47 réflexions au sujet de « D’accord ou non? »

  1. Zigèle

    Faudrait qu’on cesse de parler de Lisée : aux prochaines élections son parti sera dissout car il ne fera élire qu’une poignée de députés, moins que les doigts d’une main. C’est plate à dire, mais ce sera au tour de François Legault de nous bullshiter au quotidien à titre de nouveau Premier Ministre. Les astres sont placés pour que ce soit son tour.

    (-3)
    1. Le problème avec les médias sociaux

      Prochaine élection, je ne sais pas. Mais ce serait franchement bénéfique. Tant que les électeurs francophones seront divisés entre la CAQ et le PQ, les libéraux resteront tranquillement au pouvoir grâce au vote monolithique des minorités.

      (37)
      1. Voix d'Outre Tombe

         »les libéraux resteront tranquillement au pouvoir grâce au vote monolithique des minorités. » Hé oui, l’Argent et le vote ethnique.

        (37)
    2. Un automobiliste-cycliste

      @Zigèle;j’espère que vous gagnez pas votre vie a  »prédire l’avenir »parce que vous êtes mieux de changer de métier,François LeGros n’a aucune chances et si jamais les Libéraux sont en perte de vitesse(sondages),on va changer le chef(comme aux dernières élections) et les Québécois vont tous lécher le cul du nouveau chef.

      (5)
  2. Y'é tard, et la visite décolle pas

    Hey, les ethniques et autres rapaces: vous voulez vivre en anglais en Amérique du Nord? Parfait, pour cela, vous avez neuf provinces et 50 États américains. Toutefois, si vous installez vos grosses fesses au Québec, parlez notre langue. C’est simple et c’est non négociable.

    (37)
    1. Les rapaces

      Si vous êtes si fiers de votre « fransais » , commencez dont par l’apprendre à vos habitants, dans tous les sens du terme!

      (-23)
      1. batoche

        Quel argument bidon de plus en plus utilisé par des crétins en manque d’arguments. Comme s’il fallait parler un français impeccable et avoir une prose à la Victor Hugo pour exiger que le Québec soit français d’abord.

        (28)
      2. Y'é tard, et la visite décolle pas

        Oui, c’est triste et vrai, les Québécois parlent très mal leur langue, surtout les crétins de jeunes, qui la massacrent avec leur pitoyable et ridicule franglais.

        Cela dit, ça n’a rien à voir avec les détestables ethniques qui débarquent chez nous (sans nécessairement être invités) en nous manquant de respect, en rejetant nos valeurs et notre culture, et en refusant de parler notre langue par pur racisme.

        Qu’ils dégagent, on s’en portera tous mieux.

        (23)
    2. Un B.S. quelconque

      T’as oublié les trois territoires où leur présence est souhaitée !!! Les Inuits disent qu’ils goûtent épicés…

      (4)
    3. Rachid le Rabin

      jpense que y’en a une pas pire gang qui se crisse pas mal de ton « non-négociable » mon ptit Patof!

      (-8)
      1. Y'é tard, et la visite décolle pas

        Mon champion, c’est certain que quand des larbins comme toi s’étendent tels de tapis pour leur parler en anglais, les rapaces et autres importés ont beau jeu.

        On est chez nous, et tout ce qui s’installe ici doit s’adapter à nous, pas le contraire. Tu feras le message à ta tribu.

        (0)
        1. God

          Est-ce que tes ancêtres ont fait la même chose en arrivant ici? ils ont suivi les coutumes Indienne c’est ca? et leurs valeurs et tout?

          (2)
  3. Vital Laforce

    Visiblement, ce M. Garcia ne connaît pas vraiment l’histoire du Canada des 50 dernières années. Ce qui a fait de Toronto une mégalopole de classe mondiale c’est surtout la voie maritime du St-Laurent coupé du déplacement des sièges sociaux de Montréal à Toronto. De plus les immigrants asiatiques sont concentrés à Vancouver, pas Toronto.

    (29)
    1. Indien

      Toronto a utilisé le même raccourci qu’à Vancouver, sauf qu’au lieu d’attirer des millionnaires chinois, cette ville a ouvert ses portes à des millionnaires de pays du tiers-monde de l’Asie du sud. Ce sont des gens de business, pas des travailleurs spécialisées. Garcia ne connaît pas l’histoire en effet.

      (20)
      1. Vital Laforce

        Exact et j’ajouterai que ces indiens, qui ont été une colonie anglaise, maîtrisaient l’anglais lorsqu’il sont arrivé à Toronto. Malheureusement pour nous, il n’y a pas grands millionnaires dans les pays de la francophonie qui veulent venir s’établir à Montréal. Disons que c’est pas en Algérie, en Haiti ou au Sénégal qu’on pourrait recevoir ces immigrants ou une quelconque main d’œuvre spécialisée.

        (8)
  4. Dona Conna

    Juste comme ça: un Haïtien te garroche pas sa religion en plein dans ta face sans que tu ne l’aie sollicité.

    (24)
    1. Jeanvingt23

      Non, mais tu aurais peur de te promener sur la rue à Montréal-nord tard le soir pauvre gauchiasse. Des foulards pis des noirs on en a assez au Québec, seul Legault le reconnait, VOTONS CAQ.

      (3)
    2. Globul

      Ahah belle hypocrisie. Les gens critiquent autant sauf que là on dira qu’ils sont des BS, qu’ils ne sont pas éduqués et qu’ils deviendront des fardeaux pour la population.

      Regardons les choses en face, la population à peur des étrangers

      (-4)
      1. Dr.Doggie

        « Regardons les choses en face, la population à peur des étrangers »

        Regardons les choses en face, il y a certain % de la population qui croit que de ne pas aimer les étrangers c’est la pire chose qu’on peut faire dans la vie. On ne sait pas trop où ils ont pris cette idée-là mais ils aiment répéter la même à chaque fois en s’imaginant que c’est un argument valide.

        (3)
      2. Le Hibou à bout

        C’est pas parce que toi t’es un peureux que la population l’est nécessairement. On peut ne pas aimer quelque chose sans en avoir peur.

        Quand j’étais jeune, je n’aimais pas que ma mère entre dans ma chambre sans cogner. Est-ce que j’avais peur d’elle? Non.

        (-6)
  5. l'ex-cité

    Si tu veux un lift pour Toronto, ça va me faire plaisir de t’y reconduire avec tout tes bagages…

    (26)
  6. Trex

    La recette du succès, c’est une immigration strictement occidentale et/ou d’origine européenne. Comme l’a été le Canada, les États-Unis, l’Australie, l’Argentine, le sud du Brésil…

    Vous voyez la tendance? Des peuples européens qui reproduisent des sociétés à l’européenne.

    (18)
  7. Le Hibou à bout

    Cher Gabriel,

    1) Il est normal que nous ne reconnaissons pas des diplômes du tiers-monde et qu’une certaine mise à niveau soit nécessaire. Même la piètre UQAM est supérieure aux universités maghrébines.
    2) Non, on aime pas ça le symbole de soumission de la femme, symbole d’ailleurs utilisé par des extrémistes islamistes désireux d’envahir l’espace public par le prosélytisme. On préfère les musulmans ouverts comme Djemila Benhabib, Karim Akouche, Aziz Farès etc…
    3) Non, on ne veux pas de cimetière musulman, symbole du repli identitaire d’une minorité. D’ailleurs plein de musulmans québécois sont d’accord pour un cimetière multiconfessionnel. Seuls les islamistes intégristes (encore eux!) souhaitent être enterrés séparément. On vit ensemble ou pas?
    4) Je ne sais pas où tu résides mais dans la grande partie du Québec tu peux te trouver une job en français. D’ailleurs, il y a pénurie de main d’oeuvre en région (oui, il existe un Québec en dehors de Montréal), il serait peut-être intéressant pour tes chums musulmans d’aller y jeter un oeil?
    5) Qu’ils parlent la langue qu’ils veulent à la maison, l’important est qu’ils francisent leurs enfants et qu’ils apprennent eux-même un français acceptable afin de ne pas se couper du reste du Québec. Nous ne sommes un territoire francophone depuis 400 ans, la langue d’usage en public est donc le français. Pas l’anglais, l’arabe ou le chinois.

    (16)
  8. Joël, Éric et Jasmin

    Nous sommes tous les trois complexés face à la beauté de Gabriel Garcia Curiel. Puis, prononcer son nom en roulant les «r» est empreint d’une extrême sensualité.
    Qu’est-ce qui se passe, Joël?
    Je veux juste rajouter que je ne lui ferais pas mal si je le croise dans un parc! Je tiens pu en place!
    Suis-je en train de replonger entre l’ombre et la lumière?
    Ah non, pas encore, retourne donc sur plateau de Pénélope McQuade et Jean-Luc Mongrain pour faire brailler les matantes et les sacoches…

    (10)
  9. Ti-Bert

    Le principal c’est qu’il ne faut pas qu’ils soient barbu ou qu’elles portent un voile ou tout autre costume dégoutant.

    (7)
  10. Lisée ,réveil avec ton parti pas à jour ,complètement dépassé par la réalité

    On ne veut pas des gens qui ont la même langue, on veut des gens qui ont la même religion ! Le danger ce n’est pas tant l’immigration que l’islamisation qui lui est un vrai problème partout sur la planète . Trop d’islam va tuer une nation, sa culture et ses valeurs ! Je préfère avoir un Polonais qui ne sait pas un foutu mot de français mais qui va s’intégrer que 100 qui parlent français et qui vont vouloir 2000 accommodements pour leur idéologie barbare pour ensuite me l’imposer quand ils seront majoritaires !

    (5)
    1. 101

      «Je préfère avoir un Polonais qui ne sait pas un foutu mot de français mais qui va s’intégrer».

      Justement, la moindre des choses quand tu veux t’intégrer, c’est de parler la langue de ceux qui t’accueillent, te torchent et acceptent que tu reçoives tous les services même si tu n’as pas payé une maudite cenne d’impôt.

      Des sales rapaces non désirés qui ne parlent pas notre langue et qui nous manquent de respect, on n’en veut plus. Qu’ils aillent vivre à Toronto, Vancouver ou ailleurs. Bon débarras.

      (2)
  11. L'épinette

    On a ici un adepte de l’idéologie multiculturaliste bien en règle. n’est pas pour rien que MBC parle de l’inversion du devoir d’intégration. Le discours de ce Gabriel est de plus en plus en vogue chez les tenants de la religion de la diversité: tout repose sur la société d’accueil et si l’intégration ne fonctionne pas, ce sera la faute de celle-ci, jamais celle de la communauté immigrante, sous peine de passer pour un infréquentable raciste.

    Comme le disait Spengler: «We’re doomed».

    (16)
    1. Trex

      Faudrait que le monde cesse de se senir intimidé à se faire traiter de « raciste ».

      « Hey papa, comment ça que les blancs sont devenus une minorité dans leur propre pays et que tout s’est effondré comme à Détroit? »

      -« Ah on avait peur de se faire traiter de gros noms méchants méchants »

      (13)
      1. Juste de même

        Y faut je te le dise : t’es un cave man !

        Inventer une discussion avec son enfant pour faire valoir son point est ridicule et ignoble.

        Eurk !

        (-11)
    2. Misère...

      Spengler = le chaînon entre Nietzsche et H I T L E R .

      Moi aussi j’adore les superstitions historicistes.

      (-2)
        1. Misère...

          Non.

          Il aurait fallu que je fasse un « lien avec la Shoah ou le N A Z I S M E alors que le sujet de départ ne s’y prêtait pas », ce qui n’est pas le cas.

          Désolé mon téteux !

          (-5)
  12. Le problème avec les médias sociaux

    En se restreignant aux immigrants francophones, on envoie les allophones qualifiés à Toronto. Ça contribue au déclin économique de Montŕéal, réduisant de facto le pouvoir d’attraction de la langue française au Canada. C’est aussi plate que ça.

    Nous sommes condamnés à être meilleurs que les Anglos du reste du continent. Nous devons être meilleurs en affaires, plus instruits et mieux organisés. Sinon, ben, ce sera la Louisiane du nord.

    Vaste programme…

    (-1)
  13. lemoutongris

    Aucunement supris. Les #separaciste n’ont d’yeux que pour les personnes qui parlent français, peu importe les compétences. Ça donne, oui, des personnes qui parlent français mais qui tendent à se ghettoïser comme plusieurs musulmans.

    Toutefois, c’est une idée très sotte. On ignore ainsi les locuteurs de langues latines qui pourraient apprendre facilement le français. Et même un anglophone le moindrement futé se rendra compte que parler français l’avantage LUI parce qu’il fera de meilleurs profits. Sleeman l’a compris rapidement

    (-6)
  14. Rachid le Rabin

    Sur environ 98% des commentaires racistes (la tolérance de la Clique est directement proportionnelle aux revenus publicitaires, j’imagine), aucun des brillants illuminés ne fait référence au texte original, démontrant ainsi leur analphabétisme fonctionnel (incompréhension de lecture) et que leurs arguments ne sont que le fruit de leur ignorance transmise depuis plusieurs générations..!

    (-11)

Les commentaires sont fermés.