Terreur sur Québec!



Merci à Radioego de toujours trouver les bons extraits de la radio du Québec.

En gros, Gilles Parent, animateur au 93FM à Québec, est allé voir, hier, le nouveau film de Guy A., l’Appât et il n’a pas aimé ça, il dit même : c’est un des pires films de ma vie. Le problème c’est que Parent reçoit Lepage aujourd’hui. Il n’y a rien là, direz-vous! Hé bien non, imaginez-vous que Parent essaie d’expliquer, et ce, pendant 15 minutes, comment il va faire pour recevoir Guy A., justement parce qu’il n’a pas aimé le film.

Meilleure citation :

Gilles : Là, j’ai dit à Catherine (sûrement une fifille des arts et spectacles) : qu’est-ce que je fais avec ça demain, j’annule ça, mais là, j’ai l’air d’un chicken qui a peur de l’affronter, que j’ai pas peur de lui; un autre co-animateur de répondre : au pire, y’a ben d’autres sujets à parler avec lui. Qu’est-ce que je fais avec ça???? Hello? Tu lui parles et tu lui dis que t’as pas aimé le film. Pourquoi on peut dire à quelqu’un qu’on a aimé son film et le louanger, mais on n’a pas le droit de dire qu’on a pas aimé ça. Il y a d’autres sujets à parler avec lui, elle est bonne celle-là! Pathétique pathétique…

Gilles : C’est Guy A. Lepage, vous allez me dire que c’est pas le pape au Québec, mais il en mène large. J’me serais mal vu à CFLS à 21 ans commencer à dire que Guy A. Lepage est tellement mauvais, j’peux vous annoncer que j’aurais été 5 ans à manger mon pain assez sec. La fille des arts de répondre : alors, tu fais quoi si t’es à CFLS et t’as 21 ans? Gilles : la solution, au lieu de dire quelque chose que tu ne penses pas, moi si je donnais des cours à des étudiants, quand vous avez un cas problématique de même, vous allez être dans le trouble, ben fermez vos gueules, faites semblant que vous l’avez pas vu plutôt que de dire des choses auxquelles vous ne croyez pas. Ce n’est pas possible d’entendre ça, on est tellement pas d’accord. Heille, ça veut dire qu’on en entend de la bullshit à la radio et à la télé au Québec. On aime mieux quelqu’un qui dit vraiment ce qu’il pense et qui a peu d’invités à son émission que quelqu’un qui dit que tout est bon pour avoir le maximum de grosses vedettes!

Gilles : Si j’en parle aujourd’hui, c’est parce que c’est GUY A. Lepage, l’animateur de TLMEP, un des plus grands producteurs de télé qui a marché à l’étranger, beaucoup d’influence! Mais calmez-vous, calmez-vous, c’est un gars qui, oui, a réussi dans le showbizz, mais ce n’est pas une sommité. Ça fait tellement petit colon de Québec dans son village qui reçoit « LE » Guy A. de Montréal.

Gilles : J’espère que Guy A. va être de bonne humeur à l’entrevue demain et qu’on va pouvoir s’amuser. Pas possible d’entendre cela…. C’est aberrant, et dans ce cas-ci, c’est Gilles Parent, mais ça s’applique à tous les autres animateurs au Québec. De son propre aveux, Guy A. va passer le mois de décembre en promotion pour ce film, imaginez les bassesses que les animateurs vont faire partout. Faut que ça cesse le temps où un acteur vient faire la promo de son nouveau film et qu’à chaque endroit où il va, il se fait dire que c’est bon ce qu’il fait.

Après ça, vous vous demandez pourquoi  Guy A. a l’air fendant comme ça!!!

Commentaire inutile à m’envoyer : nous aussi on a peur (bottin des artistes)