Archives par étiquette : Steve Proulx

Un texte à lire…
13 juillet 2011 - n'importe quoi



Steve Proulx, du Voir, ne peut pas viser plus juste à propos des employés de Rue Frontenac dans sa chronique d’aujourd’hui!

Ça fait mal, mais c’est tellement vrai!

Un excellent texte!

Commentaire inutile à m’envoyer: oui mais, bla bla bla (un ancien de Rue Frontenac)

La Clique manque un peu d’inspi… (Ajout)
9 février 2011 - La vie d'artiste




Avant, les journalistes allaient sur le terrain pour trouver des sujets de chronique. Ils avaient leur carnet de contact, faisaient des appels, parlaient au gars qui connaît le gars… Aujourd’hui, avec les Twitters et Facebook de ce monde, c’est beaucoup plus facile.

T’envoies un message et la magie se fait toute seule! C’est tellement plus simple! T’es chez vous et tu te dis : “hos** ,je n’ai rien pour ma chronique de jeudi, j’fais quoi, j’fais quoi?” Tu vas sur Facebook demander de l’aide!

Avant ça nous agaçait, mais là avec le message de Proulx d’hier, c’est too much! En lisant ça, on avait juste le goût de lui dire : “Coudon, veux-tu qu’on l’écrive à ta place ta chronique?” Ils ont une semaine complète pour écrire 500 mots et ça demande des idées de chronique? Ça c’est fort!

Message aux gens du Voir : pognez pas les nerfs… on le sait que vos chroniques sont ben ben bonnes et que oui ça prend une semaine pour les écrire…  Ha ha ha!

Réponse de Steve Proulx :

Salut La Clique.

Toi qui trouve la plupart de tes scoops sur Twitter et Facebook (ou en lisant les chroniques des autres), tu dois sûrement savoir de quoi tu parles!

Or, même si je n’ai rien à t’apprendre, j’ose tout de même te donner mon point de vue.

Oui, ça m’intéresse de temps en temps de sonder ma « Clique » de suiveux pour savoir ce qui les intéresse. Ils ont des yeux, des oreilles, ils sont préoccupés par des sujets. Voilà. C’est un brainstorming.

Je suis pigiste, tu le sais sans doute. Je n’ai pas accès à une salle de rédaction pour tester des idées, pour échanger avec des collègues.D’où ces petits coups de sonde. Pour moi, ça fait partie de ma « machine à café ».

Ça m’enrichit.

Cela ne m’empêche pas d’entretenir mon réseau de contacts, de cultiver différentes sources, bien entendu.

Cela dit, puisque tu sembles très au fait du B-A-BA du métier de chroniqueur au Voir, il est probablement inutile de t’annoncer que, non, mes chroniques hebdomadaires ne me prennent pas une semaine à écrire.

Elles mûrissent pendant quelques jours. J’y pense en faisant la vaisselle. J’en parle à gauche et à droite pour me faire une tête. L’écriture en tant que telle est la portion la plus facile de l’exercice. Ça me prend à peu près 3-4 heures, le lundi, si tu veux tout savoir.

Cela dit, mon coup de sonde d’hier concernait plutôt mes collaborations à Yahoo! Québec.

Comme tu le sais sans doute, j’écris trois chroniques par semaine pour Yahoo!, portant sur les médias.

J’essaie de faire de mon mieux pour apporter des angles nouveaux, parler de sujets peu traités et que je juge un peu pertinents. Dans cette optique, je trouve utile de savoir ce qui préoccupe les gens.

J’aimerais, comme toi La Clique, avoir toujours de l’inspiration pour constammment me renouveler et trouver des sujets toujours songés et UTILES!

J’ignore comment tu fais. Tu torche, la Clique!

En ce qui me concerne, je ne peux que me rabattre sur un ridicule travail de cueillette d’informations.

C’est pathétique, je sais.

Continue ton travail nécessaire, et surtout, ne néglige pas cette belle indépendance qui te pousse non pas à choisir tes sujets en fonction de leur popularité, mais de leur pertinence.

Et, malgré ce que peuvent dire certains, je te trouve courageux d’amener sur la place publique des questions qui méritent un débat. On a besoin de gens masqués pour dénoncer les injustices de notre système culturel!

Bref, tes succès sont amplement mérités et, en tant que chroniqueur, tu m’inspires beaucoup.

Réponse de la Clique: très flatteur tout ça! Cependant, tu dis que la Clique t’inspires beaucoup, c’est gentil, mais ça ne te prend pas grand-chose…

A+

Commentaire inutile à m’envoyer : vous saurez que les gens au Voir sont plus occupés que vous pouvez le penser! (un gars qui est pas capable d’écrire cette phrase-là sans pouffer de rire)


Aucune critique négative acceptée!!!
9 septembre 2009 - gros ego

bribery_and_corruption

Ha ben!!! Ha ben!!! Ha ben!!!

Comme ça V n’aime pas qu’on fasse une critique négative de leur station dans des journaux où ils mettent des publicités? Vous pouvez lire l’histoire ici. En gros, les gens de V n’ont pas apprécié que Steve Proulx du journal Voir parle en mal d’eux.

Il n’y a pas grand chose de nouveau là-dedans!

Juste dernièrement, tous les médias et certains blogues (pas le notre, bizarrement) se sont fait inviter aux lancements des différentes programmations. Combien d’entre eux ont dit des choses négatives ou bien ont dit qu’une telle station présentait juste du réchauffé? Aucun!  Bonne chance à celui qui en parlera en mal, pas sûr qu’il va recevoir une autre invitation. Est-ce qu’ils signent des contrats garantissant qu’ils ne diront que du positif?

– Bienvenue!  Veuillez nous promettre que vous ne direz rien de mal sur nous.
– Je le jure, je le jure!  Maintenant, puis-je avoir un petit cocktail et un petit canapé? Blablablabla!!!

Juste dernièrement pour WipeOut, les journalistes sont tous allés en Argentine pour le tournage de l’émission. Combien en sont revenus en disant que ça sentait le flop à plein nez? Aucun!  Hôtel, repas, billets d’avion étant payés et possibilité d’essayer les jeux, alors ils en profitent, ils ne sont pas fous!

C’est comme la critique culinaire qu’on reconnaît quand elle entre dans un resto ou bien le critique cinéma qui se fait payer des voyages par la compagnie de production pour en faire un reportage: leurs critiques sont habituellement très positives.

Tout le monde est gentil, tout le monde est beau… une grosse Clique quoi!!!


Commentaire inutile à m’envoyer: mais vous, vous êtes la Clique, non?

HUGO DUMAS!!!

Oh la la!!  Le conflit entre journalistes et blogeurs.  Attaque d’Hugo Dumas , réponse de Steve Proulx et intervention comme à l’habitude de Patrick Lagacé.  On se croirait dans Gangs of New York, mais sans New York, la violence, la maladie et le beau Dicaprio.  Juste le maudit CONFLIT.

Patrick Lagacé,Yves Boisvert et Sophie Cousineau sont à la cafétéria et Hugo arrive à leur table.
Hugo: Allo tout le monde!!!
Patrick: Salut.
Hugo: Pis pis mon article sur le journalisme, pas pire hein?
Sophie: Ouin correct!!!
Hugo: Hmm, crime qu’est bonne la soupe ici!!!
Yves: Tu pourrais écrire un article là-dessus???
Patrick et Sophie: HAHAHAHAHAHAHA!!!!
Hugo: Qu’est-ce que tu veux dire par là???
Yves: Rien rien, c’est juste que d’habitude tu fais dans le plus léger, genre coupe de cheveux d’académicienne ou bien qui est dans le spa dans le Loft…
Hugo: Ben franchement!!!!  T’es ben insultant!!!
Hugo part…
Patrick: Bon ça y est, il lévite!!!!

Commentaire inutile à m’envoyer: Coudon, t’étais-tu assis dans la cafétéria avec eux???