parce qu'on nous prend pour des clowns

Les Brutes t’expliquent la #cultureduviol…

capture-decran-2016-11-04-a-16-19-26

Ha… OK!

capture-decran-2016-11-04-a-16-19-20

jjkkk

Commentaire inutile à m’envoyer: le petit train va pas loin dans « petit train va loin »


publié le
4 novembre 2016 15:25
catégorie
La vie d'artiste

117 réactions

Le petit gros des Classels 04 Nov 2016 15:30
+128 Thumb up Thumb down

Donc, si j’ai bien compris, il n’y a pas de viol dans la culture du viol? C’est logique, Judith!

okouin 04 Nov 2016 16:04

donc, la culture du viol … n’a pas vraiment de culture ?!?

sco100 04 Nov 2016 17:05

Au final, c’est juste un code pour « infection à la levure ».

Ripley - tout est dit 04 Nov 2016 19:17

Voilà.
Tout est dit.

Nounoune 05 Nov 2016 11:03

Franchement…

Si ceux qui font la promotion de la culture du viol réfléchissaient un peu avant de distiller leurs violences sur les réseaux sociaux, il se rendrait compte que le but des concepts féministes n’est pas de fournir les outils qui permettraient de jeter un regard juste sur les relations conflictuelles entre les « hommes » et les « femmes ». Le but des concepts féministes est d’abord et avant tout de favoriser l’amorce d’une réflexion sur la responsabilité de nos institutions dans la reproduction des inégalités sexuelles qui caractérise la société patriarcale dans laquelle nous évoluons, et de ce qui en constitue déclinaison la plus abjecte, la culture du viol.

En passant, si je dis que j’ai vendu la peau de l’ours avant de l’avoir tué, la plupart des gens auront compris que l’ours en question n’est qu’une figure de style. À mon avis, ça ne prend pas une intelligence très développée pour comprendre ce que j’aurais pu vouloir dire. Ça prend surtout un peu de bonne foi…

Qu’on le veuille ou non, quand on accuse Les Brutes de pousser le bouchon un peu trop loin, nous discréditons d’un seul coup cinquante ans de recherches et d’actions féministes en matière de violence sexuelle.

Deal with it.

sco100 05 Nov 2016 23:08

Burp.

Le Hutin 06 Nov 2016 14:54

D’abord, personne ne fait la promotion de la culture du viol (0,001 % reste une quantité négligeable sur près de 4 millions d’hommes). La plupart des commentateurs sur les réseaux sociaux défendent l’honneur des hommes respectueux qui se font salir par ce que vous appelez un « concept féministe qui favorise l’amorce d’une réflexion sur les inégalités sexuelles ». La dénonciation de la « culture du viol » ne vous aidera pas à obtenir une égalité salariale.

Ensuite, les mots ont un sens. Il n’y a tout simplement pas de culture du viol au Québec, affirmer le contraire est mensonger, vous aurez beau tordre les chiffres à souhait (comme cette histoire de 30 % de loups…) ou plaider la licence poétique. Pourquoi ne pas parler de « violence contre les femmes », qui n’a pas le punch de l’extrême, mais a au moins le mérite d’être vrai. L’esprit raisonnable se rebiffe instinctivement face à toute tentative de tordre le sens des mots pour les ramener à la mesure de sa propre souffrance. La victimisation exagérée laisse toujours comme un goût amer.

Enfin, les Brutes profitent d’une belle vague médiatique (qui heureusement semble vouloir s’éteindre lentement) pour déverser à souhait leur fiel sur le supposé « tout-puissant patriarcat » et brasser une mar&* qu’elles souhaitent exploiter longtemps. Et je ne suis pas certain de quel côté se trouve la bonne foi. L’attaque en règle contre la gente masculine dans son ensemble, sans discernement car totalement émotive et à vocation « communautarisante », est très mal avisée et ne peut mener qu’à de nouvelles lignes de fracture inutiles. Ne vous mettez pas à dos les hommes de bonne foi sans raison.

Le Dure 07 Nov 2016 9:47

Juste pour vous faire revenir à la réalité… au Québec nous vivions dans une société Matriarcale, donc ça fait 50 ans d’énergie féministe gaspillée en fait.

P.S. Durant la guerre froide, il a fait très froid cet hiver là.
Oh oui, aussi durant la grande noirceur, il fessait noir tous les soirs.

Claude Poireau 07 Nov 2016 10:28

Société patriarcale?

lol.

steeve job a temp partiel 06 Nov 2016 12:17

La culture du viol,un concept qui ,n’existe que dans la tête de la jeune gauchiasse pour se donner une raison d,exister ,,

Le nombre de viols au Québec diminue a tous les ans,,statistiquement prouvé
Insurgé vous donc sur le système de justice qui donne des peines ridiculement basse aux criminels
plutôt que d’accusé la société aux grand complet ,une société de pluys en plus féminisé aux le genre masculin est en perte de vitesse,,allez faire tour sur le plateaux Mont Royal juste pour vous faire une idée..ou la notion de virilité est chose du passé

I

Dodécaèdre 06 Nov 2016 14:48

Une source autre qu’André Arthur ou Dom Mauvais pour prouver tes dires ?

steeve job a temp partiel 06 Nov 2016 16:42

Le nombre de viol est en baisse aux Canada ,,mais en hausse aux Quebec ,,
Effectivement ,t’as raison,,mais je vois pas de culture de viol systématique dans notre province
Ce que les statistique n’avouerons jamais ,les violeur sont majoritairement des immigré

Le cliquetis 06 Nov 2016 19:04

Ah la fameuse diversion des gauchiottes quand ils ne peuvent pas répondre avec des faits.

« as-tu d’autres sources qu’un épais? »
« t’as entendu ça de la bouche du jambon d’à côté »

Esti que vous êtes ridicules.

Brrrrrrrrrrrangère 06 Nov 2016 23:38

Bougre d’âne tu ne comprends pas que la culture du viol ce n’est pas le viol lui-même mais les comportements périphériques qui éventuellement amèneront au viol. Ces deux femmes ne soutiennent pas que tous les hommes sont des violeurs et que les viols sont en augmentation au Québec.

Tout ce que j’ai lu jusqu’ici sur ce site entre dans la catégorie « culture du viol ».

1- Négation ou minimisation du viol.
2-Négation du non-consentement.
3-Blâme de la victime.
4-Obstacle à la dénonciation du viol.

Je pourrai développer chaque points mais tu n’as qu’à lire les commentaires au sujet d’Alice Paquet et tu vas voir que tout y est.

steeve job a temp partiel 09 Nov 2016 2:55

Tas beaucoup d’imagination tu devrais voter Quebec Solidaire ,tu rejoindrais
ainsi plein de petits amis qui croient encore aux licorne et aux fée…

Misère ,,faut chercher vraiment loin pour voir le Quebec comme une culture du viol
je vois plutôt un peut partout des mecs féminisé qui ont peur de cruiser des fille
Vous vivez dans quel monde?

sco100 04 Nov 2016 16:31
+54 Thumb up Thumb down

C’est-tu ça du cuntsplaining?

le gars de Villeray 05 Nov 2016 0:53

Notez l’importance chez ce groupe de toujours insérer un anglicisme en fin de texte. Ça démontre leur « ouverture sur le monde ».

sco100 05 Nov 2016 14:26

Ouverture qui se referme quand « le monde » a en fin laissé le cash sur la commode près de l’entrée une fois la transaction consommée.

Brimo Pita 05 Nov 2016 19:33

Dans un autre autre d’idées, je me demandais s’il ne fallait pas mettre des majuscules après les points: « Deal. with. it » ou « Deal. With. It »?

sco100 05 Nov 2016 23:15

Il y a plusieurs écoles. Le Style Guide de The Economist prône la parcimonie en fait de majuscules. Le Chicago Manual of Style est plus libéral. Au final, l’anglais est, fort heureusement, encore aux mains de ses locuteurs et non pas pris dans les filets d’une Académie déconnectée.

Brimo Pita 06 Nov 2016 20:31

C’est super intéressant tout cela.
Donc Les Brutes seraient plus du style The Economist. Je sais pas trop quoi en conclure, mais c’est super super intéressant…

William Bartlett 05 Nov 2016 7:09

Je ne sais rien sur ça

sco100 05 Nov 2016 15:35

Ça tombe bien vu que vous n’avez aucune pertinence dans le dossier.

Romanir 06 Nov 2016 11:07

Non c’est du womansplaining

sco100 06 Nov 2016 16:43

Du womansplaining, c’est inutilement long pis compliqué pis plein d’émotions que tu ne peux/veux supposément pas comprendre – c’est pénible mais pas forcément hargneux; du cuntsplaining, c’est seulement destiné à te faire feeler cheap et te culpabiliser d’avoir un batte vu que t’es un violeur qui s’ignore à qui on devrait pouvoir trancher la gorge et/ou les gosses sans autre forme de procès.

ZeVendeur 04 Nov 2016 15:37
+42 Thumb up Thumb down

J’adore le gif du bla bla bla, ça résume tellement bien ce débat lol

phil 04 Nov 2016 15:44
+9 Thumb up Thumb down

On la voit rarement avec du linge, celle-là…..

Ce pigiste du plateau 04 Nov 2016 15:47
+27 Thumb up Thumb down

Les Brutes ??? WTF? C’Est qui ca?!

Hum hum... 04 Nov 2016 16:31

Le concept est trop fort si on le prend au sens littéral : Les Brutes ne seraient pas des nounounes sauvages avec un comportement barbare.

Le cliquetis 06 Nov 2016 7:51

Imagine des filles de l’UQAM qui font des vidéos sur les dernières tendances en théories « critiques » dans les sciences sociales et qu’ils essaient de rendre ça « accessible ».

Le problème avec ces militants faux-intellectuels, c’est que leur postulat de départ c’est souvent, grosso modo :

« je veux détruire la structure traditionnelle de la société car cela donnerait un sens révolutionnaire à ma vie qui est vide de sens ou ma vie qui a été affectée négativement au cours de mon enfance (divorce des parents etc), donc quelles failles puis-je inventer de toute pièce en trouvant des victimes et des coupables pour en faire une théorie qui va déligitimer ce système dans lequel je ne m’y retrouve pas? »

Alerte au crétin 06 Nov 2016 12:14

Pour ton information, un postulat n’est pas une volonté de quelquechose.

Ton insignifiance est magnifique.

Bravo !

Le cliquetis 06 Nov 2016 17:05

Quand la gauchiasse est détectée, elle panique, tente de faire diversion, en voilà un exemple.

La clique de Mtl-Nord 06 Nov 2016 19:07

LOL à « Alerte au crétin », c’est justement ce que « Le cliquetis » a voulu souligner : qu’un postulat ne devrait pas être une volonté de quelque chose alors que les chercheurs en sciences sociales ont souvent une idée politique derrière la tête et ils utilisent les sciences sociales pour ne faire la promotion.

C’est ça la supercherie, la fraude intellectuelle des sciences sociales.

Alerte au crétin 07 Nov 2016 7:49

@La clique de Mtl-Nord

Pauvre enfant. Ta connaissance des sciences sociales est très limitée.

steeve job a temp partiel 09 Nov 2016 2:58

Il vise vraiment dans le mile,,impressionnant son post,il résume tout,
brillant ce cliquetis,.excuse moi mais ton alerte de crétin ,te vise toi..

steeve job a temp partiel 06 Nov 2016 16:50

Bien envoyer ..10/10 ,,,,,très fort comme analyse,sans blague cela cerne très bien
la problématique,,Le Quebec est l’une des société les plus égalitaire et sécuritaire aux monde

Qu’il dénonce donc plutôt la menace de l’islamisation de plus en plus tentaculaire
dans ce monde qui bafoue les droits des femme,ils ont bien trop peur de froisser
cette belle notion du multiculturaliste naîf
Vraiment la petite gauche complaisante rate encore ça cible et devient une menace réel
par sa complaisance pour l’égalité de la femme ,,méchant paradoxe

Sainte-Nitouche 04 Nov 2016 16:02
+30 Thumb up Thumb down

Culture du viol…? Quoi? C’était un thème pour octobre 2016. C’est bel et bien fini maintenant. Prochain thème s’il vous plaît.

Le squelette qui rap dans le vidéo de Rush 04 Nov 2016 17:37

Le thèmme novembre c’est la fille avec des jeans jusqu’en dessous des bras.

Un fin analyste 04 Nov 2016 17:41

Le thème pour novembre 2016: On vit dans un état policier!

Sous-thème: Patrick Lagacé est une sorte de messie, je pense.

Le Hutin 05 Nov 2016 11:49

La défense de la liberté de presse est déjà un enjeu beaucoup plus sérieux en démocratie qu’une psychose misandre qui nuit plus que ne sert la cause qu’elle prétend défendre. Femmes ou pas, culture du viol ou pas, il commence sérieusement à y avoir des claques qui se perdent.

Brrrrrrrrrrrangère 06 Nov 2016 23:43

Bon un français, icitte les claques ça marche pas mon grand.

Le Hutin 08 Nov 2016 12:13

@ Brrrrrrrrrrrangère

Pas même une ou deux, juste pour aider à remettre les idées en place après avoir essayé tout le reste 😉

le gars de Villeray 05 Nov 2016 0:51

Vous avez le choix entre :

– Appropriation culturelle
– Racisme systémique
– Intersectionalité
– Internalisation du patriarcat
– L’humain mange encore de la viande à cause du patriarcat (vraie « étude)
– Mansplaining, ou comment couper court à un débat
– Les émotions : toujours plus pertinentes que la logique
– Statistique sociologiques 101 : comment interpréter des données à son avantage

Le cliquetis 06 Nov 2016 8:18

Y’a un taouin plus bas qui ne voit pas le lien évident entre ces pseudos-théories et la gauchiasserie.

Sont vraiment malades du cerveau, comme des sociopathes, ils vont feindre de ne pas être visés quand ils savent qu’ils ont été démasqués.

okouin 04 Nov 2016 16:03
+19 Thumb up Thumb down

donc, la culture du viol … n’a pas vraiment de culture ?!?

Saphique Nolin 04 Nov 2016 16:47

Ni vraiment un viol…

Avocatdudiable 04 Nov 2016 16:07
+25 Thumb up Thumb down

Les brutes ou les broutes ??

Un gros pm barbu 05 Nov 2016 4:28

C’est une tentative assez déplorable de culpabilité par association

Avocatdudiable 05 Nov 2016 19:37

Tentative assez déplorable de faire un commentaire pertinent.

l.ex-cité 04 Nov 2016 16:19
+16 Thumb up Thumb down

donc lavez son linge sale en famille… y é pas vraiment sale…

sco100 04 Nov 2016 17:12

Pis leur famille aimerait mieux qu’elles s’achètent une laveuse.

Deux œufs bacon 05 Nov 2016 6:22

Pis quand on dit « se dégraisser le salami… » C’est pas vraiment un salami…

les soeurs Pilon: Gertrude, Marguerite et Jean-Paul 06 Nov 2016 16:50

« Faire un tour de manège sur le pivot de la joie », c’est pas un vrai manège ni un vrai pivot, quoique …

Pugnace 04 Nov 2016 16:35
+32 Thumb up Thumb down

Je pense que j’ai compris.

Si je dis par exemple que ce n’est pas Les Brutes qui ont inventé le concept du bouton à quatre trous, ça veut seulement dire que je ne les trouve pas très intelligentes.

Il n’y a pas vraiment de liens avec les boutons.

sco100 04 Nov 2016 17:09

Les boutons sont une construction sociale aliénante sans prise sur le réel.

Sam is Mad 04 Nov 2016 21:59

Pis la roue à trois boutons?

. 07 Nov 2016 16:40

Hahahahahaha!

Ma tante Rita 05 Nov 2016 7:43

Quand Sam Hamad dit: on vient pas d’inventer la roue à trois boutons, Antoine Robitaille précise qu’il ne s’agit pas vraiment d’une roue, mais que la citation est vraie.

I'm a Barbie girl, In a Barbie world... 04 Nov 2016 16:37
+28 Thumb up Thumb down

Dans leur longue énumération, elle auraient pu ajouter:

– Les dindes ne sont pas toutes dans le rayon des surgelés de l’épicerie
– Il n’y a pas que les encyclopédies qui sont épaisses
– C’est pas parce qu’on parle qu’on a quelque chose à dire
– Les gourdes, on les aime seulement lorsqu’elles sont remplies d’eau, pas quand elles sont vides, vides, vides

Paul 04 Nov 2016 16:41
+13 Thumb up Thumb down

Il y a autant de culture du viol au Québec que de groupes néo-fascistes. Une marginalité à dénoncer et qui est dénoncée.

entre temps, il faudrait s’occuper des conséquences des fausses accusations sur la vie des hommes. Dernier exemple: le magazne Rolling et un viol collectif imaginaire.
http://www.journaldequebec.com/2016/11/04/la-magazine-rolling-stone-coupable-davoir-denonce-un-viol-imaginaire

sco100 05 Nov 2016 19:13

Non content de dénoncer le shitshaming, monsieur voudrait désormais combattre le lieshaming (aka traiter de menteuses des osties de menteuses)?

Wan 04 Nov 2016 16:51
+18 Thumb up Thumb down

Oui pis quand nous on dit qu’on s’en calisse complètement de votre connerie de culture du viol ben, euh non en fait on veut vraiment dire ça.

La Clique du Plate 04 Nov 2016 17:01
+13 Thumb up Thumb down

Ken est un violeur? Ben, J’ai mon voyage… et Archie aussi? là je suis vraiment sur le cul…

lemoutongris 04 Nov 2016 17:36
+18 Thumb up Thumb down

Ensuite, on se surprend que personne ne prenne les féministes au sérieux. Et ce n’est pas avec un humour à la Guy Mongrain qu’elles vont aider leur cause

Ptit Québec 04 Nov 2016 17:59
+21 Thumb up Thumb down

Le fait qu’elles continuent de vendre cette histoire de culture du viol ridicule prouve hors de tout doute qu’il y a bel et bien une culture de la manipulatrice au Québec..

Retour momentané de Bertholde 04 Nov 2016 18:32
+5 Thumb up Thumb down

Pour moi, la nuit des longs couteaux c’est en 1934. Je sais qu’elles font référence à la chicane sur le rapatriement de la constitution mais, pour moi ça reste une analogie ridicule d’exagération. Comme quoi, utiliser des expressions inutilement fortes au niveau d’images émotives est très québecois. J’ai envie de dire canadien-français car « québecois » est un néologisme créé pour des raisons de gestion psychologique des foules à mes yeux. La seule chose dont je suis certain c’est que nous nous-chicanons sur les mots pour cause de subjectivité engendrée par l’émotivité. N’y aurait-il pas moyen de dénoncer le viol sans tomber dans les projections liées au grégarisme animal en ayant recours à des constructions imagées, donc chargées émotivement, mais vides au niveau de l’analyse objective? Le but de mon propos n’est pas de divertir (petit avis aux singes parlants). Temps que nous ne réaliserons pas que nous construisons de faux débats de part et d’autre, sur des sujets pourtant sérieux et importants, pour des raisons de psychodrames collectifs, nous resterons (collectivement) du bétail. Au moins c’est intéressant, d’où ce petit exercice pour la forme. En passant, Charles le téméraire n’était pas téméraire, juste stupide. À défaut d’un consensus, voilà donc un qu’on s’en criss, c’est pareil pour le reste de ces belles petites analogies sans intérêts pour l’objectivation de ce débat ridicule sur une expression.
Des porc et des tartes qui se rentrent dedans, la belle affaire. Mon pays ce n’est pas un pays, c’est une tarte à viande. (rire sardonique)

sco100 05 Nov 2016 15:42

Si on veut vraiment devenir fous en mode anal, il faut reconnaaître que c’est à la base un épisode de Tristan et Iseult, un épisode dont la symbolique a été recyclée ad nauseam.

L'Anti-Ferrandez 04 Nov 2016 18:34
+10 Thumb up Thumb down

C’est qui les deux lesbienns?

Le gars qui connait ça 04 Nov 2016 19:38
+18 Thumb up Thumb down

Donc le mythe de la « culture du viol » est un terme qui ne concerne pas réellement le viol mais utilise tout de même tout le poids de ce mot et sa connotation péjorative pour des raisons purement réthoriques de manipulation émotionnelle? D’accord.

Le terme « culture du viol », tel qu’entendu par nos misandres hystériques, suggère que la société encourage ou endosse le viol, ce qui est objectivement faux. « Nier » l’existence de la culture du viol signe tout simplement une absence de psychose.

Le gars qui connaît plusse ça 05 Nov 2016 14:06

Je ne me souviens pas qu’elles aient dit que la société encourageait ou endossait le viol.

Dit moi 04 Nov 2016 19:50
+19 Thumb up Thumb down

Il n’a pas de chocolat sur Mars.

A droite du 450 06 Nov 2016 11:36

Celle là je l’ai ri

bUD fOX 04 Nov 2016 20:35
+12 Thumb up Thumb down

ok, jsuis ben désolé, mais on s’en sacre. c’est un hype entre radio-canada, quelques féministes suivies de leurs larbins masculins, et des étudiantes d’universités de catégories B et C.

Il y a des lois pour protéger les femmes, il y a aussi eu des progrès débiles dans les mentalités, fak là, on peut pas tout régler à 100% overnight. Il faut être patient tabouere! ! !

Je vous rappelle mesdames qu’il y a encore des esclaves en Asie, des enfants décapités par des bombes civiles en Syrie, et même un beau paquet d’enfants qui souffrent et vivent dans la pauvreté la plus abjecte au Québec. C’est tu correct si on partage le temps d’antenne? C’est tu correct svp????

Marcel 05 Nov 2016 9:02

C’est quoi un « université de catégorie B et C » ?

Quels sont vos critères ? Ont-ils tous la même pondération?

Merci.

Guy Cloutier et Claude Jutras,hommes cultivés 04 Nov 2016 20:54
-6 Thumb up Thumb down

Nous deux jouissons d’une grande culture.
Si grande, qu’il nous a fait grand plaisir de la transmettre aux jeunes.

Jean-Pierre 04 Nov 2016 20:57
+12 Thumb up Thumb down

Les Brutes, il n’y a pas grand-chose qui me déprime plus que ça au Québec.

Le cliquetis 05 Nov 2016 22:53

La gauchiasserie ne fait que créer des problèmes même quand y’en a pas. Ils proposent toujours un angle de société où ils s’imaginent qu’ils apportent une solution rationnelle à quelque chose d’illogique…alors que ce sont eux les champions des mises en scène et des arguments non-scientifiques.

De la vermine championne de l’inversion accusatoire, c’est ça le gauchiasserie.

Mr Smartypants 04 Nov 2016 21:10
+8 Thumb up Thumb down

Et la guerre du Vietnam n’a pas eu lieu au Vietn… oups ça marche pas avec celle là..

Michel Therrien 04 Nov 2016 22:13
+11 Thumb up Thumb down

J’sais pas c’est quoi mais je sais une chose, on vient d’en manger une tab..

Minimum 60 sur l'autoroute de l'information 04 Nov 2016 22:27
+11 Thumb up Thumb down

Bon point mais y’est un peu trop tard. La culture du viol, c’était v’la 2 semaines… Aujourd’hui on parle de Lagacé qui s’est fait espionner. Moi j’pense qu’il a pas fini de s’enfler la tête avec ça! Anyway, d’ici à ce que le modérateur publie mon post, j’vais déjà être passé date…

Malbord 04 Nov 2016 22:32
+23 Thumb up Thumb down

Lorsqu’on dit que l’islam est une religion d’amour et de paix, il n’y a pas vraiment d’amour ni de paix.

Ostide 05 Nov 2016 11:58

C’est de la bullshit la paix et l’amour dans l’Islam, quand on lit le Coran on voit que c’est un manuel d’endoctrinement et d’initiation à la guerre.

Le Scorbut 04 Nov 2016 23:51
-18 Thumb up Thumb down

(Elles disent juste qu’on pourrait s’obstiner sur le nom aussi longtemps qu’on veut et ça changerait rien aux concepts sous-jacents. De rien.)

Scusez j’ai pas eu le mémo qui disait qu’il fallait rire d’elles, je repars dans mon trou.

Maman Scorbut 06 Nov 2016 13:25

Veuillez excuser mon pauvre fils. Tout d’abord, c’est un simple d’esprit. Ensuite, son pathétique besoin d’attention fait en sorte qu’il a développé l’habitude de dire le contraire des autres, juste parce qu’il croit que ça le démarque.

Ce doit être une conséquence du syndrome de la petite bizoune. Faites comme moi, et laissez-le s’exciter tout seul. Comme ça, il pensera qu’il a eu le dernier mot, et ça lui donnera confiance.

Le processeur de mon laptop 05 Nov 2016 6:16
+4 Thumb up Thumb down

Calisse Clique arrange tes babioles, je vais tomber en burnout.

Le cliquetis 05 Nov 2016 7:48
+14 Thumb up Thumb down

Vos yeules les gauchistes! Toujours en train de vouloir utiliser des pseudo-théories avec un argumentaire qui n’est pas solide du tout juste pour faire semblant que ce sont des « agents du changement » de la société.

Le plus drôle (non en fait ça l’est pas), c’est que vous remarquerez que les gauchistes sont souvent ceux avec des problèmes de maladie mentale (anxiété, dépression, accroc aux pills), pis après ça ôse détenir le « secret » pour comprendre la société? LOL!!!!

Ferme donc ta boubouche ! 05 Nov 2016 11:31

Tiens un crétin incapable de ne pas tout ramener à l’axe gauche/droite.

Crétin ! Crétin ! Crétin !

Le cliquetis 05 Nov 2016 20:25

Quand la gauchiasse est détectée, elle panique, en voilà un exemple.

steeve job a temp partiel 07 Nov 2016 8:59

La pauvre gauchiasse aime mieux se complaire dans la culture du viol .plutôt
que dénoncer le véritable fléaux pour leur valeur d’égalité homme -femme
La monté lente mais certaine des revendications islamo -arabe dans nos sphère
sociétale,,,,Quand ‘est-ce qu’il souligne ça ? pas souvent ,,la gauchiasse sectaire,
a juste peur de froisser leur beaux petit principe multiculturaliste

Le véritable enjeux la véritable menace ,ces sur terrain que ça ce joue actuellement
Une partie d’échec se joue devant les tribunaux,pour l’obtention de plus en plus
de droits pour ces religions rétrogrades,Nos amis islamistes sont mort de rire
Ils ont les naÏfs de Quebec Soilidaire a leur coté..

Le cliquetis 05 Nov 2016 7:50
+9 Thumb up Thumb down

Ces imposteurs (les gauchistes) font tout ça juste pour leur égo. Ils ont des insécurités profondes et ça s’auto-proclame super héros de la société en venant à notre rescousse alors que personne les a sonné.

Et pour se sentir vraiment comme des super héros, ils doivent forcément exagérer un problème local pour en faire quelque chose de gigantesque…

Le plus tragique dans tout ça, c’est que c’est vraiment juste une question de problème personnel (gauchiste en manque d’attention, maladie mentale, etc) et non de problème de société.

Ferme donc ta boubouche ! 05 Nov 2016 11:31

Tiens un crétin incapable de ne pas tout ramener à l’axe gauche/droite.

Crétin ! Crétin ! Crétin !

Le cliquetis 05 Nov 2016 20:25

Quand la gauchiasse est détectée, elle panique, en voilà un exemple.

Alerte au crétin 06 Nov 2016 11:31

Tu ne fais paniquer personne. Je ne crois pas que tu sois en mesure de faire un quelconque effet à qui que ce soit.

C’est un peu ça l’impuissance.

Faites ce que je dis, pas ce que je fais 06 Nov 2016 13:20

La gauchiasse beugle « Je suis Charlie », mais elle s’empresse de vouloir faire taire quiconque ne pense pas comme elle.

@alerte au crétin 06 Nov 2016 19:12

T’es sorti de ton trou en panique, petite merde.

Si tu ne paniquais pas, tu serais resté dans ton trou à rat.

Kekun 07 Nov 2016 9:55

Nenon. Chuis pas un gars de gauche et pourtant jte trouve insignifiant moi aussi!

Tsé quand tu peux juste concevoir le monde en deux pôles, c’est pas la preuve d’un très grand esprit d’analyse. Faudrait que tu réfléchisses un peu à ça.

@kekun 08 Nov 2016 10:31

Hey, tu dois être vraiment ignorant pour ne pas voir que les thèmes abordés sont typiquement des thèmes des sciences sociales et des fanatiques de l’extrême-gauche.

Faque essaye pas de faire diversion, tu te sens visé en tant que gauchiasse et là tu essaies de détourner les regards en disant « hey non non non c’est pas une question de droite/gauche », oui ça l’est en criss!!

Le cliquetis 05 Nov 2016 8:22
+19 Thumb up Thumb down

Dire qu’il y a une culture du viol, c’est aussi grotesque que si les hommes protestaient contre une soi-disante « culture de l’agace-pissette ».

Le Hutin 05 Nov 2016 8:40
+17 Thumb up Thumb down

Qu’est-ce qui ne va pas avec la dénonciation de la « violence faite aux femmes » ? Pas assez fort comme expression pour supporter le communautarisme victimaire appliqué ? En passant, leur démonstration comparative est parmi les plus nulles et malhonnêtes intellectuellement jamais publiées au Québec, bravo les filles !

L'épinette 05 Nov 2016 10:27
+12 Thumb up Thumb down

Ce que ces hystériques (mot qui nous vient de « utérus », en passant) ne comprennent pas, c’est qu’elles sont les seules à utiliser ce terme de culture du viol. Contrairement aux termes « Guerre froide », « Nuit de cristal », etc…qui sont reconnus par tous.

Avocatdudiable 05 Nov 2016 14:22

Excellent point !

sco100 06 Nov 2016 17:15

Le problème, c’est aussi que les médias ont relayé l’expression sans la questionner, comme si elle allait de soi. Si les gars rapportaient avec la même assiduité les cas de violence psychologique ou physique, pas sûr que les Québécoises se classeraient au palmarès des plus pacifiques et conciliantes.

Combien de fois on se dit dans un souper entre amis, en écoutant la blonde d’un de nos chums le dénigrer sans vergogne, « motus et bouche cousue, épais, c’est pas de tes affaires – coucouche panier – il l’aime quand même ». La cruauté des femmes est plus raffinée et insidieuse, mais elle n’existe pas moins.

Et les attaques des femmes entre elles, on n’en parle même pas. Me souviens d’une conseillère RH qui me dit en entrevue « Je t’avertis, c’est une équipe de filles, avec tout ce que ça implique de laid et de souterrain; ça devrait faire du bien un gars dans l’équation ». J’ai assez rapidement compris ce qu’elle voulait dire; mon bureau était en face de l’imprimante et il y avait une croûte de venin sur les murs; ça se bitchait à qui mieux mieux avec des sourires factices aux dents serrées. Une sitcom… mais tragique par moments, avec du mascara qui coulait.

sco100 06 Nov 2016 17:19

Le problème, c’est aussi que les médias ont relayé l’expression sans la questionner, comme si elle allait de soi. Si les gars rapportaient avec la même assiduité les cas de violence psychologique ou physique, pas sûr que les Québécoises se classeraient au palmarès des plus pacifiques et conciliantes.

Combien de fois on se dit dans un souper entre amis, en écoutant la blonde d’un de nos chums le dénigrer sans vergogne, « motus et bouche cousue, épais, c’est pas de tes affaires – coucouche panier – il l’aime quand même ». La cruauté des femmes est plus raffinée et insidieuse, mais elle n’existe pas moins.

Et les attaques des femmes entre elles, on n’en parle même pas. Me souviens d’une conseillère RH qui me dit en entrevue « Je t’avertis, c’est une équipe de filles, avec tout ce que ça implique de laid et de souterrain; ça devrait faire du bien un gars dans l’équation ». J’ai assez rapidement compris ce qu’elle voulait dire.

Mr Fru 05 Nov 2016 10:28
+14 Thumb up Thumb down

Le fait que quelques événements historiques soient mal nommés permet de traiter la moitié de la population de violeur?

Manche de pelle 05 Nov 2016 11:38
+7 Thumb up Thumb down

Ah, OK. On met la culture du viol au même rang que ces événements.

C’est pas juste une petite explication pour justifier une récupération linguistique.

Ben Clinton fils illégitime 05 Nov 2016 13:12
+2 Thumb up Thumb down

Un seul nom pour régler tous ses problèmes …. TRUMP 2016

Anykeyz 05 Nov 2016 16:08
+5 Thumb up Thumb down

Si je comprends bien, je dois cesser de tenter de faire pousser du viol?

Le cliquetis 05 Nov 2016 22:46
+5 Thumb up Thumb down

http://lesbrutes.telequebec.tv/

Je viens de découvrir que les gauchiasses peuvent sauver du temps et de l’argent et éviter d’aller dans une discipline des sciences sociales à l’université. Cette émission a la même mission pédagogique : rien de scientifique, juste du militantisme.

Alerte au crétin 06 Nov 2016 11:43

Ça paraît que tu connais ça, l’université.

Le cliquetis 06 Nov 2016 17:05

Quand la gauchiasse est détectée, elle panique, tente de faire diversion, en voilà un exemple.

Karl Marx F.Y.A. 05 Nov 2016 22:48
+3 Thumb up Thumb down

Je vais suggérer ces 2 Ding & Dong au prix Nobel de littérature de l’an prochain…

Bob la Moppe 06 Nov 2016 12:30
+6 Thumb up Thumb down

Ainsi va cette nouvelle génération de « féministes » qui répètent tel des perroquets,sans vraiment comprendre ce qu’elles lisent sur les divers blogues … Un féminisme plus blanc que blanc, centré sur les « privilèges » des femmes occidentales. La majorité des filles qui finissent leur argumentaire avec un « Deal. With. It » n’ont pas plus de 30 ans, et ne font que répéter des concepts qu’elles n’ont en fait, jamais étudiés, un peu comme les ptits gars de la même génération qui croient que le sexe, ça doit se passer comme dans les films de culs, la génération internet à son meilleur!

Ben Clinton fils illégitime 06 Nov 2016 13:51
+2 Thumb up Thumb down
A droite du 450 06 Nov 2016 15:32
+8 Thumb up Thumb down

My god qu’elles sont nulles… C’est tellement pathétique de voir des gens qui se croient intelligents et « in »… criss que j’suis tanné des wanna be.

La clique de Mtl-Nord 06 Nov 2016 21:05
-1 Thumb up Thumb down

Évidemment tout le monde a entendu parler de ce crime sordide, une fille de 19 ans a été battue par hasard sur le bord d’une petite ville américaine du Mississippi. Elle a ensuite été aspergée d’essence, dans sa bouche et dans son nez, brûlée vive sur 98% de son corps. Elle est morte à l’hôpital.

Ah mais non, il ne s’agissait pas d’un crime raciste, puisque la victime est une fille blanche. Ça n’a évidemment pas fait le tour du monde comme la photo du petit enfant noyé de 3 ans (qui a servi à de la propagande pro-réfugiés…).

Imaginez si ça l’avait été le contraire avec un agresseur blanc et une victime noire…

http://people.com/crime/jessica-chambers-suspect-quentin-tellis-extradited-to-mississippi/

S'trop Mongol 07 Nov 2016 8:33
+5 Thumb up Thumb down

La culture du viol, c’est plus en Iran, au Pakistan et en Arabie Saoudite que ça se passe. On devrait les envoyer faire un stage là-bas, elles y seraient plus utile.

Jérôme Le Poitras 07 Nov 2016 14:36

L’Inde ne donne pas sa place, l’Égypte également, en fait pas maltous les pays arabes… bref, tout ce qui est foncé et non-chrétien.

haut de page