Jérome landry imite son idole Jeff Fillion!

Sauf, que contrairement à Fillion, Landry écrit pour Québécor compétiteur de La Presse.

Jérome Landry va se faire aimer à La Presse.

Chroniqueur/chroniqueuse de La Presse rappelez-vous de ce tweet-là!

On peut être d’accord ou non avec Landry, mais lorsque t’es un employé de Québécor qui écrit une petite chronique de 300 mots qui résume ce que t’as dit à la radio dans la dernière semaine qui varge sur le concurrent, c’est cheap.

Commentaire inutile à m’envoyer: Il est aussi à Denis Lévesque!

11 réflexions au sujet de « Jérome landry imite son idole Jeff Fillion! »

  1. Alexandre Taillefaire

    J’ai eu peur en lisant le titre de ton post clique, j’ai cru qu’il allait lui aussi menacer de me poursuivre.

    PS Jeff, si tu lis ceci: ça s’en vient tu bientôt ta poursuite?? C’est pas aussi compliqué que de se présenter à la marie, come on.

    (8)
  2. L'épinette

    La Presse perd de l’argent année après année mais comme elle agit en organe de propagande relativement efficace du tandem PLQ/Power Corp/PLC, ça vaut amplement le coût de la garder en vie. Où pourrait-on lire le cheerleader du PLQ Denis Lessard ou les pleurnichages pro-diversité de Marc Cassivi sans ça?

    (8)
  3. poptart

    Mais je ne comprends même pas son point? Quel est le problème avec cette une de la Presse?

    Qu’on aime ou non la Presse, c’est très légitime de se questionner sur la pertinence des États-Unis, qui sont objectivement une puissance moins puissante qu’avant, et dont l’influence décline….

    Surtout que si on lit ces articles, on apprend que finalement, la réponse à la question est NON: ce serait très difficile de se passer des États-Unis. Bref, ce dossier est plutôt un hommage aux États-Unis. Très belle infographie en passant.

    (5)
  4. Vital Laforce

    Et si on se contentait de parler du fond de la question: à savoir pourquoi La Presse (ou La Presse +) est effectivement de moins en moins lu?

    (6)
    1. Fred

      Je pense que leurs nombreux biais sont trop présents, ça peut faire fuir des lecteurs qui ne pensent pas nécessairement comme eux.

      (-1)
  5. Un fin analyste

    D’un côté, on a les médias de gauche multiculturels comme La Presse et Radio-Canada, qui joignent de plus en plus la mouvance « safe space »-appropriation culturelle-l’homme blanc est la gangrène de l’humanité.

    De l’autre, on a les radio-poubelles et une partie de Québecor, qui jouent la carte raciste-anti environnement-pro USA-pro Trump.

    Pis les gens raisonnables et nuancés, eux, ils se sentent pas mal tout seuls.

    (-3)
  6. Fabien LAmour

    La Presse, c’est un outil de propagande pour le parti liberal (Qc ou Ottawa) et pour le parti democrate aux E-U. Aucun respect pour ce torchon. Lache-pas Dubuc, tu vas l’avoir ton siege de senateur toi aussi!

    (-4)
  7. La clique de Québec

    Reste que cette une de La Presse est effectivement ridicule, parce qu’il s’agit d’une une militante, loin de la supposée objectivité journalistique.

    (-5)

Les commentaires sont fermés.