataille c’est pas ceux qui écrivent le meilleur article mais ceux qui sont dans les bonnes grâce des admi nistrateurs du site. Le fiasco de l’article sur Gamer Gate est un bon exemple récent d’un champ de bataille qui a été envahi par les admins de Wikipédia jusqu’à ce que ça se retourne contre eux et qu’ils soient obligés d’essayer de sauver leur apparence de crédibilité avec un comité d’arbitration.

Et en plus je donne un article qui parle que le site est la cible de « éditathons » de la part de groupes féministes qui veulent injecter leur discours dans l’encyclopédie. Et ils se laissent faire. Wikipédia n’a pas de problème avec ça et d’ailleurs Jimmy Wales ne voudrait surtout pas être la cible de la colère des féministes à cheveux multicolore de San Francisco. T’es clairement pas au courant du bordel qu’est Wikipedia et tous les problèmes de complaisance et de copinage. Wikipédia n’est tout simplement pas crédible surtout quand le sujet touche le domaine socio-politique. Un autre exemple d’injection idéologique organisée:

Colleges offer credit to students who enter ‘feminist thinking’ into Wikipedia
http://www.campusreform.org/?ID=5028

« Fifteen universities worldwide — including Yale University, Brown University, and Pennsylvania State University — will offer college credit to students who “write feminist thinking” into Wikipedia. The program, “Storming Wikipedia,” will be part of the Dialogues on Feminism and Technology online course developed by FemTechNet, an organization of feminist educators and scholars. »

Alpa Chino 23 Oct 2016 11:19

[3e tentative]

1/2

Scorbut: « Si même le sexiste[!] Wikipédia (dixit : tes propres sources) reconnaît l’existence de la culture du viol, tu devrais te poser des questions. »

Tu dois être le plus gros pois son qui commente ici. L’article complaisant dit que Wikipédia est soi-disant sexiste et toi t’avales l’hameçon sans même réfléchir.

Wikipedia ne reconnaît rien, c’est pas dirigé par un comité d’évaluation avec des critères rigoureux. Tu peux pas dire il y a un article sur le concept X sur Wikipédia et conclure que le phénomène est bel et bien réel juste parce que c’est sur Wikipédia. En théorie c’est l’encyclopédie que n’importe qui peut modifier — ce qui à la base est déja une proposition douteuse. En réalité c’est l’encyclopédie qui est dirigé par une clique de ‘progressistes’ de San Francisco et dont plein de sujets et d’articles sont surveillés et orientés pour promouvoir des agendas, soit en omettant de l’information pertinente soit en mettant l’emphase sur des sources qui vont dans le bon sens.

(…)

Alpa Chino 23 Oct 2016 11:21

2/2

Plein d’articles sont des champs de bataille de modifications entre différents clans opposés pour essayer d’orienter le ton et les conclusions des articles. Si tu fais juste lire l’article en surface tu ne vois rien de ça, c’est en arrière que ça se passe. Et ceux qui remportent la bataille c’est pas ceux qui écrivent le meilleur article mais ceux qui sont dans les bonnes grâce des admi nistrateurs. Le fiasco de l’article sur Gamer Gate est un bon exemple récent d’un champ de bataille qui a été envahi par les admins de Wikipédia jusqu’à ce que ça se retourne contre eux et qu’ils soient obligés d’essayer de sauver leur apparence de crédibilité avec un comité d’arbitration.

Et en plus je donne un article qui parle que le site est la cible de « éditathons » de la part de groupes féministes qui veulent injecter leur discours dans l’encyclopédie. Et ils se laissent faire. Wikipédia n’a pas de problème avec ça et d’ailleurs Jimmy Wales ne voudrait surtout pas être la cible de la colère des féministes à cheveux multicolore de San Francisco. T’es clairement pas au courant du bordel qu’est Wikipedia et tous les problèmes de complaisance et de copinage. Wikipédia n’est tout simplement pas crédible surtout quand le sujet touche le domaine socio-politique. Un autre exemple d’injection idéologique organisée:

Colleges offer credit to students who enter ‘feminist thinking’ into Wikipedia
http://www.campusreform.org/?ID=5028

« Fifteen universities worldwide — including Yale University, Brown University, and Pennsylvania State University — will offer college credit to students who “write feminist thinking” into Wikipedia. The program, “Storming Wikipedia,” will be part of the Dialogues on Feminism and Technology online course developed by FemTechNet, an organization of feminist educators and scholars. »

Alpa Chino 23 Oct 2016 11:31

(DÉSOLÉ POUR ÇA, les comms n’apparaissaient pas immédiatement alors j’ai cru que le filtre bloquaient mes réponses. Tu peux conserver la réplique complète de 10:38 et effacer les autres.)

Un réaliste 23 Oct 2016 12:31

La culture, dans le contexte présent, se définit comme étant une manière de penser, sentir et agir.

Je ne dis pas que la culture du viol existe ou n’existe pas. Pour moi, c’est un concept trop problématique pour rendre compte du réel, mais ce n’est pas tout à fait ce à quoi tu sembles faire référence.

Tu devrais t’informer avant de commenter.

Pour moi, même si ton opinions sur la question ressemblait à la mienne, tu es un crétin de compétition.

Le squelette qui rap dans le vidéo de Rush 18 Oct 2016 16:14

On apprend plus loins dans l’extrait que le ou les suspects ne seraient pas blancs. On va vite enterrer cette histoire sous le tapis.

Alpa Chino 20 Oct 2016 19:24

« On apprend plus loins dans l’extrait que le ou les suspects ne seraient pas blancs. »

Pas grave, ils vont trouver une manière de blâmer les blancs.

Poing de vue 18 Oct 2016 18:22

Le concept de culture du viole est ridicule… Sale féministes

steeve job a temp partiel 18 Oct 2016 22:46

Elle pousse fort ,,une culture du viol….wo la…
Allez demander aux allemande ces quoi une culture du viol lors des dernières festivité du nouvel ans las bas ou ont eu lieux de nombreux viol par des syrien,,j’ai rien contre les réfugier ,,mais force est d’Admettre que parmis eux bien des jeunes frustrer sexuellement par un régime répressif de débile

c’est ça une culture du viol…aux Quebec une culture du viol?,,,,un féministe fur en manque de cause surtout

Bérangère 19 Oct 2016 8:12

C’est bien énoncé, ça. Bravo.

lepain 21 Oct 2016 14:54

T’es vraiment taré si tu penses que la « culture du meurtre » existe pas… la banalisation du fait de tuer quelqu’un est très présente dans nos vies, j’pensais vraiment pas que ça se pouvait être stupide de même.

Sébastien 28 Oct 2016 19:57

Au Québec, il n’y a aucune culture du viol: le viol n’est pas encouragé, punissable par la loi et la dénonciation est encouragé. Certe, le processus est fastidieux pour en venir à une condamnation, mais nous vivons dans une société qui a un système judiciaire « Innocent jusqu’à preuve du contraire », ce qui implique que pour toutes accusation, incluant le viol, il faut passer par la cour. La chose qui me dérange un peu dans cette affaire, et je ne suis pas en train de dire que la jeune femme ment, c’est qu’on a déjà jugé comme criminel le politicien concerné, alors qu’il n’y a rien de fait encore. Advenant qu’il soit innocenté ou que c’est invention pour se venger de quelque chose (Encore une fois, je ne dis pas que c’est le cas dans ce cas-ci, mais c’est arrivé par le passé qu’il y ai de fausse accusation), la vie de cet homme est fini, qu’il soit jugé coupable ou innocent.

PS: Je ne suis pas un pro du français, mais il fallait écrire « S’il y avait » et non « S’il y aurait »

Un fin analyste 18 Oct 2016 9:26
+41 Thumb up Thumb down

C’est un point de vue parfaitement défendable. Sans vouloir banaliser les cas de violence sexuelle, on vit probablement à une des époques et un des endroits les plus sécuritaires pour les femmes dans toute l’histoire.

Donc dans ce contexte, oui il y a encore du travail à faire, mais non, il n’y a pas de « crise sociale ».

Le Scorbut 18 Oct 2016 14:21

Le concept de « crise sociale » se définit pas en comparaison avec les autres pays. En 1950, les femmes québécoises étaient confinées aux foyers, pouvaient difficilement avoir des carrières et devaient suivre chaque ordre de leur mari à la lettre. Elles étaient quand même parmi les femmes les mieux traitées dans le monde. Était-ce à dire que ce n’était pas un problème majeur?

Et le problème du discours Fillion/Maurais, c’est qu’il sous-entend qu’on crie trop souvent au loup pour rien. Pourtant, les chiffres montrent que le nombre d’agressions qui passent sous silence (par rapport au nombre d’agressions totales) est disproportionné comparé au nombre de fausses accusations (par rapport au nombre d’accusations totale). Et malheureusement, en essayant de régler le premier problème, Fillion/Maurais ont peur qu’on encourage le deuxième. Mais le deuxième est beaucoup moindre et moins urgent que le premier.

Gu.I.llaume 18 Oct 2016 9:22
+28 Thumb up Thumb down

Il n’y pas de culture du viol en Occident.

Le pays occidentaux sont les plus égalitaire pour les femmes et les moins racistes (il n’y a que nous qui ouvrons nos frontières au reste du monde).

Mais ce n’est jamais assez pour la gauche radicale. Faute de trouver des histoires évidentes de racisme ou de sexisme, ils ont inventer le « racisme systémique » et la « culture du viol » pour continuer de nous culpabiliser.

Lisa Simpson-Frulla / Marine 2017 18 Oct 2016 9:27

Ce n’est jamais assez pour la gauche radicale parce qu’elle gagne systématiquement tous les combats idéologiques!

Moi aussi, à leur place, je continuerais.

Gars avec une graine qui porte à gauche 18 Oct 2016 13:49

Au Québec une femme sur trois va être victime d’une agression sexuelle dans sa vie. Gauche radicale hein…

Le squelette qui rap dans le vidéo de Rush 18 Oct 2016 19:38

Statistique bidon.

Trou de cul du jour 20 Oct 2016 19:53

Et où sont tes preuves scientifiquement démontrables et irréfutables que ce sont des statistiques bidons?

Alpa Chino 20 Oct 2016 19:30

Sors nous donc ta source pour qu’on déconstruise un peu la propagande féministe que t’as gobé. Ce serait un exercice intéressant et pas juste pour toi.

Rosa Lux 21 Oct 2016 7:04

http://www.sexassault.ca/statistics.htm

1/4 seulement dans l’amérique du Nord, si l’on regarde dans le monde, cette statistique augmente assurément. (Statistique Canada)

Et d’après MSSS, 1 femme sur 3 a été victime d’au moins une agression sexuelle depuis l’âge de 16 ans

http://www.msss.gouv.qc.ca/sujets/prob_sociaux/agression_sexuelle/index.php?des-chiffres-qui-parlent

Je crois que rendu là c’est de la haine contre le feminisme qui vous rend sourde d’oreille sur ce problème grandissant. C’est pas normal qu’une femme doit marcher la nuit avec des clés entre ses doigts de peurs d’être agressée ou de se sentir obligé de prendre des cours d’autodefence.

Alpa Chino 21 Oct 2016 11:07

@Rosa Lux (une référence à Rosa Luxemburg je présume)

http://www.sexassault.ca/statistics.htm

Ils disent: « The above noted statistics have been taken from various studies across Canada. While the numbers can never been 100% accurate, a few key generalizations can made: ».

Mais ils ne donnent aucune référence, aucune note. rien. C’est pas crédible.

Au minimum tu donnes le titre d’un livre ou d’un article comme référence question de forcer les sceptiques à prendre le temps d’aller se procurer le livre ou l’article pour essayer de trouver sur quelles études ils basent leur conclusions et si ces études sont crédibles mais sur cette page-là il n’y a tout simplement rien.

Au moins sur le site du MSSS ils font ce que quelqu’un qui veut se donner un bouclier de crédibilité devrait faire c.a.d. donner des références qui semblent crédibles mais qui ne sont pas accessible avec un clic, donc pour aller au fond de l’histoire pour savoir si leurs études sont sérieuses il faudrait que je me procure les deux documents et que je prenne le temps de les lire.

Je vais peut-être faire ça plus tard si j’ai le temps mais j’ai pas l’impression que c’est toi qui va prendre le temps d’essayer de valider les éléments de propagande que t’aimes répéter pour t’assurer que c’est du solide et non pas une fabulation ou une exagération de la part d’activistes qui ont une cause à promouvoir. Parce que tu parles comme une activiste justement.

« Je crois que rendu là c’est de la haine contre le feminisme… »

C’est d’abord et avant tout que je ne suis pas du genre à gober des chiffres et des statistiques douteuses qui semblent sortir de nulle part.

« …qui vous rend sourde d’oreille sur ce problème grandissant.  »

Je doute que ce soit un problème grandissant ici. En Europe c’est un problème grandissant grâce à Angela Merkel et les gouvernements français, suédois, etc.

« C’est pas normal qu’une femme doit marcher la nuit avec des clés entre ses doigts de peurs d’être agressée ou de se sentir obligé de prendre des cours d’autodefence. »

Non c’est pas normal mais c’est pas dans tous les quartiers de Mtl non plus que ça risque d’arriver.

Alpa Chino 21 Oct 2016 12:06

sur le site du MSSS c’est écrit:

Ministère de la Sécurité publique (2006). Les Agressions sexuelles au Québec.
Statistiques 2004. Sainte-Foy, Québec: Direction de la prévention et de la lutte contre la
criminalité. Ministère de la Sécurité publique.
http://www.securitepublique.gouv.qc.ca/fileadmin/Documents/police/statistiques/agressions_sexuelles/2004/stats_agressions_sexuelles_2004.pdf

J’ai pas le temps de lire tout ça parce que je suis supposé être en train de travailler mais l’intro dit:

-Le rapport Les agressions sexuelles – Statistiques 2004 présente l’état de situation sur les agressions sexuelles et les infractions d’ordre sexuel qui ont été portées à l’attention de la police en 2004.

-En 2004, un peu plus de 5 000 infractions sexuelles, dont 80 % sont des agressions sexuelles, ont été enregistrées par les corps de police du Québec.

-Les populations des régions du Nord-du-Québec, de la Côte-Nord et de l’Abitibi-Témiscamingue sont les plus touchées par la criminalité d’ordre sexuel, le nombre de victimes par 100 000 habitants y étant le plus élevé. À l’opposé, les populations des régions de Laval et de la Chaudière-Appalaches sont les moins touchées.

-Près de 80 % des victimes connaissent l’auteur présumé qui est surtout un membre de la famille immédiate ou éloignée (37 %) et une simple connaissance (30 %). »

Ils disent aussi que c’est en augmentation de 1997 à 2004 mais il sans les chiffres de 2004 à aujourd’hui pour comparer je peux pas dire si c’est toujours en augmentation.

l’intro dit:

« Le 1er mars 2001, le gouvernement du Québec rendait publiques ses Orientations gouvernementales en matière d’agression sexuelle afin de s’attaquer de façon concertée et cohérente au problème des infractions sexuelles. (…) Il est possible, et même souhaitable, que les actions engagées par le gouvernement du Québec engendrent un effet à la hausse sur le taux de déclaration à la police des infractions sexuelles. Afin, notamment, d’avoir des données fiables sur l’évolution du nombre de victimes d’infractions sexuelles connues de la police et du nombre d’auteurs présumés de ces crimes, le ministère de la Sécurité publique s’est engagé à produire et à diffuser un rapport annuel sur les statistiques policières en matière d’agression sexuelle. Les agressions sexuelles – Statistiques 2004 constitue le quatrième rapport sur ce sujet.  »

Ce qui laisse sous-entendre qu’il n’y avait pas de rapport comme celui-là avant 2001.

C’est dans l’autre document qu’on peut trouver la référence au 1 femme sur 3 (et aussi 1 homme sur 6) qui seraient victimes d’agression sexuelle avant d’avoir 18 ans:

Gouvernement du Québec. Orientations gouvernementales en matière d’agression sexuelle. Ministère de la Santé et des Services sociaux. 2001.

http://www.scf.gouv.qc.ca/fileadmin/publications/Violence/Orientations_gouv_agression_sexuelle_2001.pdf

PAGE 30:

« Les personnes victimes d’agression sexuelle sont majoritairement des femmes et des enfants. Sur l’ensemble des infractions d’ordre sexuel déclarées aux services policiers canadiens en 1997, 82% des victimes étaient de sexe féminin et 62 % de toutes les victimes étaient âgées de moins de 18 ans. Toutefois, les enfants de sexe masculin constituaient 31 % des victimes de moins de 12 ans (22). Parmi l’ensemble des victimes connues, on compte 38% d’adultes, 32% de jeunes de 12 à 17 ans et 30% d’enfants de moins de 12 ans (23). Par ailleurs, certaines études nord-américaines suggèrent qu’une fille sur trois et un garçon sur six seraient agressés sexuellement avant d’atteindre l’âge de la majorité24. »

24. Marc TOURIGNY et Marie-Laure GUILLOT, op. cit., p. 15.

Marc TOURIGNY et Marie-Laure GUILLOT, Conséquences entourant la prise en charge par les services sociaux et judiciaires des enfants (0-17 ans) victimes d’agression sexuelle, Québec, ministère de la Santé et des Services sociaux, 1999, 95 pages ;

(À SUIVRE)

Alpa Chino 21 Oct 2016 12:42

(SUITE)
(2e tentative)

http://www.santecom.qc.ca/Bibliothequevirtuelle/santecom/35567000032075.pdf

PAGE 15:

« Les agressions sexuelles envers les enfants représentent un problème social important. Le nombre d’agressions sexuelles identifiées par les services de protection de l’enfance a augmenté de façon drastique dans les vingt dernières années. Par ailleurs, les recherches nordaméricaines portant sur la prévalence des agressions sexuelles montrent que les taux de prévalence varient considérablement d’une recherche à l’autre, soit de 6% à 71% chez les femmes et de 3% à 31% chez les hommes (Coffey, Leitenberg, Henning, Turner, & Bennett, 1996; Everill & Waller, 1995; Finkelhor, Hotaling, Lewis, & Smith, 1990; Peters, Wyatt, & Finkelhor, 1986; MacMillan et al., 1997; Testa, Miller, Downs, & Panek, 1992; Tourigny, 1991). Plusieurs aspects méthodologiques expliqueraient ces écarts.

Les études les plus rigoureuses sur le plan méthodologique suggèrent qu’une femme sur trois et un homme sur six est agressé sexuellement avant d’atteindre l’âge de la majorité (Badgley et al., 1984; Bagley et Ramsay, 1986; Coffey et al., 1996; Finkelhor et al., 1990; Russell, 1983).  »

Marc Tourigny et Marie-Laure Guillot ne disent pas pourquoi les études qui concluent qu’une femme sur trois et un homme sur six est agressé sexuellement avant d’atteindre l’âge de 18 ans seraient les plus rigoureuses sur le plan méthodologique mais il donnent comme référence les études / documents suivants:

Badgley, R., Allard, H., McCormick, N., Proudfoot, P., Fortin, D., Ogilvie, D., RaeGrant, Q., Gélinas, P., Pépin, L., & Sutherland, S. (Comité sur les infractions sexuelles à l’égard des enfants et des jeunes) (1984). Infractions sexuelles à l’égard des enfants (Vol. 1). Ottawa.

Bagley, C., & Ramsey, R. (1986). Sexual abuse in childhood : Psychosocial outcomes and implications for social work practice. Journal of Social Work and Human Sexuality, 4, 33-47

Coffey, P., Leitenberg, H., Henning, K., Turner, T., & Bennett, R. T. (1996). Mediators of the long term impact of child sexual abuse : Perceived stigma, betrayal, powerlessness, and self-blame. Child Abuse and Neglect, 20 (5), 447-455.

Finkelhor, D., Hotaling, G., Lewis, I. A., & Smith, C. (1990). Sexual abuse in a national survey of adult men and women : Prevalence, characteristics, and risk factors. Child Abuse and Neglect. 14(1). 19-28.

Russell, D. E. H. (1983). The incidence and prevalence of intrafamilial and extrafamilial sexual abuse of female children. Child Abuse and Neglect, 7 (2). 133-146.

Je dois m’arrêter ici mais si quelqu’un veut reprendre le bâton et aller comparer les différentes études soyez les bienvenus. Je ne suis pas en mesure de juger si la phrase « Les études les plus rigoureuses sur le plan méthodologique suggèrent… » est belle et bien juste.

Lisa Simpson-Frulla / Marine 2017 18 Oct 2016 9:23
+1 Thumb up Thumb down

Sous quelle roche ces deux-là vivent? C’est le mantra des féministes extrémistes et social justice warriors depuis fort longtemps.

Alpa Chino 20 Oct 2016 19:31

Ils ne regardent pas South Park.

CNUL 18 Oct 2016 9:24
+18 Thumb up Thumb down

Le passage culte (a 1:02): « Ceux qui tendent le micro vers ces gens-la, vous le voyez a un moment donne – vous vous en rendez compte qu’ils sont pas sur le poste nécessairement, ils sont mêlés un peu. »

C’est un peu ce que le Quebec a dit a tes employeurs depuis plusieurs années Jeff. 🙂

Yann 18 Oct 2016 9:29
+21 Thumb up Thumb down

Pas mal certain que le nombre de viols au Québec est plus haut que le nombre de meurtres.

Google n'est pas ton ami 19 Oct 2016 13:58

… et que le nombre de vols commis au Québec est plus élevé que le nombre d’aggressions sexuelles. Devrait-on également parler de « culture du vol »?

Torrio 18 Oct 2016 9:31
+16 Thumb up Thumb down

La culture du viol, c’est quand le viol est devient banaliser. Est-ce qu’on banalise le viol au Qc ?? cristie j’ose croire que non. De là à en faire une crise sociale… shit les nerfs!!!!

Je pense que 18 Oct 2016 10:00
+1 Thumb up Thumb down

Le féminisme aurait besoin de se faire critiquer par des gens équilibrés, instruits et nuancés.

La radio-poubelle est un moteur du mouvement.

Julie 18 Oct 2016 14:02

HAHAHA elle est bien bonne !
C’est une blague, right ?

Je pense que 18 Oct 2016 16:15

Qu’est-ce qui te fais rire ?

La clique de Mtl-Nord 18 Oct 2016 10:21
+19 Thumb up Thumb down

Faut être retardé en esti pour accuser les filles de crier au loup quand t’as des étrangers qui rentrent dans ta chambre et se glissent sous les couvertures de ton lit.

A-t-on une idée des suspects ou bien on va faire comme en Europe et ne rien dire dans les médias de peur que ça alimente « l’islamophobie » ?

Yenamar 18 Oct 2016 17:01

+1

doos 19 Oct 2016 11:36

Faut etre retarde en 2016 de dormir les portes debarrees

Bravo 20 Oct 2016 17:38

C’est ça la culture du viol, merci de nous prouver qu’elle existe bel et bien!

Fabien L'Amour 18 Oct 2016 10:26
+9 Thumb up Thumb down

L’extrême gauche bien implantée sur les campus a un agenda consistant à faire croire que les universités sont des terrains de chasse où les femmes sont constamment pourchassés par des violeurs (toujours blancs).

Le magazine de gauche Rolling Stone a dû s’excuser publiquement pour avoir publié une histoire de viol inventée de toute pièce pour alimenter cette nouvelle idéologie tordue.

Professeur Procyon 18 Oct 2016 10:44

Et à cause de ces nombreuses fausses alarmes, d’autres en paient le prix.

Alpa Chino 20 Oct 2016 19:33

« Le magazine de gauche Rolling Stone a dû s’excuser publiquement pour avoir publié une histoire de viol inventée de toute pièce pour alimenter cette nouvelle idéologie tordue. »

Plus que ça ils ont en procès présentement. La ‘fraternité’ qui a été faussement accusé poursuit le magazine pour quelques millions de dollars.

Doum Doumas (faire-valoir ou nez brun de Fillion) 18 Oct 2016 10:37
+1 Thumb up Thumb down

Moi, je suis d’accord avec Maurais et Fillion !

Fillion est mon patron, je dois dire comme lui et ne pas (trop) le challenger.

Je vous écrient de Forlodedale 18 Oct 2016 10:39
-5 Thumb up Thumb down

Si y a pas de culture du viol, au moins y en a une du voile.

Bobby 18 Oct 2016 10:50
+17 Thumb up Thumb down

Dans le fond, le problème que les gens ont, c’est avec le terme « culture du viol ». Le viol, pour la plupart des gens, fait référence à une agression sexuelle avec pénétration lorsque l’abscence de consentement est claire et explicite. Selon cette définition, je ne crois pas qu’il y ait une culture du viol généralisé et la majorité des gens condamnent évidemment ce type d’actes.

Les situations qui sont la plupart du temps décrites par les termes « culture du viol » englobent l’interprétation du consentement par les hommes, les carresses non sollicitées (et souvent de nature sexuelle sans que ce soit une main dans les culottes) que les femmes subissent, les commentaires déplacés à connotation sexuelle que les femmes subissent, etc, etc. Hors, dans ces situationd, lorsqu’on utilise le terme « culture du viol », certains y voient de l’exagération et une invention des féministes. Pourtant, il y a un réel problème de mentalité et d’éducation par rapport à ces situations « moins graves ». C’est juste que coller le terme « culture du viol » à un bec non sollicité sur une joue, ca sonne intense pas mal.

Vital Laforce 18 Oct 2016 11:29

Tu oublies aussi que tenir la porte à une femme, ou lui lancer un compliment non-sollicité c’est aussi un « viol » pour cette gang d’illuminées.

La clique de Mtl-Nord 18 Oct 2016 11:48

Seulement si le mec n’est pas de son goût. Quand le gars est de son goût, il devient comme par magie un prince charmant à ses yeux.

Ignoramus 18 Oct 2016 15:40

Tenir la porte : politesse, que les deux sexes devraient pratiquer.
Compliment non-sollicité : inutile et pas bienvenue, point.
C’est tellement pas la même affaire.

Le cliquetis 19 Oct 2016 9:20

Ouais mais si tu tiens la porte à une fille et que t’es un gars, la fille peut t’accuser d’être un macho qui souhaite avoir le dessus sur la fille incapable d’ouvrir la porte elle-même?

Et la fille pourrait même voir ce petit geste « poli » comme d’une tentative de séduction visant à profiter de son corps?

Juste moi 19 Oct 2016 21:54

Lui « lancer » compliment… comme si c’était une bombe

Euh... 18 Oct 2016 11:12
+14 Thumb up Thumb down

À lire les commentaires jusqu’à présent, je vois que les gars sont convaincus que c’est pas si pire. Pas sûr qu’on soit le mieux placé pour en juger: quand tu ne connais pas ça, t’es moins sensible à ça. J’ai jamais eu peur en sortant le soir mais je peux comprendre que des filles y pensent. Ça dit quelque chose quand les filles doivent se faire un plan avant de sortir. Le GHB, pas beaucoup de gars qui pensent à ça quand ils laissent leur verre et vont à la toilette.

C’est comme les hommes qui sont contre le droit à l’avortement : de quoi se mêlent-ils ?

Vital Laforce 18 Oct 2016 11:33

Koriace, c’est toi?

Euh... 18 Oct 2016 12:01

Jean23, c’est toi ?

Yenamar 18 Oct 2016 17:05

Tellement!

Bob L'éponge 18 Oct 2016 11:19
+25 Thumb up Thumb down

c’est sûr que Maurais et Fillion doivent pas vraiment comprendre le concept de « culture ».

L'épinette 18 Oct 2016 11:25
Thumb up Thumb down

En accord avec Radio X là-dessus. Un petit stage au Mali, au Niger ou en Guinée, où les femmes ont les maternité les plus précoces du monde seraient de mises pour ces féministes extrémistes qui inventent des balivernes, la plupart du temps anti-masculin et anti-occidental. En fait, ça vaut pour n’importe quel pays qui n’est pas européen ou nord-américain…

«Au Nigéria, 7 femmes sur 10 ne consentent pas à leurs rapports sexuels»

http://madame.lefigaro.fr/societe/viols-crimes-dhonneur-cinq-pays-faut-pas-etre-femme-100614-858598

lemoutongris 18 Oct 2016 11:32
+2 Thumb up Thumb down

Si vous voulez voir une VRAIE culture du viol, allez dans les pays gouvernés selon la sharia. Là, les femmes se retrouvent aux bancs des ACCUSÉS quand il est question de viol.

D’ici à ce que ça se produise à large échelle en occident, la culture du viol est une fabulation de féministes en manque d’attention. Il y a certes un travail d’éducation à faire pour que ça soit mieux compris, mais trouvez-moi ne serait-ce que 5% d’hommes qui approuvent du viol lorsque la question est posée directement

Ben kin 18 Oct 2016 11:49

Pire encore: certains pensent qu’il y a encore de l’homophobie en Amérique, même quand les petites fofolles ont maintenant le droit de se marier.

lemoutongris 18 Oct 2016 13:20

Ne pas confondre homophobie (du style: parents qui renie leur enfant parce qu’il est gay/lesbienne) et faux scandale autour d’un pâtissier refusant de cuire un gâteau pour un mariage gay.

Ben kin 18 Oct 2016 19:13

C’est pas un scandale, moi non plus les petites mains molles j’en veux pas dans mon commerce.

Ignoramus 18 Oct 2016 15:45

haha…dire qu’il n’y a pas d’homophobie et dans le même souffle utiliser un terme qui vise à les dé-légitimiser/insulter…c’est fort, c’est fort.

Ben kin 19 Oct 2016 16:50

C’est assez simple: comme l’a dit le petit mouton effeminé, l’homophobie peut seulement exister entre membres d’une même famille.

Mme Blah 18 Oct 2016 15:51

« encore de l’homophobie en Amérique »

« petites fofolles »

CQFD. C’est trop facile.

Juste moi 19 Oct 2016 22:01

Dis moi où est ton commerce, je vais te faire voir ma petites main molle, fermé et en gros plan entre tes yeux

Ben kin 20 Oct 2016 9:19

On dirait bien que mon niveau de sarcasme n’est pas assez développé pour bien faire saisir les nombreuses contradictions du discours de lemoutongris.

Chouette 20 Oct 2016 20:30

Sarcasm level: 1000

Trou de cul du jour 20 Oct 2016 19:56

Lemoutongris est un troll qui publie pour faire la propagande idéologique du libertarianisme. Rien d’autre. Sans son idéologie, l’univers n’existe pas.

ISh 18 Oct 2016 12:17
+9 Thumb up Thumb down

Deux pas d’allure

Leo 18 Oct 2016 13:18
+6 Thumb up Thumb down

Belle gang d’hypocrites ici.

Ça veux pas réaliser ni discuter qu’il y a certains problèmes de société même dans une belle société comme la nôtre, mais ça aime parler des migrants qui violent et des autres pays.

Donc c’est correct les viols ici et les problèmes de consentement à cause que c’est pire ailleurs ?

Aussi bien ne plus discuter des problèmes de société d’ici, sujet clos. Nous n’avons qu’à sortir les arguments concernant les pays totalitaires, la famine en Afrique et les méchants d’ailleurs.

Vital Laforce 18 Oct 2016 13:38

Encore faut-il qu’il y ait un véritable « problème de société ». Parle t’on de culture du meurtre, de culture du vol ou de culture de la voie de fait? Pourtant tous ces crimes ont lieu à tout les jours dans notre beau grand pays. Et devine quoi, tous ces crimes sont aussi passible de prison et ne sont en aucun cas toléré ou encouragé. Même se pour le viol.

Par contre si tu tiens tant à ce concept de culture du viol, tu peux effectivement regarder dans certains coins du globe où le viol est non seulement commis en toute impunité mais est parfois même encouragé par les cultures locales.

Vital Laforce 18 Oct 2016 13:39

*même chose pour le viol

Tu n'auras jamais d'ami 18 Oct 2016 18:02

Tu as encore oublié de changer de pseudo quand tu répond. Pas même foutu de gérer ses propres pseudos.

Mes mitaines sont en acier 18 Oct 2016 21:05

Méchant pas de vie

La Clique Montérégienne 18 Oct 2016 13:20
+8 Thumb up Thumb down

Vous oubliez l’Inde ou la culture du viol existe depuis des lustres.

Robert 20 Oct 2016 20:34

En effet la culture du viol existe en Inde aussi. Un même phénomène peut survenir instantanément dans deux locations géographiques différentes. Impressionnant n’est-ce pas?

1995 18 Oct 2016 13:59
-2 Thumb up Thumb down

Wow, c’est assez effrayant voir autant de like pour Jeff Fillion, Maurais et la Radio X dans un autre moment où ils tentent de banaliser une fois de plus la culture du viol en attaquant les portes-paroles ou le choix des mots.

Ah ben! J’ouvre le journal et Philippe Couillard serait le plus apte à être Premier Ministre, les Libéraux en tête avec presque 40% et les gens tannés de payer veulent qu’on finance un tunnel Québec-Lévis de 4-5 milliards!

Laissez faire j’ai rien dis!

Alpa Chino 20 Oct 2016 19:40

« ils tentent de banaliser une fois de plus la culture du viol  »

Encore faut-il que la dite culture du viol existe ici pour commencer.

Trou de cul du jour 20 Oct 2016 19:59

À lire une majorité de commentaires ici, cette citation de Philippe Geluck s’avère très pertinente:

“La bêtise est nettement supérieure à l’intelligence, car toute l’intelligence du monde ne permettra jamais de comprendre la bêtise universelle, tandis qu’un peu de bêtise suffit amplement à ne pas comprendre quoi que ce soit d’intelligent.”

Fabien L'Amour 18 Oct 2016 14:04
-6 Thumb up Thumb down

Dans le fond, cette nouvelle propagande idéologique vise encore et toujours le même but : dénigrer tout ce qui est occidental, blanc et chrétien.

Leo 19 Oct 2016 10:26

Ha bon … c’est blanc et chrétien de violer ?
c’est toi qui te dénigre toi même.

La clique de Québec 18 Oct 2016 14:20
-7 Thumb up Thumb down

Si le gars parle à la fille et celle-ci le trouve de son goût: séduction bien normale.

Si le gars parle à la fille et celle-ci ne le trouve pas de son goût: tentative de viol, harcèlement, etc…

Le cliquetis 19 Oct 2016 9:22

Exact.

Annie 18 Oct 2016 17:29
+2 Thumb up Thumb down

Sur celle-là Fillion et l’autre ont une position tout à fait défendable.

Plusieurs vont tirer sur le messager sans écouter le message, mais bon… Ils en ont pas moins raison!

Bien pensant de Limoilou 18 Oct 2016 18:23
+4 Thumb up Thumb down

La fille de Fillion est chanceuse d’avoir un bon père comme ça…

Le gars qui connait ça 19 Oct 2016 17:07
-3 Thumb up Thumb down

Ah la culture du viol, cette invention magique qui permet de blâmer les hommes non-violeurs pour tous les viols commis.

« Vous n’avez jamais agressé quiconque? Mais vous avez un pénis, vous supportez donc la culture du viol. Vous êtes indirectement des violeurs. Vous êtes complices. Vous avez du sang sur les mains. »

Eric St-Louis 19 Oct 2016 18:43
+2 Thumb up Thumb down

Catégorie, le commentaire trash qui sera une cible pour la lapidation …

« S’il existe une culture du viol au Québec, on ne l’a pas créé … on l’a importé »

Bon ok ! c’est de l’ironie un peu mais avec un soupçon de vérité 😉

Unisexe 21 Oct 2016 9:04
-1 Thumb up Thumb down

On ne pourra jamais rien faire contre les hommes traumatisés, frustrés, ceux qui n’ont plus aucune empathie pour les femmes.

Mélanie 28 Oct 2016 21:06
Thumb up Thumb down

Pourquoi la drogue du viole existe s il n a pas de culture du viole?

Mélanie 28 Oct 2016 21:07
Thumb up Thumb down

Du viol

Billets en relation

haut de page