Lol, Antoine Robitaille qui protège son JDM!

Tu l’as avalé de travers, mon Antoine???

C’est clair que lorsqu’il était au Devoir il pensait la même chose!

Robitaille veut être le prochain employé du mois!

À quand un selfie avec PKP???

Commentaire inutile à m’envoyer: il est rendu big, lui, on le voit sur tous les réseaux!

31 réflexions au sujet de « Lol, Antoine Robitaille qui protège son JDM! »

  1. Yannick

    Sérieusement Clique, en matière de tirer sur le mauvais message, tu es un maître.

    L’intervention d’Antoine Robitaille n’a rien à voir avec la défense du JDM. C’est surtout une sortie contre l’anonymat lâche qui sévit grandement sur internet.

    D’ailleurs, je trouve qu’il a raison à 100%.

    (74)
    1. Pieter Marie Julien de Groof

      C’est plus vieux qu’internet, le débat de l’anonymité. Je n’ai jamais compris pourquoi poster sous son vrai nom serait un gage de vérité et de professionnalisme, surtout quand on est 120 à avoir le même et encore, un nom plasusible n’est pas nécessairement vrai. Il y a des faits et des opinions qui ne peuvent se dire au grand jour, et les risques d’harcèlement sont trop élevés pour dévoiler sa face et son nom dans un forum.

      (3)
    2. Le malicieux

      Ben oui, ça ne faciliterai pas du tout le harcèlement, que ce soit politique ou sexuel.

      Faut comprendre que ce discours,ces « inquiétudes », porté par, tiens tiens, des journalopes et autres commenteteux vise a faire « farmer la yeule » au peuple.

      Il y a déjà des moyens faciles et éprouvés pour dénicher un vididu ayant dérapé grave, ce débat est donc fallacieux.

      Non, le but de la manœuvre, c’est éventuellement de pouvoir « shamer » des adversaires.

      (-15)
  2. Vital Laforce

    Pas sûr de te suivre Clique…

    Quand PY Lord défend son employeur (i.e. CKOI) il mène une entrevue « solide » mais quand Antoine Robitaille dénonce un troll qui attaque son employeur tu le ramasses???

    (30)
  3. Lise Thériault

    Notre parti songe à hausser les exigence de maitrise correc de la langue francophone dedans de les tests poux devenir enseignement.

    (20)
  4. Le problème avec les médias sociaux

    Rien de bien traumatisant dans tout ça. Le gorille attaque, Antoine réplique et Lise, ben, Lise a parle comme d’habetude.

    (15)
  5. Le malicieux

    To-caille Robitaille est un idiot: il s’en prend au messager au lieu du message. Il est toujours comique de constater qu’hors des environnements contrôlés auxquels ils sont habitué, ils perdent tous leurs moyens.

    D’autant plus qu’avec la tentative de doxing de CNN, il convient d’être prudent..

    Un simple commentateur lambda qui ne gagne pas sa vie a commenter n’a aucunement a se dévoiler, il suffit de suivre l’actualité pour savoir pourquoi.

    Un autre journaloppe au ordre.

    (7)
  6. turlucucu chapeau pointu

    moi je pense sérieusement que le Monsieur devrait etre quelqu’un de plus libre, quand décembre revient la neige et le froid empeche souvent les gens de profité de leur journée.

    (0)
  7. Ah bon !

    De toute façon, on se demande ce que Robitaille fait dans l’Empire Quebecor…c’est comme si René Lecavalier avait travaillé à TVA Sports…

    (-11)
    1. La Clique de Québec

      Oui il y a beaucoup de médiocrité chez Quebecor mais on y retrouve également les esprits les plus éclairés parmi la caste de journalistes et chroniqueurs québécois actuels: Michel Hébert, Mathieu Bock-Côté ou Joseph Facal n’ont absolument rien à envier intellectuellement à des Marie-Louise Arseneault, Marc Cassivi, Rima Elkouri, Josée Blanchette, Judith Lussier etc etc…

      Tsé, oui Quebecor a Richard Martineau, mais faut-il rappeler que Le Devoir a Odile Tremblay et Vil Fabrice?

      (21)
      1. Tirez-en vos conclusions

        Si elle était scout, le surnom de Marie-Louise Arsenault» serait sans doute «Promotion canapé».

        (1)
      2. Le malicieux

        Michel Hébert, je te l’accorde, mais les deux autres?

        Bock-côté trippe « finky », difficile de parler d’un esprit éclairé, ce qui n’enlève rien a sa verve, sa pensée étant par ailleurs performante la plupart du temps. Mais finky?

        Quand a facal… C’est le docteur hamel de notre époque…

        Les journalopes prenant le parti d’Israël après y avoir été invité.., aucune crédibilité .

        (-7)
      3. Le problème avec les médias sociaux

        Je seconde!

        Le snobisme envers le JdM/JdQ est l’affaire des pédants qui se font une fierté d’afficher leur attachement au Devoir, sans toutefois le lire.

        (-25)
    2. Rectitude politique, je te pisses à la raie

      Même chose pour Bock-Côté : le « lecteur » type du Hournal de Mourial peine à comprendre un entrefilet formatté d’AFP; imaginez quand Mathieu sort l’artillerie lourde sur des sujets complexes qui nécessitent un certain niveau de culture.

      Et pour la minorité qui le peut, il prêchera de toutes façons, sur le fond, à des convertis.

      C’est comme jeter des perles aux cochons…

      Mathieu Bock-Côté serait autrement plus utile au Devoir : dans ce nid de socialos-cocos-bobos, chaque nouveau converti (oui, oui, c’est possible) serait un gain net pour le Québec qui en a marre du gauchisme sclérosant ambiant érigé en système immuable.

      (14)
      1. L'épinette

        Christian Rioux fait déjà du très bon travail au Devoir mais à chacune de ses chroniques, tu as plusieurs bobos-collabos qui, à défaut d’être capable d’argumenter, s’insurgent en lançant les éternelles accusations vides de racisme, xénophobie, etc…

        (3)
      2. Le malicieux

        Bock côté aurait été a son aise au devoir, mais au devoir de jadis, celui dont la devise était » fais ce que doit », aujourdhui, c’est  » de notre temps »… Soit le contraire.

        C’est pourquoi le jour de l’embauche du volubile commentateur au devoir, les poules auront des dents.

        (3)

Les commentaires sont fermés.