75 réflexions au sujet de « Martine, Martine, Martiiiine… »

  1. Le Hutin

    La confédération canadienne, entité purement administrative d’à peine 50 ans dans son état actuel (on est loin de la Rome éternelle !), n’est pas le carcan que l’on croit. Il a toujours été possible d’en sortir « si ça ne faisait plus notre affaire » pour citer Duplessis. Rien ne sert de s’apitoyer. On a passé proche en 95, il faut travailler pour que la prochaine fois soit la bonne.

    (46)
    1. Le gars qui agit

      Les choses vont être tellement différentes le lendemain d’un référendum. On va pouvoir enfin s’auto-déterminer et faire les choses à notre manière. Fini l’oppression du Fédéral et des Canadiens anglais, fini la dissolution du fait français par les maudits anglo qui veulent notre assimilation. Je rêve d’un Québec libre totalement différent du Québec actuel, pas avantagé par un calcul politiquement partial de la péréquation. Un Québec qui a une importance et son mot à dire mondialement avec un siège à l’ONU. Un Québec capable de protéger sa culture de sa contamination anglosaxonne par le Canada anglais.

      (6)
      1. La fille qui pense

        Belle appropriation merci! Un peu d’originalité serait bienvenu! Mais je me permets de répondre quand même (malgré l’ironie évidente).

        Contrairement à ce que défend QS, je pense que la souveraineté du Québec est rétrograde. Je pense que le concept d’État est désuet et n’est qu’une survivance d’un autre siècle. L’avenir est au mondialisme et à la rupture des frontières. Auparavant, il y avait une appartenance à quelque chose de traditionnel, un ancrage à quelque chose qui nous rattachait au passé, qui brimait notre liberté de choisir actuelle en quelque sorte; ce qui s’installe, c’est une liberté de choisir dénuée de toute contrainte, une absence d’ancrage et une ouverture aux possibilités. Auparavant, je naissais homme et je le restais en fonction de l’ancrage fondamental des traditions; aujourd’hui, je me pose « y » quand bien même je suis né « x » en fonction de l’ancrage fondamental des traditions. On ne croit plus à une essence qui nous détermine d’en haut et que nous devons croire sans appel. Aujourd’hui, nous nous posons nous-mêmes, nous croyons que l’essence qui détermine qui nous sommes est déterminée par notre liberté de choisir immédiate.

        L’indépendance du Québec? Plein le cul de cette idée rétrograde d’un autre siècle qui me détermine comme Québécoise par essence. Je suis humaine par essence, point barre!

        (-31)
        1. Le Hutin

          Le Québec a une histoire, une nation et un avenir comme tel. Ce ne sont pas quelques trotskistes paumés qui y changeront quoi que ce soit.

          (8)
        2. Cré Basile

          En quoi le Canada répond à ton désir absolue de liberté et de non déterminisme??? Lui aussi évolue dans un cadre bien déterminé, en particulier par une constitution héritée des Britanniques (Acte constitutionnel de l’Amérique du Nord Britannique).

          (2)
        3. L'arbre qui cache la forêt

          « Le Québec a … un avenir »

          C’est une farce j’espère. J’en reviens pas comment certains sont aveuglés (ou simplement lobotomisés). Oublie les concepts de nation et de souverraineté d’État, c’est des mots dont se servent politiciens et journalistes qui n’ont pkus d’effectivité réelle.

          (-3)
    2. Mike

      Donne-moi une seule et bonne raison pourquoi un émigré voudra la séparation du Québec ? Ça arrivera jamais, jamais, jamais. Parizeau l’a bien dit. Dans pas long on va être 11 Million au Québec, soit 6 Million d’émigrés et 5 Million de souches.
      Moi, j’ai ma terre, vous non, les émigrés oui. Vous allez brailler quand vous aller comprendre.

      (-7)
      1. Le Hutin

        Parizeau s’est trompé à l’époque. L’échec du référendum de 95 n’était pas tant imputable au « vote ethnique » qu’aux 34 % de « pures laines » qui ont trahi leurs ancêtres et leurs descendants en votant non. Et oui, étant donné la tendance démographique actuelle et le travail de sabotage libéral, il devient effectivement de plus en plus urgent d’agir.

        (2)
      1. Chasseur de colonisés

        C’est de l’argent que le Canada nous doit, pendant 200 ans c’est le Québec qui a financé le développement de l’ouest.

        (3)
      2. Art Vandelay

        Non c’est pas parce qu’ils nous haïssent, mais plutôt pour nous donner l’impression qu’on dépend du Canada. Qu’en dehors de la fédération, le Québec serait un tiers-monde à moitié civilisé

        (2)
  2. Juste teint en trou d'eau

    Je me demandais ca juste comme ca ?? Pourquoi on doit absolument détruire (sans arguments ou raisons) cette femme à chaques commentaire ou apparition qu’elle fait ?? La reine te souhaite une bonne Fête de toute la Canada Martine XoxoxXo.

    (11)
  3. Cré Basile

    Les politiciens Lafontaine et Baldwin ont posé les premières fondations du Canada en utilisant le terme « confédération » (union d’états indépendants) pour faire en réalité une « fédération » (un corps administratif central réunissant des gouvernements régionaux).

    Voilà pour l’astuce…

    Pour ceux qui n’auraient pas encore compris. Lol.

    Bonne fête, Canada!

    (6)
  4. Ah bon !

    Inviter un Québécois à participer aux célébrations de la Fête du Canada c’est comme inviter un jeune qui est intimidé à l’ecole à participer aux célébrations de la fête de son intimidateur…

    (5)
  5. Justin en Nono de la meute avec un harley en chandail du che

    Il y aurait pas de séparation si on remplit le Québec de musulman.

    (3)
  6. Batoche

    Le Canada est un non-pays, un territoire vague uni par un chemin de fer et rien d’autre. Une sorte de terrain de jeu pour des big shots de la finance britanniques, puis américains, pour venir «brasser du capital». CE non-pays a autant de destin politique qu’une plate forme pétrolière en haute mer: un endroit où on vient faire de l’argent mais où personne n’est vraiment attaché, chacun pensant à son pays véritable pays d’origine.

    Alors bonne fête à ce territoire vague.

    (2)
  7. Denis Réal Ité

    Que ça nous plaise ou non, qu’on s’y sente chez soi ou pas, qu’on l’aime ou le déteste, ce que l’on appelle le Canada est le pays où l’on vit. Quand Martine voyage à l’etranger, elle utilise ce que l’on apelle le passeport canadien. Et jusqu’à tout récemment, elle dirigeait une formation qui siège au Parlement de ce que l’on appelle le Canada.

    En ce jour de la fête du Canada, Martine a fait preuve de ce que l’on appelle un manque d’élégance.

    Ma fête nationale est le 24 juin. Ce n’est pas une raison pour rabaisser ou insulter ceux qui célèbrent la leur le 1er juillet ou ceux qui se sentent à la fois Québécois et Canadiens…

    (1)
    1. Réalisme

      Salut Malicieux, pas mal facile. Et ouaip tes le seul dans ton coin a virer ça de même quand ça la aucun rapport. c’est la ?? fois. Tu sais, tu as aidé a discréditer tout le mouvement dans lequel tu milite ? Puis tu continue chaque jour.

      (-10)
  8. Déni-Réal Ité

    Que ça nous plaise ou non, qu’on s’y sente chez soi ou pas, qu’on l’aime ou le déteste, ce que l’on appelle le Canada est le pays où l’on vit. Quand Martine voyage à l’etranger, elle utilise ce que l’on apelle le passeport canadien. Et jusqu’à tout récemment, elle dirigeait une formation qui siège au Parlement de ce que l’on appelle le Canada.

    En ce jour de la fête du Canada, Martine a fait preuve de ce que l’on appelle un manque d’élégance.

    Ma fête nationale est le 24 juin. Ce n’est pas une raison pour rabaisser ou insulter ceux qui célèbrent la leur le 1er juillet ou ceux qui se sentent à la fois Québécois et Canadiens…

    (-1)
  9. Toute la vérité, rien que la vérité

    Martine , enfile ton petit bikini et fait nous un beau selfi (ego portrait ) avec ton plus beau sourire! Il fait chaud.

    (-1)
  10. Québec Love

    On va s’en ennuyer de Martine, elle n’a pas de filtre, elle est divertissante, faudrait trouver une façon de la ramener dans le décor…

    (-1)
  11. Mourrial City

    Une autre déconnectée qui ne voit pas plus loin que son nez et de son nombril. Continue de prêcher dans le désert pauvre inconsciente.

    (-4)
  12. Bonne Fête Canada!

    Incroyable de voir tous ces séparatatas venir ici défendre Titine, or, tout ce que le Bloc québécois a trouvé de mieux à faire est de la foutre dehors! Et pas à peu près…

    Un séparatata a une explication? Parce que comme profondeur de raisonnement, on a déjà vu mieux.

    (-5)
  13. M. Constate

    C’est bel et bien pour ces genre de commentaires que Titine n’a plus son poste. Quand tu ne connais rien de ton adversaire en politique, t’es crissement nul. Son incompétence se traduisait par son désir de parler plus de la Catalogne que du Canada lors des rencontres avec le caucus du BQ.

    (-6)
    1. L'épinette

      Je viens de lire tous les commentaires en partant du haut et jusqu’à présent, c’est vous qui paraissez le plus « fru » et (agressif).

      (7)
      1. Ti levesque

        Ce n’est pas mon constat. Les séparateux versent leur haine sur ceux qui ne pensent pas comme eux.

        (-5)
  14. Happy Canada day

    Elle est bien contente d’avoir son chèque du canada comme député. Méchant canada 🇨🇦

    (-13)
    1. phil

      Elle n’est pas député fédérale ! Elle est député à l’Assemblée nationale du Québec.

      Ça ne l’empêchait pas d’être chef du BQ, mais sans siéger car pas élue !

      Tu as droit de vote, toi ? Ça c’est inquiétant…..

      (13)
        1. phil

          Toi, arrive en ville ! Elle est toujours député au provincial, du comté de Vachon. Elle n’est plus membre du PQ et siège comme indépendante, mais toujours député. Renseigne-toi avant d’écrire des sottises.

          (4)
        2. Ti levesque

          Regarde toi aller elle n’est plus députe de rien. Des sottises de ta grande gueule, elle a quitter ses fonctions. Encore un ti joe connaissant qui parle pour rien dire

          (-1)
      1. Paul

        On s’en fout elle profite du canada en crachant dessous pas nouveau des separateux dans ton genre.

        La petite boss des bécosses n’est pas rester cheffe longtemps. Même les separateux voulaient se séparer d’elle. Belle gang de bouffon et toi le twit tu dois voter pour cette gang de crackpot

        (-8)
    2. Art Vandelay

      Bien oui, le Canada nous offre gracieusement le salaire des députés. Les Québécois ne versent absolument aucune taxe et impôts qui sert, entre autre, à payer le salaire des élus représentant des circonscriptions du Québec…

      (1)
  15. Bonne Fête Canada!

    Appropriation…neutralisation…domination…sauf qu’ils nous envoient bien quand même plus de $11 Milliards en péréquation par année non?

    Pour une nation qui veut nous faire disparaître, c’est pas vraiment la bonne façon, du moins d’après moi.

    (-15)
    1. Un automobiliste-cycliste

      On envoie beaucoup plus que 11 milliards d’impôts et de taxes a Ottawa a tous les ans.

      (15)
        1. Paul Lemoine-Allaire

          L’autre avec son article qui relate les comptes de… 2012! En 2012, le déficit fédéral était de 26 G$. C’est à dire que si le minable gouvernement fédéral savait équilibrer un budget (ce qui n’est pas le cas depuis 2007), on pourrait retrancher déjà environ le quart de ce 26 G$. , soit 6,5 G$.

          Anyway, même avec un déficit (sur papier et non dans les faits) de 16 milliards, le Québec sortirait gagnant financièrement. Pourquoi? L’élimination des dédoublements, l’injection de 100% de notre argent vers quelque chose qui est d’intérêt pour nous (et non pas prendre de l’argent québécoises pour subventionner du pétrole de l’ouest, des chantiers maritimes à Halifax ou une ligne hydroélectrique à Terre-Neuve…)

          https://www.ledevoir.com/politique/quebec/470866/des-avantages-financiers-a-se-separer-du-canada

          Sinon, tout est expliqué ici, notamment les distorsions causés par les méthodes de calcul de l’ISQ, qui surestiment ce que le Québec envoie au fédéral car il calcule sur la base du poids de la population et non du PIB.
          https://quebec.huffingtonpost.ca/etienne-boudou-laforce/finances-et-independance_b_10143178.html

          J’ai un profond respect pour Michel Hébert, mais simplement interpréter des données brutes d’un organisme gouvernemental sans comprendre la méthode de calcul est un peu niais.

          (6)
        2. Bonne Fête Canada!

          @ Paul le moine à l’air:

          Super crédible votre référence; une étude de la SSJB… Misère! Et bien sûr, aucunement biaisée. Manque juste des commentaires élogieux de Léo-Paul Lauzon tiens…

          Les stats que je vous ai fournies et qui venaient tout droit du journal de celui qui se garde en réserve pour le républik du Québek et de stats QUÉBEC (on est loin d’un organisme tendancieux comme le vôtre), confirment noir sur Blanc que la province ne peut décemment survivre sans l’aide de nos frères Canadiens.

          Au fait, on attend toujours votre budget de l’an 1… Et pourquoi les péquistes tiennent-t-ils autant à camoufler leur article PREMIER à chaque élection?

          (0)
      1. Séraphin Poudrier

        Quand le ratio entre ce que l’on envoie et ce que l’on reçoit ressemblera à celui de l’Alberta ton argument aura plus d’allure.

        (-3)
    2. Bernard Pivot

      Un autre poisson qui croit que c’est de l’argent qu’ils donnent. Continue de dormir profondément.

      (14)
    3. Ah bon !

      Va lire la chronique de vendredi passé de Paul Journet dans La Presse sur la péréquation…ton argument est dépassé et ne tient plus…l’argument de la péréquation utilisé contre l’indépendance est aussi niaiseux et dépassé que celui qui nous dit qu’on va perdre nos pensions de vieillesse…

      (11)
    4. M. Constate

      Tiens, un autre esti de crétin qui utilise les arguments des Quebec haters pour se penser ben smatte. Pauvre petit tapis rouge.

      Si on n’envoyait plus ces 11 milliards au Canada, ils resteraient ici.

      (10)
    5. Cré Basile

      En termes de péréquation, on est au milieu du peloton.
      Voir l’article de la Presse, édition de samedi (hier), si tu l’as pas lu.

      J’imagine que certains fédéralistes nous gardent dans le giron canadien par pure charité et grandeur d’âme…

      (7)
        1. Paul Lemoine-Allaire

          Voir ma réponse à ton post plus haut, puisque ton article avec des données de 2012 commence à être «passé date» et manque cruellement d’argumentation comptable.

          (2)
        2. Art Vandelay

          Pour me convaincre, il faudrait que le fédéral publie une liste détaillés de ces fameuses dépenses puisque selon eux ils dépenseraient plus du double de ce que le fédéral récolte dans les Maritimes (à l’exception de T-N où c’est environ 1/4 de plus), le fédéral n’aurait une balance positive qu’en Ontario, en Saskatchewan et en Alberta. Cette dernière est la seule province à avoir une balance significative. Alors comment fait le fédéral se financer si seule l’Alberta permet de dégager des surplus significatifs (Figure 2)? La figure 5 démontre quant à elle que le Québec reçoit des dépenses nettes en deçà de la moyenne « nationale ».

          https://lop.parl.ca/Content/LOP/ResearchPublications/2017-01-f.pdf

          (0)
    6. L'épinette

      1) De ce 11 milliards en péréquation, le Québec « cotise » pour environ 5 milliards (il s’agit d’un programme fédéral, donc tous les Canadiens paient)… Donc la « péréquation nette » se situe plus autour de 6 milliards.

      2) Sais-tu combien le Québec envoie d’impôts au fédéral? Pas mal plus que 6 milliards de péréquation nette.

      Et là on ne parle pas des ridicules dépenses du fédéral qui sont totalement inutiles mais quand même comptabilisée dans des dédoublements ministériels bureaucratiques (ARC vs Revenu Québec, Santé Canada vs Ministère de la Santé, etc…)

      (6)
      1. Bonne Fête Canada!

        Voir mon commentaire ci-haut à l’automobiliste Cycliste.

        Ça t’la coupe hein?

        Et VLAN…en pleine gueule!

        Renseigne-toi AVANT d’écrire des âneries.

        (-1)

Les commentaires sont fermés.