Archives par étiquette : Fabrice de Pierrebourg

TLMEP 22 avril 2012!
23 avril 2012 - TLMEP

Ouin, ouin, la critique qui suit est à l’image de l’émission d’hier: ne vous attendez pas à grand-chose.

Marc Parent (personne n’en parle):Guy A. dit: le travail de vos policiers à été beaucoup critiqué, ils ont le tapochage facile. Il nous montre ensuite des extraits vidéo. Ben oui, on voit des policiers se faire pousser et lancer des objets, on comprend qu’ils aient le tapochage facile, tout le monde ferait pareil. La police te dit de reculer, ben tu recules. On a parlé du fait que 2 journalistes de la Presse ont été arrêtés. Ben oui, revenez-en, ils étaient parmi les manifestants, c’est pas plus compliqué que ça. Les 2 princesses n’ont pas aimé se faire confisquer leur matériel…

Janette Bertrand (personne n’en parle) (plogue Rad-Can #10): Si Janette vous tape sur les nerfs, hier soir ce n’était pas la bonne soirée pour vous. Elle était à TLMEP et au Gala Artis…

Alain Gravel et Fabrice de Pierrebourg (plogue Rad-Can #11): super intéressant!

Jean Garon (personne n’en parle): Évidemment que sur le plateau de TLMEP, il est contre la hausse. Il devait sentir la boule à mites, lui. Ça fait des siècles qu’il ne s’est pas manifesté.

Danièle Henkel (plogue Rad-Can #12):Immense, immense plogue pour le nouveau show de Rad-can qui a eu des cotes d’écoutes assez ordinaires. On s’est clairement dit: là, faut faire quelque chose pour booster le show.

Christian Bégin (personne n’en parle): C’était notre invité “Je suis contre la hausse, non à Harper” de la semaine. Hé oui, encore cette semaine, aucun invité ne s’est prononcé pour la hausse…

Commentaire inutile à m’envoyer : Il y avait plus de carrés rouges dans la salle que la semaine passée!

Promotion
23 juillet 2010 - Non classé



Crime de bonne nouvelle à la Presse. Ils viennent d’engager Fabrice de Pierrebourg, journaliste d’enquête qui travaillait au Journal de Montréal (Rue Frontenac). La Clique est heureuse pour lui… un journaliste qui sort du JM et qui va à la Presse, c’est tout un accomplissement.

Il doit tellement se dire : enfin des gens intelligents et cultivés qui vont lire mes textes. Il était comme un peintre qui présentait ses toiles à des aveugles.  On va se dire les vrais affaires, le lecteur moyen du JM se foutait pas mal de ses enquêtes, préférant les histoires de jeune chanteur louche électrocuté dans son bain durant un shooting photo.

Message à la Presse : Est-ce que vous pouvez faire des échanges comme au hockey!!! Parce qu’on en connaît un que vous pourriez  donner au Journal de Montréal. Indice: Réjean Tremblay!

Commentaire inutile à m’envoyer : c’est quoi un journaliste d’enquête (lectrice du Journal de Montréal)