Jean-Thomas Joflop!


Au Québec, la vie n’est pas trop difficile pour un humoriste, en ce qui a trait aux critiques de ses spectacles. Presque 99% des critiques de show  d’humour sont positives. Parce que vous savez, si on arrêtait de faire des critiques positives, pas sûr qu’on recevrait encore des billets pour les avant-premières, vous connaissez la gammick!

Bref, imaginez-vous donc que l’humoriste qu’on nous impose partout dans les médias montréalais de ce temps-ci  et surtout à TLMEP,  Jean-Thomas Jobin, le chum de poker de Guy A (un autre!), recoit des critiques négatives dans nos différents médias pour son dernier spectacle. D’habitude, nos chroniqueurs  donnent des critiques hyper complaisantes pour des shows plates, alors imaginez comment ça doit être nul, quand ces même individus  donnent des critiques négatives.

Lui, il est l’exemple parfait de la clique du plateau. Un gars qui fait rire les recherchistes de Rad-can, 2-3 chroniqueurs de la Presse et qui a 4-5 chums bien placés dans le milieu. Jean-Thomas Jobin est un gars qui a beaucoup trop d’exposure pour le peu de spectateurs qu’il peut aller chercher. Son type d’humour en rejoint sûrement certains, mais pas assez pour remplir une salle de spectacle. Heille, hier à Québec, la moitié de la salle est sortie à l’entracte!

Ça va être beau quand il va aller en région, il va se faire tirer des chaises ou bien des… Corneliu (!?!)

Finalement, venez pas nous dire qu’on ne comprend pas son humour, qu’il faut prendre les blagues au deuxième degré, bla bla bla; aucun rapport, c’est juste pas drôle. Les jeunes humoristes qui essaient de percer doivent tellement sacrer en voyant Jobin.

Commentaire inutile à m’envoyer : Nathalie Petrowski a bien aimé pourtant!